En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Juventus Turin/FC Barcelone (1-3)

Les réactions des champions

Modififié
Pour la cinquième fois de son histoire - la quatrième en une décennie -, le FC Barcelone a soulevé, à Berlin, la coupe aux grandes oreilles. Une victoire méritée contre la Juventus (3-1), qui récompense la saison énorme des Catalans : en C1, cette saison, ils ont éliminé les champions (sortants) d'Italie, d'Angleterre, d'Allemagne et de France.

Andrés Iniesta, qui avait le brassard de capitaine au coup d'envoi, n'aurait jamais pensé réaliser un nouveau triplé Liga - Coupe d'Espagne - Champions : «  Toutes les finales ont été de bons moments. La Juventus nous a rendu la tâche très difficile. C'est un jour spectaculaire pour Barcelone et ses supporters. Pour ma part, c'est incroyable d'avoir réussi deux fois le triplé (après 2009). La première fois, je n'aurais jamais pensé que cela puisse arriver de nouveau. Luis Enrique ? J'espère qu'il continuera pour qu'on puisse faire face à de nouveaux challenges la saison prochaine. »

Interrogé sur son avenir, Luis Enrique, justement, a laissé planer le doute. Il retient surtout une « victoire méritée  » de sa formation. « Si j'analyse la rencontre, cela a commencé parfaitement avec le premier but qui est venu vite. Nous avons dominé la première mi-temps et Buffon a été excellent, comme toujours, a reconnu le coach devant la presse. En seconde période, comme je m'y attendais, la Juventus a essayé de presser davantage. Ils ont commencé à venir nous mettre la pression. Durant dix minutes, nous l'avons très bien ressentie. Mais sur l'ensemble du match, nous méritions de gagner. Et aujourd'hui, nous réalisons l'une des meilleures saisons d'un club comme le Barça. »


Gerard Piqué salue le mental de son équipe : « Après ce qu'on a vécu en janvier où on aurait dit que tout s'écroulait, les cinq derniers mois de l'équipe ont été énormes. (...) Aujourd'hui, l'équipe a su souffrir. À 1-1, on a passé dix minutes chiantes, ils ont attaqué fort, mais derrière, on s'est accrochés et avec le talent qu'il y a devant, on a su se créer les occasions qu'il fallait pour remporter ce titre. Ce vestiaire est peut-être l'un de ceux où l'ambiance est la meilleure dans l'histoire de ce club. Mais c'est aussi l'un de ceux qui a le plus de talent. Il faut profiter de cette génération pour remporter le maximum de titres possible et laisser ce club au plus haut » , a confié le défenseur, reparti du stade avec les filets de la cage autour du cou. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 40 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 23 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 8
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 samedi 17 février La panenka ratée de Diego Castro en Australie 20