Les scénarios possibles

Il y aura donc 3 clubs français en Ligue des Champions. Pour eux, le tirage au sort de la Ligue des Champions peut bien se passer. Ou très mal.

0 0
POUR LYON

Le tirage idéal : Panathinaïkos, Rangers, Hapoël Tel-Aviv.

Le retour de Sidney Govou à Gerland, tout le monde en rêve déjà. Surtout Jimmy Briand, qui aura à cœur de prouver qu'il rentre comme il veut dans le maillot floqué du numéro 7. Si les Rangers étaient venus fesser Lyon 3-0 il y a trois ans, ça reste une équipe écossaise. Comprendre : à part la charnière Weir-Bougherra, personne n'a le niveau. Enfin, une équipe israélienne, c'est sympa aussi. Bordeaux a prouvé l'an dernier qu'on peut y envoyer sa réserve et revenir avec les trois points.

Le scénario catastrophe : Real Madrid, Tottenham, Rubin Kazan

Lyon et le Real Madrid, c'est normalement une affaire qui roule, surtout en match de poule. Oui mais voilà, le monsieur avec le survêtement de Del Bosque, dorénavant, c'est Mourinho. Un mec qu'on voit mal se faire sortir prématurément, il faut être honnête. Ca ne laisse plus qu'une place. Tottenham, même si la charnière centrale est une pub pour Médecins sans frontière (Woodgate, King et Gallas y postulent), c'est un joli nom de Premier League, ça pompe donc beaucoup d'énergie. Quand à Kazan, c'est loin, et c'est aussi une attaque Obafemi Martins – Carlos Eduardo (recruté à Hoffenheim pour 20 millions d'euros).

POUR MARSEILLE

Le tirage idéal : Arsenal, Copenhague, Zilina

Arsenal pour célébrer le retour de Nasri ? Pourquoi pas. Mais Arsenal surtout parce que Wenger n'hésite pas à faire tourner en phase de poule. Ce qui l'intéresse, c'est la qualif, et comme la Premier League est exigeante, généralement, au bout de trois victoires, il envoie les moins de 13. Le FC Copenhague parce que les Olympiens les ont battus l'an dernier. Avantage psychologique donc. Et puis les Danois sont toujours aussi nuls devant, ils l'ont prouvé contre Rosenborg hier. Pour finir, la surprise slovaque Zilina, qui ne doit sa place qu'à une horrible prestation du Sparta Prague.

Le scénario catastrophe : Chelsea, Schalke, Twente

Le problème avec Marseille, c'est qu'ils vont encore croire qu'ils sont capables de tout. Même de dominer Chelsea. Et pourquoi pas physiquement aussi, tant qu'on y est ? Si Didier Drogba a des états d'âme, Nicolas Anelka se chargera de prendre sa revanche devant toutes les caméras françaises. Deschamps a beau être un formidable compétiteur, il risque de tomber sur un os avec Félix Magath à Schalke. Son alter ego germanique a l'avantage d'avoir ce qu'il veut quand il claque des doigts. Ca pourrait se voir sur le terrain. Enfin Twente, champion des Pays-Bas, est déjà venu s'imposer au Vélodrome il y a deux ans. Ils avaient fait courir des Marseillais qui s'étaient vengés au retour grâce à... Ben Arfa sur un coup franc lointain. Très lointain.

POUR AUXERRE

Le tirage bonheur : Barcelone, AS Rome, Ajax

Ils n'ont pas été nombreux à parier sur eux. Pourtant les Auxerrois l'ont fait, ils ont sorti le Zénith. Ils n'ont même pas besoin de le rabâcher qu'on le sait : pour eux, la suite, ce n'est que du bonheur. Comme leur maintien en Ligue 1 est assuré par principe, ils vont se concentrer sur ces belles affiches, que les Mignot, Birsa et autres Oliech n'auraient normalement pas le droit de disputer. Va donc pour trois équipes champagne, ça fera une belle billetterie et de beaux droits TV. Même avec 0 point à la fin, ce n'est pas Guy Roux qui sera le plus mécontent.


Chapeau 1 : Inter, Barça, MU, Chelsea, Arsenal, Bayern, Milan AC, Lyon

Chapeau 2 : Werder, Real, AS Rome, Shakthar, Benfica, Valence, OM, Pana

Chapeau 3 : Tottenham, Rangers, Ajax, Schalke, Bâle, Braga, Copenhague, Spartak

Chapeau 4 : Hapöel Tel-Aviv, Twente, Rubin Kazan, AJA, Cluj, Partizan, Zilina, Bursaspor


Tirage à 18h en direct sur Canal + Sport.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0