1. // CM 2018
  2. // Qualifs Zone Europe

Les têtes anglaises et le festival allemand

Les Anglais balayent l'Écosse sur un coup de tête, tandis que les Irlandais et les Slovaques gagnent facilement. Le soldat Gnabry brille dans la bataille de Saint-Marin. En ce jour d'armistice, certaines nations sont dramatiquement tombées sur les terrains européens.

Modififié
992 1

Groupe A

France 2-1 Suède

Buts : Pogba (57e), Payet (65e) pour la France // Forsberg (54e) pour la Suède



Groupe C


Les notes de France-Suède

Irlande du Nord 4-0 Azerbaïdjan

Buts : Lafferty (27e), McAuley (40e), McLaughlin (67e), Brunt (83e) pour l'Irlande du Nord

Surprise de ces éliminatoires, l'Azerbaïdjan était jusque-là toujours invaincu et squattait la deuxième place du groupe derrière les Allemands. Mais une longue touche dans la surface déviée par une tête irlandaise et une reprise de volée de Lafferty sont venues changer tout ça. Juste avant la mi-temps, McAuley vient placer sa tête au deuxième poteau sur un coup franc irlandais pour doubler la mise. En seconde période, les Azerbaïdjanais se font surprendre sur un corner que vient couper au premier poteau McLaughlin. Pour parachever cette belle victoire, Brunt enfonce définitivement les visiteurs avec un quatrième but. Avant, l'Azerbaïdjan était invaincu, mais ça, c'était avant.

Saint-Marin 0-8 Allemagne

Buts : Khedira (7e), Gnabry (9e, 58e, 77e), Hector (32e, 65e), Stefanelli CSC (82e), Volland (86e) pour l'Allemagne

Quel exploit des Allemands qui, privés de Neuer, Kroos et Özil, sont parvenus à se défaire du piège saint-marinais ! Malheureusement pour les locaux, le suspense n'aura pas duré très longtemps, puisque dès la 9e minute du match, le break était fait grâce à Khedira et au petit nouveau Gnabry qui fêtait sa première sélection. À la demi-heure de jeu, Hector inscrit le troisième but de la Mannschaft, avant de s'offrir un doublé trente minutes plus tard. Entre-temps, le jeune Gnabry s'était lui aussi permis de claquer son doublé. Mais quand on est jeune, on en veut toujours plus. Alors le jeune milieu du Werder Brême y va de son triplé. Gnabry le magnifique. Stefanelli contre son camp, puis Volland viennent conclure le festival.

Tchéquie 2-1 Norvège

Buts : Krmenčík (11e), Zmrhal (47e) pour la Tchéquie // King (87e) pour la Norvège

Décevants depuis l'Euro, les Tchèques couraient derrière leur première victoire dans ces éliminatoires pour la Coupe du monde 2018. Voilà qui est chose faite. Après onze minutes de jeu, Ladislav Krejcí, lancé en profondeur, offre sur un plateau l'ouverture du score à Michael Krmenčík. En seconde période, après une superbe ouverture, c'est au tour de Zmrhal d'aller tromper Jarstein pour offrir le but du break à son équipe. King tente de relancer la Norvège dans les dernières minutes, mais c'est trop tard, les Tchèques repartent avec les trois points tant attendus.


Groupe E

Arménie 3-2 Monténégro

Buts : Grigoryan (50e), Haroyan (74e), Ghazaryan (94e) pour l'Arménie // Kojašević (36e), Jovetić (38e) pour le Monténégro

À la base, on avait payé pour voir un grand nom de la musique. Et puis il y a ces inconnus qui ont débarqué pour assurer la première partie du concert en jouant leurs morceaux, et finalement, c’était pas si mal. On n’attendait donc pas forcément l’Arménie et le Monténégro, mais force est de constater que les deux équipes ont livré un match sympathique. Favori, le Monténégro pensait être tranquille après avoir marqué coup sur coup peu avant la pause grâce à Kojašević et son capitaine Jovetić. Mais les coéquipiers de l’Intériste se sont fait surprendre en deuxième mi-temps par des Arméniens vaillants qui arrachent la remuntada à la toute dernière minute. À la 94e minute, Ghazaryan offre la victoire à son équipe et ses premiers points dans ces éliminatoires.

Roumanie 0-3 Pologne

Buts : Grosicki (12e), Lewandowski (83e, 90e) pour la Pologne

Les Roumains ont montré trop peu de choses pour inquiéter les Polonais ce soir. Ils ont surtout oublié de défendre sur le but de Grosicki qui s'offre un slalom dans la défense roumaine en partant de son milieu de terrain pour finir par une mine sous la transversale. En seconde période, petite frayeur pour Lewandowski qui voit un pétard lancé depuis les tribunes lui exploser juste à la gueule. Le Polonais se venge alors en faisant taire le stade à la 83e minute. Le joueur du Bayern Munich s'offre un doublé sur penalty pour assurer la victoire aux visiteurs.

Danemark 4-1 Kazakhstan

Buts : Cornelius (16e), Eriksen (36e, 92e), Ankersen (78e) pour le Danemark // Suyumbayev (17e) pour le Kazakhstan

Les Danois se devaient de corriger un début d'éliminatoires assez décevant face au dernier du groupe, le Kazakhstan. Tout avait bien commencé avec l'ouverture du score de la tête de Cornelius. Mais trop occupés à fêter le but, les hommes d'Hareide se font reprendre au score quelques secondes plus tard. Heureusement pour les locaux, Eriksen redonne l'avantage aux siens sur penalty à la 36e minute. Il a finalement fallu attendre la fin du match pour voir les locaux se mettre définitivement à l'abri grâce aux buts d'Ankersen et d'Eriksen qui plante son doublé dans le temps additionnel.


Groupe F

Angleterre 3-0 Écosse

Buts : Sturridge (24e), Lallana (50e), Cahill (61e) pour l'Angleterre

Derby britannique tendu à Wembley. Fébriles en première mi-temps, ce sont pourtant les coéquipiers de Wayne Rooney qui regagnent les vestiaires avec l'avantage au score grâce à un but de Sturridge de la tête à la 24e minute. Mais les Écossais se montrent entreprenants. Les hommes de Strachan reviennent des vestiaires avec les mêmes intentions, mais c'est encore une fois un Anglais, Lallana cette fois, qui marque de la tête à la 50e. Dix minutes plus tard, c'est toujours un cuir chevelu anglais qui propulse le ballon dans les buts de Gordon. Bref, c'est cruel pour les Écossais, mais les Anglais étaient déterminés à garder la tête du groupe.

Malte 0-1 Slovénie

Buts : Verbič (47e) pour la Slovénie

Après une pauvre première mi-temps conclue sur un triste score nul et vierge, les Slovènes se sont difficilement défaits de Maltais bien en place. Dès le retour des vestiaires, Verbič ouvre le score pour les visiteurs d'une superbe madjer. Et ce sera tout. Les Maltais restent bon derniers du groupe, avec zéro point.

Slovaquie 4-0 Lituanie

Buts : Nemec (12e), Kucka (15e), Škrtel (36e), Hamšík (87e) pour la Slovaquie

Les Slovaques pouvaient s'attendre à un match compliqué face à des Lituaniens encore invaincus. Mais comme le football n'est pas une science exacte, les coéquipiers d'Hamšík ont regagné les vestiaires avec un 3-0 net et sans bavures. Sur un centre venu de la droite, Nemec ouvre d'abord le score de la tête, avant que Kucka ne marque le but du break trois minutes plus tard, d'une superbe frappe en dehors de la surface. Tel un renard des surfaces, le capitaine Škrtel jaillit à la 36e minute sur un centre dont personne ne voulait pour inscrire le troisième but de son équipe. Le travail est fait, les Slovaques peuvent se reposer en deuxième période. Hamšík achève juste la bête blessée à la 87e pour bien finir le boulot.



Par Robin Richardot
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Match tout en maitrise de l'équipe de Pologne.

Énorme déboulé plein axe de Grosicki qui embarque toute la défense roumaine, la sème par sa vitesse et crucifie le goal.
Lewandowski précieux pivot; Zielinski très bon , grosse maitrise technique de toute l'équipe et ça c'est nouveau.

Krychowiak a été le polonais le moins en vu ; il fait un match quelconque alors que ses camarades ont tous été impliqués et appliqués. Sa perte de confiance devient tout de même inquiétante, il était nerveux et il a perdu de nombreux ballons faciles...

Par ailleurs, je ne voyais pas cette équipe de Roumanie si faible. Assez étonné par leurs attaques jamais dangereuses.
Si un suiveur de cette équipe peut me dire si cette faiblesse est ponctuelle car ça fait peur pour la suite de leurs éliminatoires.

A noter aussi l'ambiance "explosive" dans le stade, jets de pétards et de fumigènes sur la pelouse. ça sent le match à huis-clos pour les roumains.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
992 1