Les salaires gênent la classe politique

Modififié
0 46
Le PSG s'organise un recrutement dantesque. Et pour s'attirer les faveurs de joueurs de classe mondiale comme Lavezzi, Thiago Silva ou Ibrahimović, il faut aligner les bifetons. Ce qui paraît logique. Mais pour la classe politique française, les gros salaires constituent encore une question qui fâche.

François Hollande déclarait ce lundi « qu'il y a des équipes qui arrivent à gagner, y compris dans le sport professionnel, sans avoir nécessairement des rémunérations très importantes » . Roselyne Bachelot, ancienne ministre des Sports, est, elle, apparue plus dure sur I-Télé : « Ça suscite chez moi de l'indignation et presque du dégoût de voir ces salaires absolument incroyables, alors que dans nos petits clubs de football, on se bat comme des chiens pour arriver à faire vivre ces clubs. »

On attend la réaction de Zlatan. AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

nikowenji Niveau : DHR
Des salaires aussi élevés, même si aujourd'hui, dans le foot c'est comme ça, ça fait beaucoup trop.

Mais faut arrêter avec les footballeurs: c'est pas les seuls. Qu'ils s'occupent d'abord des grands patrons, de leurs parachutes dorés et autres stock-option
Note : 2
"qu'il y a des équipes qui arrivent à gagner, y compris dans le sport professionnel sans avoir nécessairement des rémunérations très importantes."
Ah bon? Lesquels? J'ai du rater des compétitions!
C'est le Qatar qui paye les salaires, et les impôts associés arrivent dans les caisses de l'état français, Hollande n'est pas au courant que c'est toujours bon à prendre au vu de la situation économique du pays ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
West Ham sur Berbatov ?
0 46