En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // CM U20
  2. // France-Nouvelle-Zélande (2-0)

Les U20 confirment leur sans-faute contre la Nouvelle-Zélande

Modififié

France 2-0 Nouvelle-Zélande

Buts : Saint-Maximin (22e, 37e) pour les Bleuets

Troisième match de poules dans cette Coupe du monde U20 et le choc prévu dimanche matin entre les deux premiers du groupe E, la France et la Nouvelle-Zélande, n'avait pas réellement d'enjeu. Alors que la France n'avait besoin que d'un petit match nul pour s'assurer la tête du groupe, Ludovic Batelli avait décidé de faire tourner avec sept changements par rapport à la rencontre contre le Vietnam. À noter la titularisation du Parisien Nkunku au milieu et du Monégasque Alan Saint-Maximin sur le côté gauche.

Il aura finalement fallu attendre un quart d'heure aux Bleuets pour se mettre en route, le temps pour Bernardoni d'être deux fois décisif, face à Bevan à la cinquième minute et sur un corner dangereux quelques minutes plus tard. Les Kiwis pressent haut et les petits Français ont du mal à s'en sortir jusqu'à la première belle frappe d'Alan Saint-Maximin qui passe de peu à côté au quart d'heure de jeu. C'est le début de la large domination française. Deux minutes plus tard, le Lillois Martin Terrier est tout proche d'ouvrir le score, mais sa frappe est bien captée par le gardien néo-zélandais. La lumière viendra de Saint-Maximin. Intenable toute la rencontre, l'ancien Stéphanois marque le premier but pour la France à la vingt-deuxième minute sur un bel exploit individuel. Repiquant de la gauche, il casse les reins d'un joueur adverse avant de décocher une frappe imparable.

Derrière les Bleus gèrent, Saint-Maximin est toujours aussi remuant pour sa première et il enfonce le clou de manière ultra-spectaculaire à moins de dix minutes de la mi-temps. Excentré, le meilleur dribbleur d'Europe cette année feinte une fois, deux fois, trois fois son adversaire direct avant d'envoyer un centre-frappe aussi surprenant que précis dans la lucarne d'un Woud sans réaction.



La Nouvelle-Zélande ne s'en remettra pas. Les joueurs de Ludovic Batelli gèrent tranquillement la deuxième période et le score en restera là, même si Blas aurait pu alourdir la marque d'une belle frappe dans le dernier quart d'heure. En remportant la rencontre, la France conclut un sans-faute dans cette phase de poules et termine en tête du groupe E. Elle affrontera l'Italie en huitièmes de finale pour un remake de la finale de l'Euro U19 la saison passée. Rendez-vous jeudi prochain à Cheonan. TP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


lundi 19 février BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
Hier à 17:15 Lamine Sané signe à Orlando 8
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:47 Ronaldinho se lance dans la musique 12 lundi 19 février 414€ à gagner avec Barça & Bayern 2 lundi 19 février 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 19 février Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 19 lundi 19 février Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 11
À lire ensuite
Meunier et la météo