Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Les reproches d'Arshavin à Wenger

Modififié
Quand Arshavin analyse la situation d'Arsenal...

Alors qu'il continue dans l'anonymat le plus total sa carrière du côté du Kairat Almaty au Kazakhstan, Andrey Arshavin continue de suivre la Premier League depuis son canapé. Dans des propos repris par le Dailymail, l'ancien avant-centre des Gunners ne manque pas de commenter la situation sportive du club londonien et de critiquer au passage la gestion d'Arsène Wenger : « À part Mesut Özil et Alexis Sánchez, sans oublier le gardien Petr Čech, rien n'a bougé. Pas de changements majeurs. Arsenal avait une chance immense, car ses rivaux, Chelsea, Manchester United et Manchester City, n'étaient pas brillants cette saison. Mais on voit la différence avec Leicester. Arsenal est un club conservateur. La vision conservatrice du football de Wenger a certainement été un frein. »


Mais du coup, qui soutient encore Arsène ? PLL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 6 heures La réaction de Jimmy Durmaz aux attaques racistes 28 Podcast Football Recall Épisode 34 : La Russie accusée de dopage, l'Angleterre déroule et la révolution chez les Bleus Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais