1. //
  2. // 32e journée
  3. // Saint-Étienne/Nantes

Les supporters stéphanois soutiennent les Nantais

Modififié
0 2
Cette semaine, les membres de la Brigade Loire, le principal groupe de supporters du FC Nantes, ont réalisé une vidéo pour dénoncer les restrictions imposées (seulement 600 places disponibles, interdiction de venir en voiture, etc) par la préfecture de la Loire pour l'organisation du déplacement des supporters nantais à l'occasion du match entre l'AS Saint-Étienne et le FC Nantes qui se déroule ce dimanche.

Une vidéo assez particulière où l'on peut voir sept supporters du FCN cagoulés et munis d'armes en plastique en train d'imiter le scénario des vidéos de groupes terroristes. Réalisée pour sensibiliser l'opinion publique à la répression dont sont victimes les ultras français, cette vidéo n'a pas vraiment été du goût des autorités, puisqu'Antoine Boutonnet, le patron de la Division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH) a adressé un courrier à la direction du FC Nantes pour fustiger le comportement de la Brigade Loire et lui rappeler qu'un club était « responsable du comportement de ses supporters, notamment en cas d'incident grave » .

De son côté, l'association stéphanoise « Lutte pour un football populaire » a tenu à dénoncer ces « décisions de la LFP et des pouvoirs publics » dans un communiqué et à apporter son soutien aux fans nantais.

« Il est indispensable de rappeler à toutes ces personnes si savantes que leur mépris des libertés et des supporters engage leur responsabilité  » , ont poursuivi les supporters des Verts. « Messieurs, regardez aux quatre coins de la France, les supporters sont toujours plus nombreux à exprimer leurs ras le bol. À refuser le dialogue, à nier les droits des supporters et à leur opposer tant de mépris, vous ne pourrez feindre l'étonnement lorsque certains tomberont dans la faiblesse de la radicalisation. » LKB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 2
Quel que soit le domaine, la répression est la solution de facilité, mais aussi l'aveu d'un échec.

Il est bien plus facile de réprimer plutôt que de trouver une solution de fond au vrai problème.

Et comme bien souvent le problème vient d'un manque d'éducation et de dialogue.

Malheureusement il est bien plus facile de faire croire à l'opinion publique que seule la répression est une solution rapide et efficace.
Andrew kiki Farnum Niveau : District
Antoine boutonnet ?? Le commissaire qui n'a aucun résultat depuis 5 ans à part encourager la tolérance zéro..et on voit que ça marche..allez après l'euro a la circulation sir un carrefour
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2