En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Les révélations de Cruyff

La vérité a enfin éclos au grand jour. Personne n'a encore compris la décision du Barça de ramener Zlatan Ibrahimovic et son melon en Catalogne à l'été 2009 contre Samuel Eto'o plus 40 millions d'euros, et beaucoup imputaient cette ineptie à Joan Laporta.

Johan Cruyff vient pourtant de dédouaner l'ancien président blaugrana, précisant que cette brillante idée avait en réalité émané d'un trio composé de Pep Guardiola, Txiki Begiristain et lui-même : « On a accusé Laporta de toute cette histoire alors que les vrais coupables étaient Txiki, Pep et moi, a-t-il écrit dans sa chronique hebdomadaire publiée dans le canard El Periodico de Catalunya. Nous l'avons convaincu de la vente d'Eto'o, du bien-fondé de la venue d'Ibrahimovic et quand nous nous sommes rendus compte que nous nous étions trompés, nous l'avons appuyé lors de la vente du Suédois. Et nous l'avons également appuyé à l'occasion de la venue de Villa. Finalement, nous avons fait un pas en arrière pour en faire deux en avant » .

Il est peu de dire que les trois lascars n'ont guère eu le nez creux sur ce coup...


AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 14 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 9 dimanche 18 février Tony Chapron est en arrêt maladie 47 dimanche 18 février Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 25 dimanche 18 février Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9
À lire ensuite
Le poisson d'avril espagnol