En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Disparition

Les réactions à la mort d'Adrien Anigo

Modififié
Suite au décès par balles de son fils Adrien, les réactions n'ont pas tardé à affluer pour soutenir José Anigo, le directeur sportif de l'OM. Le club a ainsi déclaré sur son site officiel :

« Après le drame qui vient de frapper José Anigo, l'Olympique de Marseille tient à manifester son soutien et toute sa sympathie à José et à sa famille. L'OM et l'ensemble de ses salariés s'associent à leur douleur et sont à leurs côtés alors qu'ils traversent cette terrible épreuve. »

Si plusieurs joueurs olympiens, comme André Ayew ou Brice Samba, se sont manifestés sur Twitter, les supporters du club ne sont pas non plus en reste, à commencer par les South Winners 87 :

« Suite au drame qui a touché le directeur sportif de l'Olympique de Marseille, les South Winners présentent leurs plus sincères condoléances à José Anigo et à toute sa famille. Nous tenons à leur manifester notre soutien dans cette terrible épreuve. »

Il en va de même pour Jean-Claude Gaudin, le maire de Marseille :

« Je déplore les différents épisodes meurtriers qui sévissent actuellement sur Marseille. Chacun doit aujourd'hui prendre ses responsabilités et unir ses efforts pour endiguer cette vague de violence. À titre personnel, j'adresse mes plus sincères condoléances à la famille de José Anigo, directeur sportif de l'Olympique de Marseille, dont le fils Adrien a trouvé la mort dans un nouveau règlement de compte cet après-midi. »


Enfin, Jean-Claude Dassier, le président de l'Olympique de Marseille entre 2009 et 2011, est intervenu sur I-Télé :

« Je pense d'abord à José, dont la réputation ne va encore que se dégrader. Encore une fois, je pense à la famille. Ce n'est jamais agréable de voir à quel point cette ville de Marseille est en train de se livrer à une guerre des gangs absolument dramatique. La ville ne mérite pas ça, José Anigo non plus. » CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Bielsa était présent pour les adieux de Pablo Aimar
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 23 lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51
À lire ensuite
Le Mans relégué en CFA