Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Tottenham-Man.City (2-0)

Les Spurs font craquer City

White Hart Lane s’est régalé. Grâce à une première période menée tambour battant, les Spurs ont fait tomber le leader citizen2-0. Manchester City reste le patron de la Premier League, mais l’écart se resserre avec Tottenham et Liverpool.

Modififié

Tottenham Hotspur FC 2-0 Manchester City FC

Buts : Kolarov (9e CSC), Alli (37e)

Les Citizens de Pep Guardiola tombent de haut. Mais pas face à n’importe qui. « Je ne pense pas qu'il soit l'un des meilleurs entraîneurs d'Angleterre, il est l'un des meilleurs coachs du monde, avait lâché l’entraîneur catalan au sujet de son homologue des Spurs Mauricio Pochettino cette semaine. Si je n'avais pas été entraîneur, je serais juste un fan. » Alors celui-ci a décidé d’honorer les paroles de Pep. Impressionnants depuis le début de saison, les hommes de Guardiola se sont fait corriger ce dimanche après-midi par le collectif de Tottenham. Alors que l'ancien coach du Bayern avait la possibilité de devenir le premier entraîneur à commencer une saison de Premier League par sept victoires, il repart avec une sévère défaite de White Hart Lane. La boucle est bouclée pour Pochettino qui n’avait plus battu une équipe de Guardiola depuis ses premiers pas sur le banc de l’Espanyol lors d’un derby barcelonais en février 2009.

City ne voit pas le jour


Harry Kane sur le flanc, l’homme en forme du moment, Son Heung-min, est titularisé à la pointe de l’attaque des Spurs, épaulé par Dele Alli et Erik Lamela. Les combinaisons du trio vont faire des misères à la défense mancunienne, comme l’annonce la première ogive de Son dès l’entame de match (1re). Mais c’est un centre soigneusement brossé par Danny Rose, devant la passivité de Zabaleta, qui permet aux Spurs d’ouvrir le score. Aleksandar Kolarov ne sait pas quoi faire du cuir au second poteau. Résultat : il trompe son propre gardien (9e). En face, la double sentinelle Fernando-Fernandinho est dépassée par l'agressivité de ses adversaires. C’est tout juste si Manchester City se montre dangereux sur un coup franc du Kun Agüero. Au contraire, Tottenham pousse : Eriksen tire au ras du poteau (20e), Son bute sur Bravo (10e), avant de se muer en passeur décisif pour Dele Alli (37v), qui conclut une somptueuse action collective. Nette est la domination des Spurs.

Lloris sort les arrêts qu'il faut


La seconde période apparaît plus décousue. On n'est pas loin du but gag lorsque la frappe de Sergio Agüero finit sur la barre après avoir touché Hugo Lloris. Le Français s'en sort bien, mais il va se montrer ensuite impérial, entre une sortie dans les pieds (75e) et des arrêts sur les tentatives de l'Argentin (80e, 90e+2). Erik Lamela a l'opportunité de mettre Tottenham définitivement à l'abri, mais Claudio Bravo repousse brillamment son penalty – sifflé logiquement pour une faute de Fernandinho. Sans conséquence puisque City n'arrivera pas à marquer ce premier but qui aurait pu le remettre en selle. La victoire des Spurs est méritée, c'est le premier revers de la saison toutes compétitions confondues pour City qui voit son adversaire du jour revenir à une petite longueur en tête du classement de la Premier League.


  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall
    il y a 13 heures Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises Hier à 16:59 Froger vers l’USM Alger Hier à 12:15 Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre