1. // Copa Libertadores
  2. // 1/2 finale
  3. // Internacional Porto Alegre/Tigres (2-1)

Les Tigres de Gignac s'en sortent bien

Malgré un début de match catastrophe, les Tigres d'André-Pierre Gignac ont limité la casse sur le terrain de l'Internacional. Une courte défaite (2-1) qui leur permet de croire fermement en une présence en finale de Copa Libertadores.

Modififié
16 16
André-Pierre Gignac a pu craindre le pire, mais sa nouvelle équipe s'en est finalement bien sortie, malgré des éléments contraires. La courte défaite encaissée sur le terrain de l'Internacional (2-1) ne compromet absolument pas ses chances de devenir le premier Français à remporter la Copa Libertadores. Tout avait pourtant très mal commencé pour les Mexicains, mercredi soir, à Porto Alegre. L'ex-Marseillais n'avait ainsi pas encore touché un ballon que son équipe était déjà menée. Une passe en retrait bafouillée par l'Uruguayen Egidio Arévalo, l'habituel monsieur constance des Tigres, et l'Internacional ouvre le score sur une frappe d'Andrés D'Alessandro, l'ex-nouveau Maradona, dès la cinquième minute. Qu'il y a-t-il de pire que de concéder un but d'entrée ? En prendre deux. À la 10e minute, alors qu'APG avait enfin touché son premier ballon, Valdivia, grand espoir brésilien surnommé ainsi pour sa ressemblance avec le meneur de jeu chilien, lobe Nahuel Guzmán, la doublure de Sergio Romero en sélection argentine, bien aidé par une déviation d'Hugo Ayala. Paniqués, les Tigres sont alors tout près de couler, mais ils tiendront bon.

La perspective de devenir le premier club mexicain à gagner la Libertadores avait incité les dirigeants des Tigres à réaliser de lourds investissements à l'inter-saison. Outre APG, le club de Monterrey a ainsi mis le grappin sur les internationaux mexicains, Jurgen Damm et Javier Aquino, titulaires à Porto Alegre, ainsi que sur le Nigérian Ikechukwu Uche (forfait). Tout cet argent dépensé ne pouvait toutefois compenser le trou de deux mois sans matchs officiels que viennent de vivre les Auriazules, après leur élimination, le 16 mai, en quarts de finale du championnat mexicain. Avec Gignac, les Tigres ont joué deux amicaux à huis clos, très loin de la chaude ambiance du stade rougeoyant de Beira-Rio. Autrement dit, l'un des matchs les plus importants de l'histoire du club mexicain était aussi un match de reprise. De quoi expliquer cette entame calamiteuse face à un Internacional qui peine en championnat, mais avait l'avantage de se trouver dans un rythme de compétition.



La première action de bravoure de Jean-Pierre Gignac, comme l'a baptisé un commentateur mexicain de Fox Sports, a eu lieu à la 38e minute. Alors que les Tigres sont enfin entrés dans leur match, le Français s'échappe depuis le rond central, élimine d'un petit pont un défenseur brésilien, avant de voir sa lourde frappe buter sur la main du gardien de l'Internacional. Avant ce petit exploit non récompensé, les Mexicains avaient déjà réduit la marque grâce à un coup de tête d'Hugo Ayala (23e), bien servi par Rafael Sóbis, ex-idole des Colorados, avec qui il a remporté deux Copa Libertadores (2006 et 2010). Dans un match dominé par les locaux, APG a eu peu d'occasions de briller. À la 52e, il se distinguait même à l'insu de son plein gré en gênant Egidio Arévalo, venu de derrière pour fusiller le gardien de l'Internacional. Les automatismes ne sont logiquement pas encore là. Des recrues phares des Tigres, plutôt que le Français, c'est l'ex du Rayo Vallecano Javier Aquino qui a fait la plus forte impression, même si Dédé s'est montré incisif sur la plupart de ses prises de balle.

Youtube

Bien revenus dans leur match, les Tigres ont toutefois réussi à se compliquer à nouveau la vie, quand Hugo Ayala a reçu un deuxième carton jaune (57e) pour un tacle beaucoup trop appuyé sur ce bon vieux Lisandro López, à la prestation encore plus discrète que celle d'APG. Un autre ex-OL, Nilmar, se trouvait aussi sur la pelouse, pas plus à son avantage. Regroupés dans leur moitié de terrain, les Tigres ont rappelé, malgré leur entame calamiteuse, que leur point fort traditionnel était leur assise défensive. Ils ont tenu sans trop trembler, même si Lisandro et Valdivia n'ont pas été loin de refaire le break à la 74e minute. Avec trois nouveaux joueurs dans son onze de départ, deux grands absents - les internationaux mexicains Jorge Torres Nilos et Jésus Dueñas, mobilisés par la Gold Cup - deux mois sans compétition, et en infériorité numérique, les Tigres s'en sortent finalement bien. Au retour, appuyés par leurs fervents supporters, ils n'auront besoin que d'une victoire 1-0 pour se qualifier pour leur première finale de Libertadores. Le moment idéal pour ouvrir son compteur but pour Jean-Pierre Gignac...

Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

floyd pink Niveau : CFA


Attends, je crois qu'il veut comparer Gignac à JPP ce fada
ManodesMontagnes Niveau : CFA2
Le Retour du Gignac épisode XVII, merci sofoot. Pour ceux qui s attendent à de l'investigation, les deux mois de mercato risquent de tourner à environ 3 articles par jour sur Gignac.

J dis bien investigation. A ce rythme là, l épisode 61 qui arrivera dans 2 semaines sera un pavé illustré dédié aux petits déjeuners Mexicains sans gluten de Gignac.

Sans oublier un reportage sur l'appréciation du Sopalin mexicain par Gignac, ou l'interview de Papi Chulo, pour ne citer que son surnom, cousin de l'oncle du voisin de Gignac à Monterrey, supporter des Tigres depuis le berceau mais intimement fou de Gignac depuis son doublé face à Toulon, dont ce crochet frappe enroulée digne des joueurs de Pau un peu trop doués.

Tu manques à la France, Gignac !

Ca fait beaucoup de fois "Gignac", mais bon... On est sur sofoot, non ?
L'Étoile Filante de Ouagadougou Niveau : District
moi je trouve ça d'avoir des nouvelles de Dédé surtout pour un événement de cette importance! Et puis c'est exotique.

MERCI SO FOOT!
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
@manodemontagnes
si tu pouvais rester en haut de ta montagne et garder tes remarques de berger au lieu de nous casser les couilles en bas ca serait super de ta part.

Sinon merci a so foot de nous donner des news sur la copa libertadores et du petit frances del tigres.
Le mec on l'appelle Valdivia parce qu'il ressemble au chilien ?? Hey So Foot dorénavant vous pourriez appeler JM Aulas "trou de balle" de part sa grande ressemblance à mon derrière ???
Surcouf13 Niveau : DHR
Sinon, ça pose question à personnne le calendrier bien merdique du Mexique ?!
Ils jouent déjà la Copa America juste avant, et puis ils ont la Gold Cup et la Copa Libertadores en même temps. En gros, ils sont obligés de jouer la coupe continentale soit avec leur club soit avec leur équipe nationale.

Ils voulaient faire partie des compétitions sud-américaines pour la concurrence, mais ils se retrouvent avec un sacré bordel.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
La tête qu'il a André-Pierre Gignac...il est en train de subir une Yohan Cabyisation au niveau du visage.
ManodesMontagnes Niveau : CFA2
avoir des nouvelles de Dédé [...] pour un événement de cette importance


Message posté par tacle_tibia
si tu pouvais rester en haut de ta montagne [...


Jouons à ton jeu. Si "en haut de ma montagne" pouvait ressembler à un No Gignac's land, ca m'irait aussi. Moi j'suis comme toi, à la base j'avais rien demandé à sofoot. Et quitte à penser qu'à soi, autant le faire à fond.

On parle bien du même gars qui a claqué deux saisons assez bonnes, rien d'affolant, au cours d'une carrière où ses prestations ont plus transcendé les médias que son surpoids. Aujourd'hui, et moi j'en veux toujours à personne, même si j'suis loin d'être calé en championnats Sud Am, voir un joueur Européen moyen se barrer au Mexique, faut arrêter de considérer ca comme un évènement. Il est pas le premier à le faire, j'pense que comme les autres, il va vite regretter son choix vu le manque total d'organisation que présentent les calendriers en championnats Latinos.

On aurait pu lire récemment quelques trucs pas cons sur les promesses de l'Impact Montréal à Laurent Ciman, pour te citer ne serait-ce qu'un joueur d'un calibre équivalent... Mais non. On aurait pu aussi lire le même article que celui que tu viens d'avoir sous les yeux sans qu'il fasse la pute avec cette grosse photo de Gignac, seul, comme on en voit un tas depuis une semaine sur sofoot, sans qu'il décrive avec précision le seul fait de match moyen auquel APG participe... Mais non, merde.
McMilkshake Niveau : CFA2
Message posté par ManodesMontagnes
avoir des nouvelles de Dédé [...


Tais-toi bordel, son argument est valable, les tiens respirent juste le bricolage. Si t'es pas content d'avoir des nouvelles d'un international français que la L1 connaît bien pour une demie de la 2è ou 3è coupe continentale la plus importante au monde, tu lis pas l'article et tu viens pas nous les briser.

Cordialement.
Paul_et_Mickey Niveau : CFA
[citer id="1795855" auteur="McMilkshake"]



Jouons à ton jeu. Si "en haut de ma montagne" pouvait ressembler à un No Gignac's land, ca m'irait aussi. Moi j'suis comme toi, à la base j'avais rien demandé à sofoot. Et quitte à penser qu'à soi, autant le faire à fond.

On parle bien du même gars qui a claqué deux saisons assez bonnes, rien d'affolant, au cours d'une carrière où ses prestations ont plus transcendé les médias que son surpoids. Aujourd'hui, et moi j'en veux toujours à personne, même si j'suis loin d'être calé en championnats Sud Am, voir un joueur Européen moyen se barrer au Mexique, faut arrêter de considérer ca comme un évènement. Il est pas le premier à le faire, j'pense que comme les autres, il va vite regretter son choix vu le manque total d'organisation que présentent les calendriers en championnats Latinos.

On aurait pu lire récemment quelques trucs pas cons sur les promesses de l'Impact Montréal à Laurent Ciman, pour te citer ne serait-ce qu'un joueur d'un calibre équivalent... Mais non. On aurait pu aussi lire le même article que celui que tu viens d'avoir sous les yeux sans qu'il fasse la pute avec cette grosse photo de Gignac, seul, comme on en voit un tas depuis une semaine sur sofoot, sans qu'il décrive avec précision le seul fait de match moyen auquel APG participe... Mais non, merde.[/citer]

Tais-toi bordel, son argument est valable, les tiens respirent juste le bricolage. Si t'es pas content d'avoir des nouvelles d'un international français que la L1 connaît bien pour une demie de la 2è ou 3è coupe continentale la plus importante au monde, tu lis pas l'article et tu viens pas nous les briser.

Cordialement.[/citer]

Pour le texte +1
Pour le cordialement +1
Ça sert à quoi en fait de regarder le foot quand on comprend rien comme mano des montagnes ?

Bon sinon sur l'action de Gignac, il me semblait que c'était un grand pont moi dommage qu'ils ont fini à 10, l'international a dominé la 2eme mi temps, est ce que le manque de compétition fait défaut au Tigres ? J'espère que c'est pas ça et qu'ils feront mieux au retour, en tout cas Aquino c'est génial à voir jouer, Valdivia et D'Alessandro aussi, rien de mieux que ce genre de joueurs (dans leur style différent) pour faire respirer leur équipe.
papapav24 Niveau : DHR
Si on se réfère juste à la vidéo des highlights youtube, Gignac a été très bon dans ses remontées de balle depuis le fond de ses cages jusqu'au rond central. Ses coéquipiers ont eu du mal à suivre !
Message posté par papapav24
Si on se réfère juste à la vidéo des highlights youtube, Gignac a été très bon dans ses remontées de balle depuis le fond de ses cages jusqu'au rond central. Ses coéquipiers ont eu du mal à suivre !

Message posté par papapav24
Si on se réfère juste à la vidéo des highlights youtube, Gignac a été très bon dans ses remontées de balle depuis le fond de ses cages jusqu'au rond central. Ses coéquipiers ont eu du mal à suivre !


À défaut d'avoir des balles de but, il n'a pas été avare d'efforts, il a légèrement manqué de lucidité sur un de ses rares ballons en 2eme mi temps, qu'il doit passer à Sobis, mais bon ils étaient 2 contre 4... Forcément à 10 contre 11 c'était pas facile, mais si Arevalo Rios ne le gêne pas sur l'action y a moyen qu'il fasse mieux que l'Uruguayen.

Sinon de l'autre côté Aranguiz était éteint, sûrement encore la tête dans les nuages après la victoire en Copa America
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Gignac n'a pas été mauvais, mais le meilleur joueur de Tigres a été Aquino avec des dribles et des remontée de balle fulgurante.

Un match très sympa par rapport a l'autre 1/2. River ne gagnera pas cette Copa, que ce soit Tigres ou Interncional, ils se feront dépouiller.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
16 16