En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012

Les restes de l'Europe

Au menu ce soir : une vieille Europe en danger (Belgique, Autriche...), des pays de l'ex-bloc de l'Est en quête d'exploits (Géorgie, Estonie, Moldavie, etc) et des équipes qui tenteront de faire mentir leurs calamiteuses statistiques (Luxembourg, Liechtenstein). Le jour de gloire des petites nations est peut être enfin arrivé.

Modififié
Groupe A : Kebab-frites

Turquie-Autriche (19h30)


Derrière l'Allemagne qui vole en tête du groupe ( « Deutschland über alles » ), la Belgique, la Turquie et l'Autriche vont s'accrocher pour la 2e place. Capables de perdre en Azerbaïdjan, les Turcs de Guus Hiddink sont inquiétants d'irrégularité. Mais l'Autriche sera privée de Prödl, Janko et Junuzovic. Cela commence à faire beaucoup, même contre une formation turque qui a la fâcheuse tendance à s'emballer trop rapidement.

Belgique-Azerbaïdjan (20h45)


Wallons et Flamands vont être d'accord - pour une fois - sur la nécessité absolue d'une victoire. Pour se rassurer, la Belgique se souviendra des éliminatoires de l'Euro 2008 et de sa double confrontation victorieuse face à l'Azerbaïdjan. En vrai défenseur de la L1, on regardera si Georges Leekens décide enfin de titulariser Eden Hazard. Si ce n'est pas le cas, le sélectionneur devrait prendre sa voiture, avaler la centaine de kilomètres entre Bruxelles et Lille, et venir superviser le jeune prodige du LOSC...



Groupe C : L'ex-Yougo bataille

Irlande du Nord-Slovénie (20h45)


Deux ans que la Guinness n'a pas coulé à flot pour fêter un succès de l'Irlande du Nord à domicile. Défaits par la Serbie, les Nord-Irlandais affrontent des Slovènes qui ont laissé échapper la première place du groupe après leur revers face à l'Italie. Mais les Verts ont de quoi positiver. Ils ont fait un nul plus qu'honorable à Belfast contre la Squadra (0-0) et sont allés gagner à Maribor 1-0. Préparez les chopes de bière.

Estonie-Serbie (20h30)


Une rencontre qui se serait appelée URSS-Yougoslavie il y a vingt ans. Vous vous foutez de la gueule de l'Estonie ? Vous osez vous moquer d'une formation capable, la semaine passée, de taper 2-0 en amical l'Uruguay ? Gloussez plutôt d'une Serbie qui tourne au ralenti dans sa poule et qui s'était fait souiller à Belgrade 3-1 par l'Estonie en octobre.

Groupe D : Duel de bas de tableau

Roumanie-Luxembourg (19h45)


Franchement pas la peine de prendre un charter pour aller mater ce match. D'un côté, des Roumains qui n'ont plus gagné depuis neuf mois. De l'autre, des Luxembourgeois qui n'ont pas mis un but depuis le début de ces éliminatoires. Rien qui puisse susciter ne serait-ce qu'une lueur lubrique dans le regard. Pas sûr que Laurent Blanc prenne le temps de regarder le replay.

Groupe E : La sué(d)e moldave

Suède-Moldavie (19h)


Derrière les intouchables Hollandais, les Suédois partent à l'attaque de la 2e place qu'ils disputeront jusqu'au bout avec les Hongrois. Avec deux succès face à Saint Marin et la Finlande, la Moldavie n'a pas complètement dit adieu à sa première compétition internationale. A Zlatan Ibrahimovic et Johan Elmander de faire exploser une défense moldave qui n'a encaissé que trois buts en quatre rencontres.

Pays-Bas – Hongrie (20h30)


Samedi, la Hollande s'est imposée facilement. 4-0, pas de quartier. Face à qui ? La Hongrie, déjà. Inutile de dire que les Oranje s'attendent à une nouvelle formalité ce soir pour consolider leur première place.

Groupe F : Luis doit attaquer

Israël-Géorgie (20h)


Il risque d'en mâchonner des sucettes sur son banc de touche, notre Luis Fernandez national. Si l'ancien coach du PSG a sauvé sa tête de justesse contre la Lettonie le week-end passé, il est obligé de remettre le couvert face à la Géorgie, encore une fois à domicile. Avec quatre points de retard sur le leader grec, Israël doit s'imposer pour espérer. Pas simple contre la meilleure défense du groupe, surprenant vainqueur de la Croatie 1-0 samedi dernier. Luis Fernandez : plus fort que la presse israélienne, que Ronaldinho, que RTL. Et que la Géorgie ?

Groupe I: Check (three) point

République Tchèque-Liechtenstein (17h30)


Ca va être difficile de vous faire croire qu'il y aura match. Allez, on essaye : moralement, les coéquipiers de Milan Baros vont être faibles après leur défaite 2-1 contre l'Espagne, alors qu'ils menaient. Et puis les Tchèques ont les miquettes, à l'image de Petr Čech : « Je pense que le match le plus important pour nous au printemps sera le match contre le Liechtenstein. Ce seront trois points-clefs qu'il nous faudra prendre absolument. » En plus, le Liechtenstein a remporté en février son premier succès depuis plus de trois ans. 1-0 en amical. Contre le Brésil. Non, on plaisante, c'était Saint Marin.

Lituanie-Espagne (20h45).


La Fédération lituanienne se veut rassurante : « Le mauvais état du terrain est dû à l'hiver rude que nous avons connu en Lituanie. Samedi, nous avons encore disputé une rencontre amicale contre la Pologne et il n'y a eu aucun blessé à déplorer » . L'Espagne a quand même demandé l'avis d'un délégué de l'UEFA... Rendez-vous demain matin pour rechercher les chevilles des Xavi, Iniesta, Ramos, Alonso & co ?

Pierre Nigay

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 19:11 Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner Hier à 12:38 Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis !
Hier à 12:17 Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 Hier à 10:05 Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mercredi 21 février Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 90 mercredi 21 février Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 20