Les tifosi du Milan AC dans le doute

Les départs de Thiago Silva et de Zlatan Ibrahimović laissent une sensation étrange aux supporters du Milan AC. Ces derniers ont légèrement l'impression que l'on s'est foutu de leur gueule… Ah, vraiment ?

Modififié
407 30
Ce sont de drôles de jours pour les tifosi du Milan AC. En quelques semaines, ils ont dû, sans broncher, devoir dire adieu à une bonne partie de leurs joueurs favoris. D'abord, la vague de départs « en retraite » , les Nesta, Seedorf, Van Bommel, Zambrotta et Inzaghi. Et puis, le double départ qui a créé la stupeur. D'abord Thiago Silva, puis Zlatan Ibrahimović. Les deux grands artisans du Scudetto remporté en 2011. Étrangement, les tifosi sont restés muets face à ces deux départs. Quelques banderoles ont été exposées à Milanello ( « Sans Thiago, où allons-nous ? Sans Ibra, plus de défi.  » ), mais pas de grosses démonstrations de colère envers les dirigeants, sous le siège de Via Turati. En fait, le sentiment qui anime les supporters du Milan AC est différent. Ce n'est pas de la colère. Mais de l'incompréhension.

Incompréhension envers cette stratégie, envers ces dirigeants qui, en un quart de siècle, ont fait du Milan AC le club le plus titré d'Europe et qui, ce coup-ci, semblent avancer à tâtons. Ou alors, s'ils avancent en sachant exactement où ils vont, ils le cachent bien et n'en ont certainement pas averti les supporters. De fait, le problème est là : il y a quelques semaines, Thiago Silva avait quasiment trouvé un accord avec le PSG. Les supporters se sont unis pour faire comprendre à Berlusconi qu'il était impossible de laisser filer le défenseur brésilien. Du coup, le président milanais a réfléchi et a fait une annonce officielle pour dire que Thiago Silva resterait à Milan. Le lendemain, il prolonge son contrat jusqu'en 2017. Tout le monde est rassuré, même la revue officielle du Milan AC, qui titre « Thiago Silva, alta fedeltà » , soit « Thiago Silva, haute fidélité » dans son édito du mois de juillet. Une semaine plus tard, le joueur est vendu au PSG. Euh… Ce ne serait pas du foutage de gueule, ça ?

Lettres anonymes

Voilà donc le hic : la vente des joyaux de la couronne peut être acceptée et digérée, mais un foutage de gueule bien en règle, non. Voilà pourquoi aucune protestation un peu « énervée » n'a été organisée par les tifosi, comme cela avait été le cas lorsque Kakà était sur le point d'être cédé au Real Madrid. Non, cette fois, les supporters contre-attaquent directement. Si les dirigeants se sont moqués d'eux, alors ils vont se moquer des dirigeants à leur tour. Ainsi, depuis lundi, des lettres anonymes arrivent au siège de Via Turati, avec, à l'intérieur, une pièce d'un centime. Le message est clair : « Si vous avez besoin d'argent, nous sommes là. » L'ironie pour répondre à cette attitude assez obscure des hautes instances milanaises : bonne technique. Une attitude quasiment provocatrice, d'ailleurs. Il y a quelques jours, le Milan AC avait lancé sa campagne pour les abonnements 2012-13. L'image principale de la campagne, pour appâter les tifosi, représentait Zlatan et Thiago Silva (et d'autres joueurs) avec le nouveau maillot rossonero.

Ou encore : dans les différents Milan Store, le nouveau maillot de Zlatan, floqué d'un numéro 10 hérité de Clarence Seedorf, trônait dans les vitrines. Du coup, du côté des supporters, on ironise encore : « Mais, ceux qui ont déjà souscrit à l'abonnement peuvent désormais prétendre à des indemnités ? » , demande un supporter interrogé par la Gazzetto dello Sport. Une chose est sûre : depuis l'arrivée de Silvio Berlusconi, au beau milieu des années 80, les supporters rossoneri ont été habitués à de grandes victoires, mais aussi à des saisons foireuses, avec des recrues toutes pourries (quelqu'un veut-il vraiment que l'on reparle de Javi Moreno ?). Le tifoso milanais est donc, a priori, un supporter qui peut tout accepter. Tout, mais certainement pas d'être pris pour un con. Mieux vaut admettre sans vergogne que l'on veut passer par une année de transition, en achetant des jeunes joueurs, en revoyant à la baisse les objectifs, plutôt que de se comporter ainsi. Expliquer les choses plutôt que de les cacher. Comme avec des gosses, en fait.

Allegri dans le viseur

Les supporters de Milan AC ont donc toutes les raisons d'être inquiets, car ils ont l'impression que personne ne veut leur dire ce qui se passe vraiment. Cette malhonnêteté cache forcément quelque chose. Certes, en vendant Thiago Silva et Zlatan au PSG, le club de Berlusconi va économiser quelque 170 millions d'euros, entre les sommes encaissées par les transferts et les salaires économisés. C'est d'ailleurs l'une des versions données par Adriano Galliani et ses acolytes. Mais, en réalité, le Milan AC compte remplacer les deux partants par deux nouveaux arrivants. On parle de Rolando en défense et de Tévez (ou Džeko) en attaque. Deux joueurs qu'il va falloir acheter (cher) et qui auront ensuite de coquets salaires. Pas sûr, donc, que les 170 millions économisés restent bien longtemps dans les caisses. Mais ça aussi, personne ne veut l'admettre. Quelle est donc la stratégie ? Vendre deux joueurs exceptionnels et en racheter deux autres un peu moins forts, sous prétexte qu'ils coûtent moins cher ? Pourquoi ne pas plutôt miser sur des jeunes joueurs italiens (Destro ? Verratti ? Insigne ?) qui, eux, auront des prétentions économiques vraiment moins élevées et qui permettront de repartir à zéro et de construire quelque chose de concret, pour le bien du club mais aussi de la Nazionale ?

Alors, oui, le Milan AC a toujours réussi à se remettre de ses illustres départs. Schevchenko s'en est allé, et Milan a gagné la Ligue des champions. Kakà s'en est allé, et Milan a gagné le Scudetto. Vrai. Mais là, il y a de nombreux choix qui demeurent inexplicables et qui créent ainsi une confusion générale. Par exemple, le départ de Pirlo, donné gratuitement à la Juve. Ou alors, le fait de s'être débarrassés de certains joueurs formés au club, pour ensuite les racheter (Abate il y a quelques années). Ou encore, d'acheter un joueur étranger, de ne pas le faire jouer et de le prêter ensuite au club à qui on vient de l'acheter (Dídac Vilà). Sans parler, pour finir, de cette mascarade autour du transfert de Thiago Silva, finalement cédé à la même somme qu'il aurait dû l'être en juin. Ajoutez à cela des anciens du club qui se mettent à tirer à boulets rouges sur l'entraîneur, Allegri ( « Nesta et moi, nous sommes partis de Milan parce que nous avons senti qu'Allegri ne voulait plus de nous » , paroles de Gattuso dans la presse italienne mardi matin) et vous obtenez une situation d'incompréhension pour les supporters. D'accord. Bon, et maintenant, on s'explique ?

Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
La manifestation du mécontentement des supporters se fera sentir dans les tribunes, avec un taux de remplissage en chute libre si le Milan ne recrute pas des cracks.

Et çà, c'est bien pire pour les dirigeants que des rassemblement ou des banderoles devant le siège.
nikowenji Niveau : DHR
Vous inquiétez pas, il reste Taiwo!
Note : 1
Tout club connait des cycles, le Milan après une décennie 2000-2010 pas dégueu est en bout de course et va connaitre un renouveau, dont les débuts seront sans doute difficiles à digérer.
C était vendre ou déposer le bilan.
Avec le cheque Parisien, ils auront de quoi bien recruter je penses.
c'est très bas et moche ce que je dis, mais je ne peux m'empêcher de penser que quelque part on les a bien niqué, les farfalles.

ça doit faire drôle, après des décennies de lucre, de devoir se serrer la ceinture Guess et de regarder ses meilleurs éléments partir pour des horizons plus fourrés aux euros.

" a minute of silence, for our fallen comrades in the milan lab "

sincerely,

un genre de supporter parisien.
@BOITAREV tu veux dire deposer le milan :)
ok je sors!!!
je pense qu'ils peuvent ameliorer qualitativement leur groupe avec les sommes de ce double transfert....
Si ils ont du concret avec Damiao, ça calmera les tifosi un moment
@AndreMatos
Tant fait pas pour le Milan, le club ne s’est pas fait en un an et s’il ne rebondit pas cette année, ce sera l’an prochain.
Les milanisti ne se sont pas déclarés tifosi avec la signature de Zlatan. Ils en ont vu de toutes les couleurs et depuis longtemps.
Ils ont pas gagné autant de titres du jour au lendemain…
Et puis, on se branle sur les champions espagnols et anglais chaque année mais les Italiens sont souvent là…
Maintenant si les supporters parisiens ont l’impression d’avoir niqué les dirigeants milanais, je suis content pour eux mais je me marre…

Le PSG a un pognon illimité depuis 1 an et on le compare au Real, Barça, ManUtd ?!! C’est ça ? Redescendons sur terre les amis.
Tant mieux pour le PSG, tant mieux pour la Ligue1 mais à ce jour, le PSG n’a rien gagné de l’année non ?
C’est bien Loulou qui avait la crête cet été, pas Leonardo non ?

Je suis ravi de l’arrivée de Zlatan au PSG, je l’adore ce joueur. Il est énorme.
Le championnat semble acquis d’avance. C’est vraisemblable.
Mais chaque victoire sera normale et le moindre match nul sera critiqué.
L’an dernier, à chaque occasion ratée par le PSG de prendre la tête du championnat, c’était « Leonardo, charlot, démission ! ».
Maintenant on crie au génie et tous les Parisiens ont une statue du Brésilien dans le jardin…

Le potentiel du PSG est énorme avec le recrutement fantastique qui a été fait.
Mais il va falloir accorder un peu de temps à Ancelotti pour que cela fonctionne avant de lui tomber dessus.
J’ai peur que les adversaires de L1 se retrouvent tous derrière, recroquevillés dans leur surface pour ne pas prendre une valise et qu’on ne voit que des matchs de merde…
J’espère me tromper… au pire, ça fera le bonheur de Gilles Verdès et de son apologie des beaux 0-0
Je sens que Milan va tomber dans le groupe du PSG en Champions.
T'en fais pas!
Autant pour moi! :)
@So6demorto
C'est clair! et ce serait tellement bon!!!
La roue tourne. Ça arrive parfois, en période de crise.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
@andré matos

"un genre de supporter parisien"

lequel?

Le footix qui crache sur Pastore au bout de 2 mois prêt à lui jeter ses mocassins à glands à la gueule depuis le virage?

Celui qui redécouvre le psg et sa passion pour la turlute opportuniste après des années d'aigreur prononcée à supporter le Real?

Celui qui s'est fait jeter des tribunes après une bataille rangée entre grands singes et qui s'en carre de Zlatan tant qu'on lui rend pas son mega et ses calicots?

Celui qu'emmène son merdeux* au Parc pour voir un spectacle familial entre Wallaby et Marinaland pour 40 boules par tête?


celui de Milan t'emmerde* en tous cas : ca fait des gros chèque depuis 1 an et ca vient chier* sur des institutions...
@Le prince des ténèbres :

Je suis à San Siro tout les week end ou presque le stade n'est jamais plein, toujours à moitié, voir même encore moins l'hiver (qui est très rude içi en Lombardie). Donc ça m'étonnerait que la manifestation se traduise comme ça, on est pas en France, les tiffosi viennent au stade le dimanche parceque c'est la tradition italienne qui le veut. Maintenant à Milan les supporters veulent voir des stars et les joueurs de seconde zone ne sont jamais apprécié içi. Donc je me demande franchement qu'est ce qu'ils comptent faire. A mon avis ils attendent de voir quels joueurs vont venir car clairement on a un deficit d'effectif incroyable.

Silence, on coule.
Boulogne Goyz Niveau : DHR
Sur la photo Y'a des beaux Calicots et des mégaphones, De vrais supporters quoi !

Milan a des supporters actifs et c'est bien ça le plus important, la passion.

De plus le mercato est loin d'être terminé et même si Berlusconi a besoin d'argent je pense qu'il ne laissera pas le club sans le sous surtout avec une Juve si forte
Limitless10 Niveau : CFA2
Article très intéressant ,surtout la dernière partie.Je pense qu'il est temps de renouveler les hommes de gestion pour rationaliser la politique de recrutement insensée du Milan AC depuis 5-6 ans,ça inclue de retrouver un entraineur capable de construire sur le long terme comme Carlo Ancelotti a ou le faire .
Ya pas si longtemps, Milan galérait en Europa League contre Portsmouth avec Senderos, Borriello un Ronaldinho à chier (lors de sa première année) et compagnie... et ça les a pas empêcher de de nouveau être champions, sans même compter sur leur potentiel meilleur joueur Pato qui est en cristal.

N'enterrez pas Milan si vite.
Geraldo Caribenho Niveau : CFA
Il leur reste Robino et Pato.Sinon,ils peuvent aussi tester la force de l'amour de Hernanes pour la Lazio.
Note : 1
Robinho est nul, irrégulier et surcoté à mort. Mauvais exemple.

Le vrai problème est Allegri qui n'est pas au niveau sur le plan relationnel voire du football tout simplement.
Après Galliani et Silvio ont eu des résultats fabuleux (Berlu est le président le plus titré de l'histoire avec celui de Porto dont j'ai zappé le nom).
J'ai envie de leur faire confiance et de comprendre que acheter sans avoir les moyens c'est pas bon sur le moyen terme et que ça se paye après. Mais toutes ces cachotteries, le manque de communication, de projet clair et stable sans contradiction me poussent à être sceptique.
Attendons de voir les recrues avant d'avoir un jugement trop hâtif.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
407 30