1. // Billet d'humeur
  2. //

Les U20 chinois en D4 allemande : arrêtez ce cirque !

Vingt-quatre heures après son annonce, la nouvelle a toujours autant de mal à passer : oui, l’équipe nationale chinoise U20 jouera bien en Regionalliga Südwest (l’équivalent allemand du néo-National 2) la saison prochaine. Cette mini-révolution vise à préparer les espoirs de l’Empire du milieu pour les Jeux de Tokyo en 2020. Encore une fois, l’argent triomphe, et l’humain, lui, en paye les conséquences.

Modififié
Entendons-nous bien : il n’y a à la base aucun problème à ce qu’un club de football joue dans un championnat étranger pour X ou Y raison. Les exemples de l’AS Monaco en France, du FC Vaduz en Suisse ou du Wellington Phoenix FC en Australie en sont la preuve. Il en va de même pour les Socceroos qui ont rejoint la confédération asiatique il y a quelque années afin d’élever leur niveau. Mais qu’une équipe nationale de jeunes rejoignent un championnat semi-professionnel à l’autre bout de la planète... Soyons sérieux un instant.

Pourtant, il n’y a pas de hasard. En 2016, la Fédération allemande de football (DFB) flaire le bon coup en apprenant que la Chine compte développer coûte que coûte son football afin de devenir un cador sur la scène internationale. Au mois d’août dernier, les dirigeants des deux fédérations se retrouvent à Berlin pour signer un accord de partenariat. Mais en lieu et place du siège de la DFB, les contrats sont signés à la Chancellerie ! Des représentants des gouvernements allemands et chinois étaient présents, Angela Merkel, grande fan de ballon rond devant l’Éternel, s’est même jointe à la photo-souvenir. L’objectif : que l’Allemagne soutienne le développement du football en Chine en lui apportant son expertise en la matière. Dans un communiqué de l’époque, la DFB ne manque pas de rappeler les relations unissant les deux pays depuis le début des années 1990, lorsque Klaus Schnappner avait enchaîné les fonctions de sélectionneur national puis de conseiller technique auprès de la Grande Muraille, du surnom donné à l’équipe nationale.


La Regionalliga Südwest a la particularité de ne compter que dix-neufs clubs. Les nouveaux venus serviront de bouche-trou dans un deal qui se veut win-win : expérience sportive contre espèces sonnantes et trébuchantes. Évidemment, les Chinois ne débarqueront pas gratuitement sur les pelouses de Sarre (où ils seront stationnés), du Bade-Wurtemberg, de Hesse et de Rhénanie-Palatinat. Chaque adversaire recevra en effet 15 000 euros pour les affronter deux fois à domicile. Une somme qui relève du détail pour certains, quand elle représente beaucoup pour d’autres. Le Wormatia Worms par exemple, affiche un budget d’environ 1,3 million d’euros. Un chiffre qui descend à 400 000 euros au FK 03 Pirmasens, sauf que ces derniers n’auront pas de soucis à se faire puisqu'ils ont été relégués en D5.

Et c’est là que le bât blesse. En Allemagne, la Regionalliga est considérée comme l’échelon pauvre du football. C’est en effet la seule division où le champion n’est pas automatiquement promu. Pour remplacer les trois relégués de la D3 nationale, les premiers des différentes séries de D4 s’affrontent dans des barrages dont le vainqueur remporte un ticket pour le football professionnel. Une situation injuste, surtout dans les Länder de l’ex-RDA, actuellement sous-représentés au plus haut niveau. Pire encore : sachant qu’à la fin de cette saison, deux équipes du Sud-Ouest ont été relégués en D4, ce ne sont pas moins de six clubs qui ont été exceptionnellement rétrogradés en D5, dont le fameux FK 03 Pirmasens, qui aurait normalement dû être maintenu. Conséquence, son équipe réserve doit descendre, elle aussi, conformément au règlement, alors que celle-ci avait souverainement assuré son maintien. « Je n’ai pas les mots. Au sein de l’équipe, c’est l’incompréhension totale, se plaignait le manager Christoph Radtke. Nous devons faire avec, mais pour moi c’est juste du capitalisme pur et dur. »


Sur Internet, nombreux sont ceux qui ont moqué cette annonce des plus absurdes. Le Rot-Weiss Essen par exemple a proposé d'être promu en Bundesliga, quand le TB Berlin, lui, demandait le prix d'une place en Regionalliga. Plusieurs dirigeants de clubs amateurs ont également fait part de leur colère auprès de la DFB. « C’est un cirque. Un grand n’importe quoi. Pourquoi devrions-nous continuer à nous casser le cul à l’avenir ? » s’indigne Hajo Sommers, le président du Rot-Weiss Oberhausen. « En Regionalliga, nous avons des problèmes plus urgent que celui de nous occuper de la formation des jeunes internationaux chinois » , tempête pour sa part Michael Welling, son homologue du Rot-Weiss Essen. Les deux clubs en question ont beau évoluer en Regionalliga West, leur réaction est la preuve de l’incompréhension générale de cette décision.



Et les futurs adversaires, eux, qu’en pensent-ils ? Apparemment que du bien à en croire la DFB, puisqu'elle communiquait que tous les clubs concernés avaient donné leur accord de principe et accepté la somme proposée. Sauf que le lendemain, l’équipe du Waldhof Mannheim a affirmé qu’elle boycotterait ses matchs contre les Chinois et annoncé dans la foulée l’organisation d’un amical contre Pirmasens. Sincérité ou coup de bluff ? On est en droit de se poser la question, car avec 2,5 millions d’euros de budget, ce ne sont pas les 15 000 billets promis par la Chine qui feront une grande différence. Sans compter que les supporters de Mannheim comptent parmi les plus virulents de la ligue. Ce retournement de veste ressemble fortement à une manière d’acheter la paix sociale.



Reste à voir comment la saison à venir se déroulera. Probablement de façon houleuse. Le FCS Blog, qui relate l’actualité du 1. FC Saarbrücken, l’un des futurs adversaires des Chinois, rappelle que lors de la saison 1948-1949, la ville de Sarrebruck était invitée en D2 française qui comptait à l’époque également dix-neuf clubs. Résultat : une levée de boucliers générale contre ces Allemands toujours perçus comme des ennemis au sortir de la guerre, des clubs qui se contentent d’envoyer l’équipe B en traînant les pieds et un intrus qui finit officieusement premier du championnat, sans que ses résultats soient pour autant pris en compte. Finalement, sous la pression, le président de la FFF Jules Rimet admit avoir privilégié la politique au sportif et fut poussé vers la sortie avant d’être remplacé par Emmanuel Gambardella. Qui sait ce que l’avenir réserve désormais aux dirigeants de la DFB ?



Par Julien Duez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

j'ai cru à une blague au début serieusement
ElNinoFerrer Niveau : CFA2
Autant je trouve l'idée de l'équipe U20 chinoise bonne autant c'est quoi cet énorme bordel en D4 qui empêche de monter ?
Je sais qu'il y a des expatriés en Allemagne qui suivent la D4, vous pouvez nous éclairés ?
Ce commentaire a été modifié.
Für immer WS Niveau : DHR
Il y a cinq groupes de Regionalliga (West, Südwest. Nord, Nordost et Bayern) pour six finalistes, les 5 champions + le 2e de la Regionalliga Südwest, ensuite un barrage aller -retour entre finalistes pour désigner 3 promus. Sachant que les groupes sont très relevés (surtout West, Südwest et Nordost qui comptent tous 4-5 anciens clubs de Bundesliga), cela rend la promotion très compliqués puisqu'il faut gagner son groupe puis un barrage très relevé.
Malgré tout son pognon, RB Leipzig a mis trois ans pour s'extirper de la Regionalliga et ensuite seulement trois ans pour passer de Dritte Liga en Bundesliga. Waldhof Mannheim vient de perdre deux années de suite en finale, imagine la frustration des fans, être champion deux années de suite et toujours évoluer au même niveau la saison suivante.
Oui, enfin en espagne, la montée de D2B a D2 se fait aussi par playoff et ce depuis l'existence même de cette division (au moins les années 90 je dirais). A l'époque les 4 premiers de chacune des 4 poules passaient à la phase de Playoff. On organisait des poules de 4 équipes et le premier de chacune de ces poules montait après des matches aller retour.

C'est hyper injuste parce qu'une équipe qui se place en 4eme à la dernière journée pouvait monter, mais c'est ce qui fait le charme aussi de ce genre de playoffs.
2 réponses à ce commentaire.
Surréaliste et je suis curieux de voir les résultats. Les Chinois ont vraiment l'air prêts à tout pour booster leur football en tout cas, même les compromis les plus ubuesques, ça promet.

Vivement que le champion de Chine affronte le vainqueur des play-offs 2 du championnat belge en 3 matchs pour gagner une place pour le 3e tour des matchs qualificatif de l'Europa Ligue.
Ce commentaire a été modifié.
The Buccaneer Niveau : CFA2
Dans un autre registre j'ai vu dernièrement l'équipe nationale chinoise de rugby à 7. Ils s'y sont mis il y a quelques années seulement et les filles ont remporté le tournoi en écrasant la concurrence. Ce qui frappe c'est leur discipline impeccable. C'est sûr, s'ils mettent le paquet sur le football ils vont nous marcher dessus dans quelques années...
2 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
HerbyCohen Niveau : CFA
Note : 8
@ Elnino. Ce n'est pas un énorme bordel, du moins pas tant que ça, c'est plus un défaut structurel dû à l'histoire particulière du football allemand.

Contrairement à de nombreux championnats la construction de la version que nous connaissons aujourd'hui de la Buli s'est faite "par le bas" avec d'abord des ligues régionales et amateur, et en dernière instance le rajout des trois premières divisions professionnelles qui se sont structurées au cours du temps mais surtout à partir de 1963. Ce qui fait que l'accession est limité car la professionnalisation est une exigence pour participer aux trois premiers échelons et que le "tri" s'effectue à ce moment là. En gros d'un côté (sur le plan amateur) on garde un système antérieur à 1963 et de l'autre (sur le plan pro, 3te, 2te & 1ste Liga) on est sûr une organisation "actuelle" qui réponds aux égiences du foot pro actuel.

C'est là que le bât blesse car la DFB est sensée être la garante de ce monde amateur... Que la DFL (la ligue) vende son cul et ne voit que par l'argent c'est normal presque, car c'est le football pro, mais la DFB qui fait un truc dans ce genre c'est juste à gerber...

Je ne sais plus quoi penser ni quoi dire sur le football actuel, si ce n'est que le sentiment qui me vient le plus c'est la tristesse. C'est comme pour l'UEFA qui valide la participation des deux RB (un petit article Sofoot maybe? Enfin Julien Duez plutôt), sous couvert de la loi, blabla, au nom de je ne sais quoi... Le pire c'est que cela ne me surprends même pas.
ElNinoFerrer Niveau : CFA2
D'accord merci pour les précisions
J'ai pas compris le problème avec les deux clubs RB qui participent à (la ligue des champions?)
Où est le soucis?
Für immer WS Niveau : DHR
Deux clubs détenus par le même propriétaire n'ont pas le droit de participer à la même compétition pour éviter tout risque d'arrangement si les deux clubs se retrouvent dans le même groupe. Dans un premier temps, l'UEFA voulait exclure RB Leipzig mais par un tour de passe passe Red Bull est parvenu à duper l'UEFA en faisant croire que le Red Bull Salzburg n'était pas détenu par Red Bull...
Polstergeist Niveau : District
Le règlement de l'UEFA stipule qu'un "individu ou une entité" ne peut pas avoir "d'influences décisives" dans les activités de plusieurs clubs prenant part à une même compétition. Pour contourner ce règlement, Red Bull a modifié sa participation dans les 2 clubs, en particulier à Salzburg. Pour faire simple, RB demeure le principal investisseur de Leipzig, mais n'est "plus que" le principal sponsor maillot à Salzburg, où des dirigeants ont aussi été remplacés.

Je ne suis pas un fan de RB et de leurs méthodes, cependant je comprends leur stratégie, qui est d'assumer les risques de A à Z dans leurs activités. Je suis aussi forcé d'admettre la qualité de leur travail en matière de formation en Autriche notamment.

Quant-aux risques d'"entente" entre les deux clubs RB en LDC, il faut se souvenir que RB est dans la même situation en F1. On peut se poser des questions bien entendu, mais il me semble qu'il ne faut pas perdre de vue que RB n'a aucun intérêt à un éventuel scandale. Ce qui importe à Mateschitz, c'est l'image de sa marque et qu'on parle d'elle.
Für immer WS Niveau : DHR
Red Bull a diminué son contrat de sponsoring à Salzburg et exfiltré les dirigeants qui avaient également des responsabilité au sein de Red Bull ou à Leipzig mais ils refinancent Salzburg en multipliant les transferts surfacturés de Salzburg vers Leipzig, huit en moins de deux ans; au lendemain de la décision de l'UEFA un jeune Autrichien inconnu passait de Salzburg à Leipzig pour 8M, je pense que si l'UEFA avait vraiment voulu creuser elle n'aurait aucun problème à prouver que les deux clubs restent totalement dépendants de Red Bull.
Polstergeist Niveau : District
Euh, je suppose que tu fais allusion à Konrad Laimer?! S'il est effectivement pressenti à Leipzig, le contrat n'est pas encore signé. Et les 8M correspondent plutôt à sa valeur estimée sur le marché. D'autre part, Laimer n'est pas tout à fait un inconnu. A 19 ans, il a été le meilleur joueur de Salzburg et du championnat cette saison, et a intégré l'équipe nationale. C'est un joueur qui figure sur les tablettes de nombreux clubs depuis quelques temps déjà...
Les 8 transferts que tu évoques sont tous légitime que ce soit sur le plan sportif et financier. Ce sont des bons joueurs qui méritaient la "promotion" vers le Leipzig de la Buli et le prix des transferts est toujours concordant avec la valeur actuelle des joueurs. Ils surpayent même quelques fois...
7 réponses à ce commentaire.
Bienvenue les cousins chinois!
Voila une belle promesse pour le foot, ça fait du bien de voir que le schéma traditionnel du foot de notre bon vieux blatter s'ouvre un peu, même si c'est peut être un peu maladroitement exécuté. Qu'à cela ne tienne, la vie s'est fait pour partager, et c'est un bel essai.
Tenez nous au courant des résultats de l'équipe! Je les supporte déjà.
Für immer WS Niveau : DHR
Cette affaire s'inscrit dans un climat de défiance généralisé des supporters vis à vis de la DFB. Après plusieurs démissions liées au scandale de corruption sur le WM 2006, la DFB est en train de faire n'importe quoi.
Les sujets de friction sont nombreux: sanctions sécuritaires insensées et complètement arbitraires (exemple la fermeture de la Südtribüne contre Golfsburg), modifications des horaires de coup d'envoi (avec des matchs au lundi même si cela est du ressort de la DFL), commercialisation à outrance, tolérance envers les aberrations Leipzig et Hoffenheim (malgré des violations crasses de la règle 50+1), les Chinois et le projet de délocaliser la finale de Pokal en Chine...
Il y a eu des centaines de banderoles anti-DFB dans tous les stades d'Allemagne (sauf RB Leipzig évidemment) ce printemps, la pauvre Helene Fischer a reçu une véritable bronca à la mi-temps de la Pokal, pendant tous le match il y a eu une belle communion entre fans du BVB et de SGE (et pourtant on n'est pas potes, il y a un gros contentieux entre nous depuis 2010-2011) à coup de Sch... DFB, toute la Fanszene dortmundoise prépare déjà le boycott de la Supercup le 5 août contre le Bayern...
Les esprits semblent mûrs pour un nouveau mouvement généralisé comme l'action 12.12 où nous avions fait plier le DFB sur des questions de sécurité en faisant respecter un silence absolu dans tous les stades d'Allemagne pendant 12 minutes et 12 secondes au début de chaque match pendant un mois.
jojolecrado Niveau : CFA2
oué ok

ca a l'air bien, mais je comprends que dalle
GrunWeiss Niveau : DHR
En gros on a l'impression que c'est Thiriez qui tient les ficelles du foot allemand.
C'est a dire des idees aleatoires et rejetées par tout le monde (sauf ceux qui ont le pognon), qui sont annoncées a la zob et aucune négociation.
Ce coup la c'est peut etre la goutte de pisse qui fait déborder la piscine cela dit.
GrunWeiss Niveau : DHR
Meme climat à Breme. (sauf que nous on a pas la Supercup)
Für immer WS Niveau : DHR
Les fans du Werder peuvent légitimement être remontés contre les dirigeants du foot allemand, dès qu'il y a un coup bas au niveau des horaires, cela tombe sur eux; ils avaient été plusieurs fois programmés le samedi (notamment contre le Bayern) moins de 48 heures après un match d'Europa League le jeudi et le premier match de l'histoire de la Buli un lundi c'était pour eux.
4 réponses à ce commentaire.
d´un coter une bonne vieille expérience wtf de l´autre un total manque de respect pour le sport et surtout pour la géographie
M.Manatane Niveau : CFA
Il a fait bien chaud aujourd'hui pour un 1er avril...
il y a 42 minutes Ronaldinho régale au beach soccer 2
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 5 Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 32 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 30
samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13
À lire ensuite
New York, le derby estival