1. // Argentine – Jamaïque (2-1)

Les Reggae Boyz font tanguer l'Argentine

Menée au score par une faible équipe de Jamaïque, la sélection locale de Diego Maradona a trouvé son salut dans les dernières minutes du match grâce à Martin Palermo. A l'instar de ses coéquipiers du jour, El Loco avait un coup à jouer en vue du Mondial. Revue d'effectif dans la dernière ligne droite.

Modififié
0 1
GARDIEN

Nelson Ibañez : Paralysé sur ses appuis sur le but jamaïquain, il a d'ores et déjà grillé son joker. Sergio Romero (AZ Alkmaar), titulaire habituel sans avoir jamais donné l'impression d'être intouchable, peut dormir sur ses deux oreilles : aucun gardien de Primera n'a la carrure pour défendre la cage de l'Albiceleste.

DEFENSEURS

Gabriel Mercado : Titulaire à la place de Clemente Rodriguez (absent pour cause de Copa Libertadores avec Estudiantes), qui s'est pratiquement assuré une place en Afrique du Sud, le latéral du Racing était surtout là pour dépanner. Son attentisme sur le but jamaïquain, à l'image de son match, l'a brutalement rappelé.

Mariano Echeverria : Le défenseur de Chacarita n'avait pas grand-chose à espérer, d'autant qu'il n'a pas non plus fait preuve d'une grande autorité sur le coup de tête de Johnson. Il reste loin dans la hiérarchie des centraux, derrière Demichelis, Heinze et Samuel (que Maradona a assuré d'une place dans les 23 cette semaine), voire Otamendi et G. Milito.

Leonel Galeano : Une occasion vendangée en début de match sur un bon centre, puis un match correct, sans plus. Lui non plus ne doit pas se faire d'illusions de toute manière.

Fabian Monzon : Remplaçant à Boca, il s'affirme de match en match dans la sélection de Diego. Il a pris l'ascendant sur Emiliano Papa (Vélez Sarsfield), titulaire du poste de latéral gauche au début de l'ère Maradona et peut raisonnablement rêver du Mondial.

MILIEUX

Patricio Toranzo : Le numéro 6 d'Huracan, l'une des pièces maîtresses de l'équipe d'Angel Cappa l'an passé (deuxième du Tournoi de Clôture) aux côtés de Mario Bolatti, devra franchir un palier pour venir chatouiller ce dernier, mieux placé dans la course au Mondial.

Juan Mercier : Le seul avec Palermo et Monzon à être aligné de nouveau d'entrée après l'amical face au Costa Rica, preuve de l'espoir que Diego a placé en lui. A revoir face à une équipe digne de ce nom.

Walter Acevedo : Un coup franc sur l'arrête, une vraie aisance dans le jeu. Le milieu relayeur d'Independiente a accompli des débuts intéressants. De là à dire que ce sera suffisant pour déloger Veron ou Mascherano, ou même prétendre à une place sur le banc argentin cet été, il y a un gouffre...

Federico Insua : L'animateur du jeu argentin. De la vivacité, une vision du jeu indéniable, des prises de risque : le bras droit de Riquelme à Boca se présente comme un candidat sérieux à la Coupe du Monde... comme coiffeur.

ATTAQUANTS

Martin Palermo : Un but de la tête qui a remis l'Argentine dans le match, une passe décisive et toujours cet instinct de renard : El Titan assume totalement son statut de sauveur. Auteur de cinq buts en six mois en ciel et blanc, San Martin a définitivement convaincu Maradona de l'emmener dans ses bagages sud-africains.

Franco Jara : Auteur du but victorieux face au Costa Rica (3-2), il est encore loin du niveau international. Il en faudra davantage pour terrasser les Messi, Tévez, Agüero, D. Milito, Lavezzi et compagnie.

ENTRES EN JEU

Jesus Mendez : Entré à l'heure de jeu, son fait d'arme restera cette passe lumineuse délivrée à Palermo en fin de match. Son arrivée à Boca devrait être le tremplin d'une prometteuse carrière.

Nicolas Gaitan : Une franche occasion manquée et quelques gestes qui laissent présager un véritable potentiel. On devrait le revoir sous la tunique albiceleste, mais plutôt après la Coupe du monde.

Gabriel Hauche : Il a manqué l'essentiel au « Démon » : un premier but sous les couleurs de la Seleccion pour son troisième amical d'affilé.

Traduit de l'espagnol par Florent Torchut, source La Nacion

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Merci Diego Maradona, enfin une sélection à la hauteur de l'Argentine, qui va se renforcer! Je supporte l'équipe depuis longtemps, et ais eu la chance plusieurs fois d'aller assister aux matchs à Buenos Aires! Je vous conseille d'aller vivre et vibrer dans ces stades enflammés par vous mêmes. Plus d'infos ici pour assister aux matchs :http://tinyurl.com/ybannv6
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 1