Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Corruption à la FIFA

Les sud-américains démentent

Le scandale se répand dans les hautes sphères du football mondial. En cause, les accusations de corruption dans l'attribution des Mondiaux 2018 et 2022. Un député britannique et le patron de la candidature anglaise David Triesman ont parlé de «  comportements incorrects et non éthiques » de la part de certains membres de la FIFA.

Parmi les personnes citées par Triesman, Jack Warner, président de la CONCACAF, Nicolas Leoz, président de la Confédération sud-américaine, et Ricardo Teixeira, président de la Fédération brésilienne. La réaction de ces derniers ne s'est pas faite attendre, par l'intermédiaire de la Confédération sud-américaine, qui a qualifié Triesman d' « imposteur sans aucune crédibilité » .

Histoire à suivre, avec les révélations de l'enquête du Sunday Times bientôt dévoilée. Car selon le député britannique Damian Collins, le Camerounais Issa Hayatou, vice-président de la FIFA et président de la Confédération africaine, et l'Ivoirien Jacques Anouma auraient été payés pour donner leur vote au Qatar.


FM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
À lire ensuite
Trop de fête au Benfica