Les ultras de la Lazio se distinguent

Modififié
0 0
Cela devait être une soirée tranquille, et au final, on n'en retiendra quasiment que l'aspect négatif. La Lazio jouait hier soir pour le compte des seizièmes de finale de la Coupe d'Italie. L'adversaire, Albinoleffe, ne faisait pas vraiment peur, si bien que Reja avait aligné une équipe-bis.



L'occasion de voir à l'œuvre des joueurs peu utilisés comme Garrido (auteur d'un superbe coup-franc), Foggia ou Gonzales. Sans surprise, la Lazio s'est qualifiée en l'emportant 3-0. Au tour suivant, les Biancocelesti retrouveront leurs meilleurs ennemis : l'AS Rome, pour un huitième de finale qui s'annonce bouillant.



Tout ça est bien beau, mais il fallait bien que quelques imbéciles viennent gâcher la fête. Pendant toute la rencontre, un groupe d'ultras situé dans la Curva Nord a constamment hué le gardien de l'Albinoleffe, Stefano Layeni, italien d'origine nigérienne. Des "buh racistes" comme on les appelle en Italie, qui pourraient coûter cher à la Lazio (amende et match à huis-clos).



Un problème récurrent, sur lequel la Fédé Italienne devrait sérieusement se pencher, plutôt que d'interdire à des supporters corrects d'aller voir leur équipe en déplacement.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La crèche de Sankt Pauli
0 0