Les Sang et Or de Diochon

Fruit de la volonté de ramener enfin Rouen dans le monde professionnel et d’un besoin de subventions, l'US Quevilly a accouché il y a deux ans de l'Union sportive Quevilly-Rouen Métropole. Dans la foulée d’une montée en National, le club, qui arbore le rouge rouennais à domicile et le jaune quevillais à l’extérieur, est lancé vers la Ligue 2. Mais tous les Rouennais ne se retrouvent pas dans cette double identité.

Modififié
On l’appelle le Chaudron rouge. De la finale de Coupe de France en 1925 aux grandes heures des décennies 60 et 80, en passant par le titre de champion de France zone Nord de 1945 et une victoire de prestige face au Bayern Munich, le stade Robert-Diochon a vu défiler l’histoire du FC Rouen 1899 depuis près d'un siècle (1914, précisément). Un samedi après-midi ensoleillé de mai 2003, le stade s’embrase sur une tête d’Éric Sitruk face à Besançon. Une victoire plus tard, et le FC Rouen retrouve alors la deuxième division. Plus dure sera la chute : la saison suivante, le club normand termine bon dernier de Ligue 2, et s’apprête à connaître une nouvelle dégringolade jusqu’à la liquidation judiciaire en 2013. Aujourd’hui, miracle, un club rouennais trône en tête du championnat National avec six points d’avance sur la Berrichonne de Châteauroux, barragiste provisoire. Il ne s’agit pas du FC Rouen 1899, mais de l’Union sportive Quevilly-Rouen Métropole.


Quevilly-Rouen Métropole entremêle deux identités, alors même que le FC Rouen 1899 continue d’évoluer en Division d’Honneur. Ni une entente ni une fusion entre deux équipes, le « rapprochement » entre le FC Rouen et l’US Quevilly a été officialisé en avril 2015. Sur le logo, le blason du FCR et celui de l’USQ sont réunis. Le club joue en rouge à domicile, en jaune à l’extérieur. Concrètement, l’équipe, le staff et la direction de l’US Quevilly qui évoluaient alors en CFA, ont investi le stade Robert-Diochon et le club s'est maquillé du rouge rouennais pour bénéficier des subventions de la métropole afin de gonfler son budget à 1,5 million d’euros.

« On dépasse toutes les attentes »


Pari sportif réussi, puisque l’USQRM accède brillamment au National à l'issue de la saison 2015-16 avec un bilan de dix-sept victoires, onze nuls et deux défaites. Et se retrouve aujourd'hui à six matchs d’une deuxième montée consécutive. « Jouer les premiers rôles, ce n’était pas du tout prévu en début de saison » , pose le latéral gauche Pierre Vignaud. « En début de saison, on cherchait à assurer le maintien, là, on dépasse toutes les attentes » , complète l’attaquant Timothée Taufflieb, qui a la particularité d’avoir été sacré champion de France avec le PSG la saison dernière, grâce à une apparition de cinq minutes face à Caen. Pour le coach, Emmanuel Da Costa, la force de l’équipe, c’est « la qualité morale » . Une victoire lors de la réception de Sedan, et l’arrivée dans le monde professionnel se rapprocherait un peu plus.

Ce vendredi soir, Matthieu Gudefin, lui, ne viendra pas à Diochon. Mais il sera assurément au stade pour la prochaine rencontre du FC Rouen 1899 en DH, face à l’US Gasgny. Ce chef d’entreprise de 42 ans faisait partie de la cinquantaine d’actionnaires du FCR jusqu’à la liquidation judiciaire et compte ses dépenses pour celui-ci « en milliers, voire dizaines de milliers d’euros » . En 2013, il est l’un des fondateurs de la Fédération des Culs rouges, « un groupe d’amoureux du club - pas forcément actifs en tribunes - sur le modèle d’À la nantaise » pour aider à la reconstruction du FCR. Culs rouges parce que « dès lors que tu poses tes fesses à Diochon, tu deviens un cul rouge - moi, c’était face à Sochaux en 84 » , narre Matthieu. Aujourd’hui, les 300 Culs rouges bataillent contre le projet de l’USQRM et les plus jusqu'au-boutistes d’entre eux ne mettent plus les pieds à Diochon, considérant que « le stade a été souillé » depuis que des sièges ont été repeints en jaune au sigle « QRM » . « Ils s’approprient notre stade, nos couleurs, ils veulent prendre notre place avec le numéro d'affiliation de Quevilly. Il y a beaucoup de haine envers ce projet. (...) On sent une volonté de nous tuer » , tonne le président des Culs rouges.

Le choc des cultures


Là où certains dénoncent une volonté d’absorber l’histoire du FC Rouen 1899, le président de l’USQRM, Michel Mallet, voit l’opportunité de « remettre sur le devant de la scène autant Rouen que Quevilly, parce qu’à part le hockey, il n’y a pas grand-chose sur le plan sportif... » Le boss ne s’en cache pas, il souhaite fusionner les deux clubs. « Ce serait la meilleure des solutions, c’est une évidence, notamment, quand on va parler de centre de formation... » En décembre dernier, l’assemblée générale du FC Rouen s’est prononcée une première fois contre la fusion avec l’USQRM. « Il faut avancer avec son temps » , soutient Michel Mallet. Entre lui et les supporters historiques du FCR, un choc des cultures profond. D'un côté, le foot business, qui peut sembler cynique ou réaliste, de l'autre, les derniers défenseurs d’un football, dont la résistance peut sembler valeureuse ou utopique. Avant de débarquer sur le banc de l’US Quevilly en 2013, il y a quelques années, Emmanuel Da Costa était joueur, puis entraîneur du FCR. « Les six premiers mois (après la naissance de l’USQRM, ndlr), c’était très compliqué, j’en ai pris plein la figure, lance le coach que les « irréductibles » - comme il les appelle - accus(ai)ent de trahison. Il y a des gens enfermés dans leurs bulles, qui n'ont pas envie de réfléchir, mais je respecte leurs convictions. (...) Moi, je suis de la région, je n’ai qu’une envie, c’est d'atteindre un niveau digne de ce nom, pour que les gens retrouvent le stade Diochon. »

Sauf que ce vendredi soir, face à Sedan, Diochon devrait encore sonner creux. Lors du dernier match à domicile, 1 717 personnes ont assisté à la victoire de l’USQRM face à Créteil. Surtout, bon nombre d’entre eux étaient invités, le tout, dans une ambiance feutrée. « Mais c’est normal d’avoir 700 / 800 invitations, quand on a 160 partenaires » , justifie le président de l’USQRM. S’il est vrai que la passion s’est délitée au fil des années, là où 23 000 supporters se massaient lors des grandes affiches face aux Verts, à la fin des seventies, comment expliquer que le stade ne soit pas plein comme lors de la montée de 2002-03, sinon que le public rouennais ne s’identifie pas (encore ?) à cette double identité sang et or ? « C’est parce qu’à l’époque, il n’y avait pas autant de matchs sur Canal + et beIN Sports » , croit savoir Michel Mallet. Reste que pour retrouver de l’ambiance à Diochon en 2017, il faut encore se fondre parmi les 500 supporters qui vont voir les Diables rouges en DH.




Par Florian Lefèvre tous propos recueillis par FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Evidemment, le FCR a un passé et il est difficile pour les supporters d'accepter cette fusion. Néanmoins je pense que c'est une bonne chose, ça fait plus de 10 ans qu'ils galèrent financièrement, le stade très peu rempli...

Quand Rouen jouait en National (vers 2010 ou 2011) je me souviens d'un match contre Cannes y'avait quand même une belle ambiance (peut être 4000) avec une tribune d'honneur pleine à craquer! J'espère que le club va monter en L2 (c'est bien parti mais attention à ne pas s'écrouler)
Trop facile de parler quand on ne connait pas le contexte local, les conditions dans lesquelles a été monté ce projet inepte et la place du FCR et des diables rouges dans le coeur des Rouennais...
Si d'ici quelques années François Pinault lâche de le Stade Rennais, qu'il plonge en DH et galère pour remonter, on verra si tu accepteras facilement une fusion avec l'ASPTT Rennes ou Vitré...
Je connais très bien la région de Rouen puisque j'en suis originaire, j'habite en Bretagne mais je suis déjà allé voir des matchs à Diochon, mon grand-père étant un supporter de longue date du FCR.

Simplement, comme le dit un commentaire plus bas, je pense qu'une majorité de personnes voudrait voir à Rouen, qui est une des plus grandes métropoles de France (au moins top 20), un club de football au niveau pro. Car force est de constater que le FCR, ces dernières années, tant sur le plan sportif que financier, n'y arrivait plus (à part l'année en L2 et eventuellement les deux ans en National en 2010-2011)
1 réponse à ce commentaire.
Dans parler de la rivalité historique entre Rouen et Quevilly.
Mais aujourd'hui tout le monde connaît les exploits de l'US Quevilly et plus ceux du FC Rouen...
J'espère qu'ils vont intégrer la national 3, ça donnera de beaux derbys avec la réserve de Quevilly.
Sofoot, vous lisez les commentaires ? Y'a un forumer qui demandait précisément un article sur ce club. Le bienheureux...
Pour la peine je vais lire l'article tiens.
TheDoctor Niveau : CFA2
Il y a un petit truc que je ne pige pas, la fusion (rapprochement) porte bien sur l'US Quevilly et le FC Rouen (avec un blason tout pété au final), mais dans le même temps le FC Rouen 1899 évolue en DH. Donc nous avons un doublon au niveau du FC Rouen c'est bien ça ??? Bizarre...

Sinon, sur le papier et à court terme bien sûr que c'est une bonne idée : une ville moyenne avec un club historique fusionne avec le petit club du coin avec la bonne dynamique mais moins de ressource... Sauf que tout cela va donner un club factice.

Je m'explique. On pourra me traiter d'utopiste ou doux rêveur mais à long terme ce type de rapprochement ne marchera pas, point. On ne peut pas s’asseoir sur l'histoire, même si c'est pénible de voir son club végéter dans les bas fond du foot français le club se doit de façon intelligente le redresser. Pour cela s'appuyer sur les supporter qui de toute façon garderont la flamme. Le club sera soutenu coûte que coûte. L'essentiel étant de respecter cela.

L'exemple d'Evian Thonon Gaillard est le parfait exemple : club fictif, identité inexistante, disparition dans l'indifférence générale car pas de supporter... Et ce qu'il reste ? Le club historique FC Croix de Savoie. La boucle est bouclée.

Bon courage à l'association des culs rouges, défendez votre patrimoine et bon courage au FC Rouen 1899.
Roberto Larcos et Marc Oversaturn Niveau : DHR
Ta tout dit maméne, je plussoie
 //  08:08  //  Aficionado du Salvador
Croix de savoie n'existe plus non plus, ils ont cessé toute activité

D'accord avec toi sinon, on peut même parler de Arles-Avignon pour ajouter de l'eau à ton moulin
2 réponses à ce commentaire.
Je comprends le "combat" mené par les Culs Rouges et je le respecte mais étant un jeune rouennais je peux vous assurer que les moins de 35 ans en ont strictement rien à faire de l'aspect historique du FCR et de l'USQ et veulent juste voir enfin un club professionnel dans leur ville et vibrer avec. Pour moi la vraie problématique du projet c'est comment tout ça va être géré financièrement et administrativement pour pas se retrouver avec une sorte de remake d'Evian Thonon Gaillard.
Les moins de 35 ans n'en ont strictement rien à faire du FCR et de son histoire??? ça fait longtemps que tu es allé à Diochon alors, du moins pour voir jouer Rouen.
Qu'est ce qui te fait dire ça? tu as entendu des footix, supporter du psg, barcelone et manchester te dirent ça?
Moi le premier je veux voir un club pro à Rouen, mais le FCR. qrm ne m'interesse pas, je ne vais pas voir leur matchs (même avec des places gratuites), et je n'irai jamais.
Tu veux vibrer avec qrm? Parce qu'ils ont faient des parcours en coupe? tu étais à lozai avant et après?

Je t'invite à aller voir les vidéos des supporters sur les réseaux sociaux sur le FCR. tu risque d'être surpris. Par contre pour qrm cherche pas, y'en a pas

J'ai moins de 35 ans, et je n'en ai pas strictement rien à faire de l'histoire du FCR, bien au contraire. je la connais par coeur. Je ne suis supporter que du FCR, et je ne vois pas l'interet d'une telle fusion, si ce n'est du business. Ce que malet, sanchez et autres toccards n'ont pas compris, c'est qu'une ferveur ne s'échète pas. Alors oui, tu vas voir qrm parce que tu y crois peut être, je ne sais pas. Ou alors tu n'étais ni supporter de quevilly ni de Rouen? mais sans ambiance, sans âme, sans spectacle, tu vas y retourner?
La vrai problématique n'est pas la gestion financière ni administrative, je suis sur qu'ils savent gérer. Mais le foot n'est pas une entreprise.

Le gros problème de cette "fusion" c'est qu'elle n'a pas été faite intelligemment. Pourquoi vouloir mettre à tout prix le club de quevilly en avant plutôt que Rouen?
à part ses exploits en coupe de France, qui allait voir les matchs à lozai? 200,300 personnes à tout casser. et encore. Alors qu'a Rouen il y a un vrai potentiel public.
Le fait que malet se justifie des 700 invitations pour remplir le stade et dire que les gens ne viennent pas à cause des rediffusions TV est aberrant. Les gens n'en ont strictement rien à faire de l'usq.

De sources sur, les places sont données par liasses aux personnel de qrm et usq, et distribuées devant le stade ou données par ci par la. Même en ne payant pas, l'affluence peine à atteindre les 2000, alors que qeuvilly est premier. Même en CFA, le FCR les dépassaient largement.
Mais bon, les distributions de place, la metropole connait. Elle l'avait déjà fait avec le rugby, ou l'on pouvait trouver des places un peu partout dans Rouen. Ce n'est pas pour autant que les gens venaient.


Et pour revenir sur la fusion, c'est plutôt la confusion dans la tête des gens.
-Une équipe première : QRM
-Une équipe réserve : USQ B
-Une équipe première du FCR en DH avec un numéro d'affiliation différent.
Comment voulez vous que l'on s'y retrouve? j'ai même entendu une personne pensant que qrm était grand qeuvilly, et qu'ils n'avaient rien à voir avec petit quevilly et Rouen.

Comment voulez vous qu'une fusion puisse marcher au vu de la façon dont s'est déroulé ce projet (projet mort-né de mon point de vu).
-Repeindre le stade avec cet horrible jaune.
-la réserve de quevilly qui fait tout pour monter en cfa 2 la saison dernière pour faire en sorte que le cub "ami" ne monte pas, et qui fait jouer pas moins de 8 joueurs de l'équipe A contre nous. Réserve de quevilly qui d'ailleurs, je l'espère, redescendra aussi vite qu'elle est montée.
-le logo du FCR sur leur maillot. Quel beau projet, on met les deux logos, du rouge du jaune, ça donne un logo dégeulasse. bravo. désolé quand je vois le maillot de qrm, je ne vois que le jaune... ça m'horripile ^^
-tout faire pour que le FCR ne joue plus à diochon pour la fin de saison, et la saison suivante.
-une fusion??? une équipe première avec seulement des joueurs de quevilly (staff compris).
-une fusion de 2 clubs, mais toujours 2 clubs???

Je rejoins thedoctor sur le fait que se projet ne pourra pas exister à long terme. La seule chose qui risque d'arriver, c'est tomber dans l'oubli, plus de qrm, plus d'usq. Pour le FCR, j'espère qu'on sera toujours la.
Je suis tout à fait d'accord sur le point concernant la "fusion" et la manière avec laquelle elle a été faite, personne n'a rien compris sur ce point-là et c'est toujours assez flou pour beaucoup de personnes et je pense que ça portera préjudice à QRM, et le logo... je sais que les clubs de Ligue 2 ont des maillots dégueulasses (à part nos amis Havrais) mais c'est pas une raison pour vouloir perpétuer la tradition.

Après je conçois que certains jeunes sont très attachés au FCR ou à l'USQ mais je reste persuadé que ça reste une minorité, le jeune lambda il s'en fout que son club ait "vendu ses fesses au foot business", il veut voir du foot pro et voir son équipe essayer d'aller embêter les grands clubs toutes les 2 semaines à Diochon. C'est la réalité des choses et même si c'est très fataliste c'est comme ça, et d'ici quelques années si le projet QRM tient la route des compromis seront faits et les ultras du FCR rentreront dans le rang et iront supporter l'équipe comme si c'était le FCR, ça j'en suis sûr.
Et puis faut pas oublier que seuls très peu de clubs de Ligue 2 et National (et même Ligue 1) arrivent à avoir une affluence vraiment respectable, donc au final je pense que malheureusement le club va pas vraiment baser son projet sur la ferveur populaire, en tout cas pas pour l'instant, surtout quand on sait à quel point le Rouennais de base est quand même une sacrée tête de con jamais content.

Donc voilà pour résumer je pense que le projet QRM a été très mal géré (sauf sportivement pour l'instant) mais que malgré tout le fait de pas avoir de supporters ne fait ni chaud ni froid aux dirigeants, et que si le club arrive à s'installer sportivement comme un club sérieux et professionnel, le reste suivra.
Je ne pense pas que les gens viendront à Diochon en sachant comment la clique à malet veut tuer la FCR. Comme tu dis, le rouennais est une tête de con. Personnellement, si le FCR n'est plus la, je ne mettrais plus les pieds au stade, même avec le qrm en Ligue 2.
De sources sûres, la métropole n'apprécie pas tellement ce manque de ferveur et le faible public. Ils ont l'impression d'avoir été dupé par malet qui leur a promis que les supporters de Rouen viendront voir son club en carton.

Il suffit juste de regarder comment les fusions dans le foot français ont terminées : Evian, Arles-Avignon

Le projet de club de la métropole rouennaise ne fédère pas grand monde, c'est un fait.
c'est la que tu te trompes ;) dans les supporters (ultras y compris) il y a des tres jeunes, la moyenne d'age est de 22 ans, avec des jeunes de 16 ans dedans voir moins, donc stop de dire ce genre de connerie ;)
le gros soucis aussi est que les gens pensent aller voir jouer Rouen en allant voir le qrm.
Manque d'informations...
la faute aux médias ça, le nombre de fois ou j'apprend aux gens que le FCR existe toujours....tout le monde ou presque est persuadés qu'il n'y a plus que le qrm et que le fcr et usq n'existe plus...
Ils ont réussi à semer la confusion dans la tête des gens. Même des personnes travaillant au FCR ou à l'usq ne comprennent pas, ou peu ce projet.
La preuve avec le président de Rouen, Tardy. Silence radio depuis (trop) longtemps
7 réponses à ce commentaire.
Quand on évoque le FC Rouen cela évoque instantanément les 4 années estudiantines que j'ai passées dans la capitale normande au début des années 90 ... Horlaville- Orts qui affolait les compteurs en D2 ... Les projets ambitieux d'une remontée en Division 1 loupée d’un cheveu pendant plusieurs saisons... L'évocation de la construction d'un nouveau stade pour remplacer le déjà très daté Robert Diochon ... puis le dépôt de bilan du club et le début de sa déchéance.

De cette période je garde le souvenir d'un 16e de finale face au grand OM de 1993, disputée seulement quelques semaines avant la victoire du club olympien à Munich … Un match disputée dans un Robert Diochon en fusion devant près de 20 000 spectateurs qui s’entassaient dans le moindre recoin du stade et perdu sur un penalty de voleur de Voller ^^

Nostalgie mise à part, le fait qu’une ville comme Rouen ne dispose pas d’une équipe de football de premier plan est une aberration et un considérable gâchis. Les rivalités politiques ont d’ailleurs grandement contribué à la chute du club durant ces années.

La ville de Rouen s’assoit sur un bassin de population de près d’1 millions d’habitants dont beaucoup sont issus des classes populaires et un club de Rouen en Ligue 1 pourrait, j’en suis persuadé, s’appuyer sans difficulté sur une base de 20 à 30 000 supporteurs chaque week-end.

Pour ceux qui ne connaissent pas la configuration de la ville, les villes se touchent et s’imbriquent même entre elles. Pour aller du centre de Rouen à Grand-Quevilly, il y a juste la Seine et un pont à traverser mais un monde entre Rouen la Bourgeoise et Grand et Petit Quevilly, les populaires. Ceci explique certainement aussi les réticences de certains rouennais à se voir associer à Quevilly. La rivalité rive Droite / Rive gauche est une des particularités de la capitale normande. Associée à la nostalgie de certains qui n’acceptent pas de voir le lustre du Grand FC Rouen, des « diables rouges », « des tombeurs de vedettes », etc. associé au nom du « Petit » Quevilly », cette rivalité ne sert pas l’intérêt de voir du football de haut niveau dans un proche avenir dans une des plus grandes et anciennes villes de France.

Pour un repreneur sérieux et ambitieux, miser sur le développement du football dans une ville comme Rouen serait de mon point de vue un pari qui aurait toutes les chances d’être gagnant tant le potentiel en termes de public de la 12e aire urbaine de France, située à moins de 2h de la région parisienne, est énorme. Il faudrait néanmoins que toutes les infrastructures soient développées car elles ne correspondent absolument pas aux exigences d’un club de haut niveau. Rouen a pris un retard énorme en matière de football, et sans une volonté des différents acteurs locaux (élus, clubs, etc.) il ne sera jamais comblé. Le débat passéiste sur l’USQRM, le FC Rouen 1899, le rouge ou le jaune, etc. n’aboutira malheureusement sur aucun projet ambitieux si les différents acteurs ne se décident pas à enfin regarder devant plutôt que de rester le regard fixé en arrière vers un passé que de plus en plus de rouennais eux-mêmes ont tendance à oublier. Pour vraiment redonner de la valeur à ce passé et le faire revivre, il faudrait que le football dispose d’un avenir à Rouen. Sinon les amoureux de football rouennais seront condamnés à consulter pendant encore très longtemps les vieux numéros du Miroir du football pour voir les couleurs rouennaises briller au plus haut niveau.
Quand tu vois le nombre de spectateurs à Diochon pour de la DH, tu vois que le public aime le FC Rouen.
Si le club de la métropole avait été crée sans fusion, en mettant en avant Rouen, en jouant en rouge et blanc à diochon, le débat n'aurait pas eu lieu.

je ne vois pas comment ce projet peut fonctionner
Legrascestlavie Niveau : Loisir
Total respect aux 500 zigos qui vont s'arracher le gosier en DH.
j'allais voir le fcr en national, pas QRM. on a tous du mal, certains potes veulent pas y aller meme en L2.

je crois qd même que si ils montent et jouent bien en L2 avec quelques exploits en CDF, une nouvelle histoire naitra, on se mettra a connaitre les joueurs et on retournera au stade car c'est une ville de ballon. Mais il faut du tps !!!
meme si demain ils recrutent des stars ca restera un club en carton politico-merdo
Rouen est une ville de ballon, mais il ne faut pas oublier que le qrm n'est pas Rouen. Il faut bien se mettre en tête que ce club est le club de quevilly et rien d'autre.
2 réponses à ce commentaire.
fab 06
Voila la façon la plus <<dégoutante>> pour créer un nouveau club de foot en France, sous le nom de QRM ont prend plusieurs politiciens du meme parti qui se mettent ensemble pour profiter que le FC Rouen est retombé en DH. en 1er Il mettent dabord sous pression les dirigeants du FC Rouen en leur disant qu'il n'y a plus d'argent pour avoir 2 clubs de haut niveau dans l'agglo ce qui est completement faux.2e il les obligent a se rapprocher avec l'US Quevilly sans rien demander aux milliers de supporters qui venaient encore les voir en national avant le dépôt de bilan. Il profitent de ca pour emprunter le stade, la couleur rouge du FCR et le blason du FCR mélanger avec celui de Quevilly, du jamais vu en France ou en europe....comment ce fait il que le FC Rouen n'ait pas le droit de remonter de DH tranquillement comme l'ont fait aujourdhui Strasbourg, Sedan, Le Mans, Orléans, Grenoble etc..etc. Qu'il monte en L2 ont en a rien a foutre mais que ce regroupement cesse et qu'il redevienne Quevilly tout court et qu'il reprenne leur couleur d'origine en laissant tranquille le FC Rouen tranquille faire son retour vers les championnats nationaux.
Comme tu dis, qu'ils redeviennent quevilly et qu'ils nous laissent tranquilles. vu la faiblesse du championnat national cette saison, ils ont les portes ouvertes vers la Ligue 2.

Je me rappel d'un reportage sur strasbourg lors de leurs remonté en Ligue 2. Marc Keller expliquait que lors de la descente en cfa2, la ville de Starsbourg et leur "métropole" avaient tout fait pour que le racing remonte au plus vite en donnant des subventions et en les aidant du mieux qu'ils pouvaient. Alors que non loin de la Colmar était en national, mais que Strasbourg etait un club historique, et que le potentiel public était la.

Et quand je vois que fourneyron maire de Rouen et ancienne ministre des sports n'a absolument rien fait pour le foot à Rouen, mais par contre elle a un beau kindarena pour son club de basket, pour les résultats qu'on connaît.

Tout ce que j'attend, ce sont des éclaircissements sur le futur du FCR et que Tardy montre un peu qu'il en a...
1 réponse à ce commentaire.
fab 06
Ha Mr Tardy!!! d'un coté ont a envie de le remercier d'avoir été le seul a avoir été la pour sauver le FCR au fond du trou. et de l'autre ont le comprend pas, il joue double jeu. d'un coté il a tous fait pour rejeter la fusion le jour du vote et dês le lendemain on le voit toujours tres proche avec le QRM il souffle le chaud comme le froid impossible a comprendre......
Il n'a jamais clairement exprimé ses convictions vis à vis de la "fusion" sauf pour être réélu au poste de président de l'association. À t'il vraiment eu le choix ou joue t'il un double jeu?
1 réponse à ce commentaire.
tardy aurait deja du demissionner de la vice-presidence du qrm, le mec se dit 100% fcr mais reste le cul chez les jaunes....il se garde un parachute de secours en cas de dissolution du fcr ou de changement de stade qui causerait aussi la mort du club
il y a 42 minutes Ronaldinho régale au beach soccer 2
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 5 Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 32 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 30
samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13