Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Les secrets du sacre brésilien 94

L'arrière gauche à patte lourde Branco avait permis à la Seleçao de se qualifier pour les demies contre les Pays-Bas.


Dans les colonnes du Sun, l'actuel dirigeant du Fluminense livre quelques-uns des bons tuyaux ayant permis au Brésil de capitaine Dunga de renouer avec le succès mondial en 1994 : « Mon fils Stefano a été conçu pendant la Coupe du Monde 94 lors d'un jour de repos avec ma femme à San Francisco. Le sexe fait du bien. Cela évacue la tension. Nous n'avions pas gagné la Coupe du Monde depuis 24 ans donc ça ne pouvait pas nous faire de mal. Nous étions très professionnels quand nous avions gagné le Mondial 94. Nous y étions pour le gagner. Boire était autorisé et nous prenions trois ou quatre verres pour nous relaxer. Qu'il y a-t-il de mal à ça ? Si cela avait été un problème, eh bien il n'y aurait plus de football en Allemagne ou en Angleterre, où ils boivent de la bière, ou en Italie, en France et en Argentine où ils boivent du vin. Cela fait partie de la culture » .

Football, alcool et sexe, toujours indissociables...


RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall lundi 16 juillet La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)
À lire ensuite
Toulalan optimiste