Les religieux répondent à Blatter

0 0
C'est quasiment couru d'avance. À chaque but brésilien au Mondial, nous aurons le droit à l'apologie de Jésus.

Comme avant chaque début de compétition, la FIFA rappelle que toute manifestation d'un slogan religieux, politique ou personnel est interdit, sous peine de sanction.


Lors de la Coupe des Confédérations, Kaka nous apprenait pourtant sur un tee-shirt mal repassé qu'il appartenait à Jésus, comme le reste de ses coéquipiers d'ailleurs.

L'Association des Prêtres Evangélistes Paraguayens (APEP) voulait participer au débat par la diffusion de ce communiqué : « Avec tout le respect que nous avons pour Sepp Blatter, ce genre de gestes n'a pas comme projet d'inspirer la violence. C'est plutôt l'inverse. La prière appelle l'indéfectible amitié, la fraternité, l'unité, la tolérance, la paix, la solidarité, la justice, l'humilité, la liberté, le bonheur, la coopération, le respect mutuel » .

Tout ça dans une prière ? Ils sont forts ces chrétiens...

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Soldado à Valence
0 0