1. //
  2. // Tirage au sort
  3. // Demi-finale

Les scénarios les plus romanesques de cette fin de C1

Ce midi, on connaîtra les affiches des demi-finales de C1 et, donc, des potentielles finales. Entre le Mou, le Pep, l’Atlético fou et le Real de CR7, de nombreux scénarios fous sont possibles pour le bouquet final. La preuve.

Modififié
31 29
Le Mou qui tape Pep en finale
Le tirage : Chelsea-Atlético / Real Madrid-Bayern

Alors que tout le monde espère un double derby madrilène en demi-finales, c’est finalement le Chelsea de Mourinho qui se retrouve sur la route de l’Atlético de Simeone. Une double confrontation acharnée, dont sortent finalement vainqueurs les Blues : 0-0 à l’aller à Stamford Bridge, 1-1 au retour grâce à un but de John Terry sur corner. Dégueulasse. Dans l’autre match, le Bayern, comme en 2012, élimine le Real Madrid. Les Bavarois remportent le match aller 4-1, mettent leur équipe réserve au match retour, et gagnent encore 4-1. Bah quoi ? Résultat : la saison se termine exactement de la même façon qu'elle s’est commencée : avec un Chelsea-Bayern. Lors de l’opposition du mois d’août, c’est le Bayern qui s’était imposé aux tirs au but, grâce notamment à cette frappe toute molle de Lukaku. Le Mou met en place un plan anti-Pep, avec un 7-2-1 où Ribéry et Robben sont tous les deux pris par deux joueurs en individuel. Eto’o est laissé sur le banc au profit d’un joueur rapide, Hazard, qui peut partir en vitesse. Résultat : le Bayern a une possession de balle de 81%, mais n’arrive jamais à approcher des cages de Čech. À l’inverse, en deux attaques, Chelsea parvient à faire la différence. Non pas par Hazard, mais par Willian, qui inscrit le but vainqueur et est acheté par le Bayern une minute après le coup de sifflet final. Le Mou soulève sa troisième Ligue des champions. Et Pep pleure.

Torres qui fait pleurer l’Atlético
Le tirage : Chelsea-Bayern / Real Madrid-Atlético

Il va mal. Il ne marque plus. Il est critiqué. Et pourtant, Fernando Torres va connaître le jour le plus fou de sa vie le 24 mai 2014. Lui qui a déjà marqué en finale de l’Euro (2008 et 2012) et en finale de l’Europa League (2013) se retrouve pour la deuxième fois de sa carrière en finale de Ligue des champions. En 2012, il avait laissé la vedette à Didier Drogba. Mais cette fois, El Nino a décidé de briller. Cela tombe bien, il retrouve en face de lui l’Atlético Madrid, son club formateur. Lui, le Canterano, lui, l’enfant du pays, va détruire un rêve que le peuple colchonero entretenait depuis 1974. 40 ans après la défaite face au Bayern Munich, l’Atléti s’incline à nouveau sur la dernière marche, cette fois-ci face à Chelsea. De quelle manière ? De la plus cruelle qu’il soit. Alors que les Matelassiers mènent 1-0 grâce à un but de Diego Costa, les Blues égalisent à trois minutes du terme sur une frappe déviée de Torres. Lors de la prolongation, c’est à nouveau le bon Fernando qui cogne, avec une reprise de volée sous la barre, comme au bon vieux temps du Vicente-Calderón. Chelsea remporte à nouveau la C1 mais à la fin de la rencontre, le match-winner craque, enfile un maillot de l’Atlético, et s’en va pleurer dans les bras de Koke. L’amour du maillot, bordel.

Cristiano Ronaldo et Eto’o Fils qui humilient Pep
Le tirage : Chelsea-Real Madrid / Atlético-Bayern

Demi-finale. Mourinho retrouve le Real Madrid et ses «  traîtres  » . Des traîtres qui n’ont visiblement pas oublié le passé. Les Madrilènes se liguent contre leur ancien coach, et sortent leurs deux plus gros matchs de l’année. CR7 claque un triplé à Bernabéu, et Ramos marque le but de la qualif à Stamford Bridge. Eto’o rate un péno dans les dernières minutes et Mourinho, furax, annonce en conférence de presse que Fils a en réalité 44 ans. Vexé, le Camerounais décide de rompre son contrat avec les Blues. Il se retrouve libre de tout contrat, et s’engage pour les deux dernières semaines de la saison avec le Real Madrid. Ancelotti n’hésite pas une seconde, et l’aligne aux côtés de Cristiano lors de la finale face au Bayern, qui s’est débarrassé de l’Atlético en demi-finale. Au début de la finale, Fils passe à côté de Pep, et lui met un coup de pression avec une petite tape derrière l’oreille. Une tape à la troisième personne, bien sûr. Déterminé, le duo « Ronaldo’o » réalise un match gargantuesque. Chacun y va de son but, et le célèbre devant le Pep, en faisant le signe : « Du calme, du calme  » . Suivi d'une petite tape derrière l'oreille, quand même. Le Real s’impose finalement 3-0 en remportant la tant attendue Decima. Et Pep pleure encore.

Ancelotti qui prend sa revanche sur Simeone
Le tirage : Chelsea-Real Madrid / Atlético-Bayern

Après avoir déjoué tous les pronostics, l’Atlético Madrid élimine le Bayern Munich en demi-finale et se qualifie pour la finale. Une incroyable finale derby face au Real Madrid. Un an après la finale de Coupe du Roi, les deux équipes madrilènes montent en grade et se retrouvent en finale de C1. Ancelotti d’un côté, Simeone de l’autre. Une revanche. Mais une revanche de quoi ? Retour dans le passé de 14 années. Ancelotti est alors entraîneur de la Juventus, et est tranquillement installé en tête de la Serie A, avec 6 points d’avance sur la Lazio. Les Romains viennent justement à Turin à quelques journées de la fin. Une victoire turinoise, et le Scudetto est quasiment dans la poche. Mais un homme va décider que l’histoire allait s’écrire autrement : Diego Simeone. À la 66e minute, l’Argentin glace Ancelotti en inscrivant le seul but de la rencontre, d’un coup de tête rageur. La Lazio s’impose 1-0 et revient à 3 points. Galvanisé, Simeone inscrit 4 buts lors des 4 dernières journées de championnat, et permet aux Laziali de coiffer la Juve lors de la dernière journée. Ancelotti vit là la plus grosse désillusion de sa carrière (avant Istanbul en 2005, évidemment). 14 ans après, il retrouve l’homme qui l’a fait souffrir et prend sa revanche. Le Real s’impose 1-0, grâce à un coup de tête rageur de Di María, un autre Argentin. La routourne a tourné, comme dirait Francky.

Le Qatar décide qu’en fait, ce sera PSG-Barça la finale
Le tirage : PSG-Barça / Barça-PSG

Le Qatar n’est pas content. Mais alors pas content du tout. Propriétaires du Paris Saint-Germain et sponsors du FC Barcelone, les Qataris ont vu, en deux jours, tous leurs rêves s’envoler. Le PSG sorti par Chelsea, le Barça par l’Atlético : pas de C1 cette année pour l’organisateur de la Coupe du monde 2022. Et autant dire que ça, ça ne leur plaît pas vraiment. Du coup, les Qataris passent à l’action. Ou plutôt, passent au distributeur. Ils versent 500 millions d’euros aux quatre demi-finalistes de la C1 pour que ces derniers laissent la place au PSG et au Barça. Seul Abramovitch hésite, et finit par obtenir, en douce, un rab de 100 millions, histoire de se payer Falcao cet été. Du coup, le PSG et le Barça se retrouvent seuls en lice. Plutôt que de passer directement à la finale, ils disputent des demi-finales en faisant participer leur équipe réserve. Le PSG élimine donc le Barça B, et le Barça sort la CFA du PSG, malgré un magnifique but d’Ongenda au Camp Nou. En finale, les deux équipes se séparent sur un score nul de 2-2. Mais Zlatan ne marque pas parce que, vous savez, « il est nul dans les matchs décisif » . Histoire de se faire un kif, Nasser s’invite dans la séance de tirs au but, et, après avoir raté sa Panenka, annonce que les deux équipes sont déclarées vainqueurs de la C1. Michel Platini est obligé de faire fabriquer en 21 minutes un deuxième trophée, pour qu’il n’y ait pas de jaloux. Ah, c’est beau de voir ce que l’on peut faire avec l’argent.

Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Chelsea vainqueur en finale, mourhino quitte le club pour aller entrainer le psg er tenter de remporter sa quatrieme C1 avec 4 clubs differents
Rakamlerouge Niveau : National
Ouais bon donc pour Sofoot, le Bayern = "Pep" et doit surtout perdre!

Footix va.
Rakamlerouge Niveau : National
Mais quand même c'est drôle Eric, surtout le dernier paragraphe.
Mourinho vs Pep. ça claque.

Mourinho vs Simeone. Pareil!

Mourinho vs Real Madrid. Je prends également.

Au final, il reste que du beau monde et je sens qu'on va se faire plaisir!

"Ouais mais le Bayern, c'est chiant à voir".

Ta gueule. Ta grosse gueule.
KillerCroc Niveau : CFA
Note : 10
Le Bayern c'est chiant à voir.
Rakamlerouge Niveau : National
Quelqu'un a soulevé que "Ancelotti" est preque l'anagramme de "Atletico" ? Mmmm ?

Le Bayern c'est chia... STFU
SaumonKalou Niveau : Loisir
Message posté par Rakamlerouge
Quelqu'un a soulevé que "Ancelotti" est preque l'anagramme de "Atletico" ? Mmmm ?

Le Bayern c'est chia... STFU


Ancelotti est autant l'anagramme d'Atletico que connard est l'anagramme de Rakam.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Quelle hostilité sur cette page. Moi qui croyait que le football était une Grande Fête®
Rakamlerouge Niveau : National
Message posté par SaumonKalou


Ancelotti est autant l'anagramme d'Atletico que connard est l'anagramme de Rakam.


Ah, l'anonymat des forums...
Mr. Bombastic Niveau : District
On a mal dormi ?
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Note : 1
Chelsea contre le Real ou la vengeance de Casillas face à Mourinho.
On voit bien le second degré et l'impossibilité des scénarii mais si Eto'o par de Chelsea pour le Real il ne sera pas qualifié pour jouer la C1 avec son nouveau club...
La Russie décide que c'est Monaco - Dynamo.
2-0, buts de Toulalan des 25 mètres et Abidal sur corner.
anigolemagicien
Vivement pressé de savoir contre qui va jouer le psg, c'est eux l'épouvantail de ce tirage, l'equipe à battre !
En fait, c'est Mou vs le reste du monde ?
"Seul Abramovitch hésite..." Pour un mec qui a investi plus de 2 milliards d'euros dans son club, ça m'a fait sourire...
Pour info, QSI n'a investi "que" 420 millions pour l'instant.

Sinon je vois bien Chelsea Atletico et Bayern Real -> en finale match retour de la Supercoupe d'Europe.
Message posté par Maltesers
La Russie décide que c'est Monaco - Dynamo.


Dynamo Kiev ? Dynamo Moscou ? Dynamo Bucarest ?
tontonroy78 Niveau : Loisir
J'ai adoré le dernier paragraphe! Je me suis bien marré! Merci
En gros, vous ne prenez pas juste le scénario le plus logique.
Normal
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
31 29