1. //
  2. // Bilan

Les rayons de soleil

Ils ont tous gagné ce week-end et squattent un rang qui ne leur est pas réservé. Eux, ce sont les petits clubs silencieux, mais terriblement méritants. Bonne nouvelle : on en trouve dans tous les gros championnats.

Modififié
1k 22
Guinguamp. Leipzig. Eibar. Atalanta. Watford. Cologne. Hoffenheim. Le point commun de ces clubs ? Tous illuminent le ciel de leur championnat, alors qu’on ne les attendait pas le moins du monde. Tous font partie des meilleurs de leur pays, pendant que d’autres favoris galèrent. Tous défient la logique du ballon rond en s’invitant à une fête où ils ne sont pas forcément conviés. Tous squattent un rang qui n’est prétendument pas le leur. Encore une fois, tous ont cartonné ce week-end. Et la plupart n’ont pas les moyens de leurs concurrents.

Guingamp, 7 000 habitants et quatrième meilleure équipe de France


Le meilleur exemple vient peut-être de chez nous. Après onze journées, l’En Avant de Guingamp pointe à la quatrième place de Ligue 1, trois points seulement derrière les mastodontes parisien et monégasque, et loin devant l’Olympique lyonnais ou l’Olympique de Marseille. Guingamp, 7000 habitants, soit un 121e de la population de Marseille et un 69e de celle de Lyon. L’EAG, 26 millions d’euros dans les caisses, soit le deuxième plus petit budget de première division. Bah oui, mais le club breton a encore gagné ce week-end. Sans faire de bruit bien entendu, sur le plus petit des scores face à Angers, encore moins friqué. Mais force est de constater que Guingamp fait son petit bonhomme de chemin, avec les moyens du bord, et procure du kif. À son entraîneur, à son public et à tous ceux qui apprécient tout simplement le sport. « C'est vraiment un mois d'octobre superbe. C'est la première fois de ma carrière que je vis ça. Mes joueurs me rendent fier  » , s’est ému Antoine Kombouaré. Combien de voix empruntent la sienne ?

Les Français ne sont pas les seuls à être gâtés. En Italie, l’Atalanta Bergame a explosé le Genoa trois buts à rien. Dans l’anonymat le plus complet, l’équipe de Gian Piero Gasperini propose du beau football, ou au moins un bel état d'esprit, et montre sa trogne au sixième rang de la Serie A, à quelques unités des gros bras Roma-Milan-Lazio-Naples. L’Inter ? La Fio ? Dans le rétroviseur. Déjà cinq rencontres qu’elle n’a plus perdu. En Angleterre, c’est Watford qui joue le rôle de l’épouvantail. Watford, vainqueur à l’arrachée de Hull City sur un CSC, septième du championnat, quinze points en dix journées, soit autant que l’ogre Manchester United. Watford, seizième budget de Premier League, qui a dépensé 26,6 millions d’euros cet été quand MU en lâchait environ 180.

Donnez-nous un nouveau Leicester !


Et l’Allemagne dans tout ça ? Rassurez-vous, la Bundesliga aussi a droit à ses petits clubs qui bousculent les hiérarchies. De manière assez dingue, le RB Leipzig suit le rythme du monstre Bayern Munich. Invaincu en championnat, Leipzig se pose en dauphin le plus crédible du pays. OK, le club a de l’argent, mais on parle quand même d’un promu. Par ailleurs, comment expliquer les bonnes perfs de Hoffenheim et Cologne, troisième et quatrième, qui ont encore récupéré les trois points dimanche, alors que le Borussia Dortmund, le Bayer Leverkusen ou Schalke 04 patinent dans la semoule ? Même en Espagne, Eibar, huitième et 27 000 habitants, se distingue dans une Liga destinée aux dictateurs madrilènes et barcelonais.

Oh bien sûr, certains de ces rebelles finiront sans doute par descendre de leur piédestal pour retourner à la réalité de leur mission maintien. D’autres rentreront dans le rang sans faire plus de boucan que quand ils ont commencé à emmerder les géants européens, comme le SCO d’Angers la saison dernière. Reste qu’à l’heure où l’OM fantasme sur un avenir annoncé radieux à coups de billets et offre des 0-0 absolument immondes en attendant, où les consultants se demandent pourquoi le PSG n’a pas posé 150 millions sur Neymar ou sur un autre, d’autres prouvent que les finances ne font pas nécessairement la loi du moment, qu’il est possible d’offrir du plaisir en toute simplicité, même si ce n’est qu’éphémère. Jusqu'au Graal, dans des cas exceptionnels. Autant le dire clairement : ça fait du bien. Tant qu’il y aura des Leicester ou des Islande, le foot sera sauf.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Caribou West Niveau : DHR
Article démago, qui ne nous apprends rien de plus que ce que l'on sait déjà en regardant le classement des 4 grands championnats + L1. Pas d'analyse, pas de descriptions des joueurs, styles de jeu, etc... Juste une décla de Kombouaré
Ça ressemble à la dissert d'un étudiant qui n'a rien révisé et qui brode durant toute sa copie, avec une conclusion bateau.
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
Entièrement d'accord avec toi. Article démago, malhonnête qui met toutes ses équipes dans le même bateau. Alors que le vrai rayon de soleil, c'est Nice. Guingamp est 4ème parce que le niveau de la L1 derrière Monaco, PSG (qui sont déjà assez irréguliers pour des gros) et Nice est d'une faiblesse abyssale.
Si tu avais regardé le nom de l'auteur avant de lire l'article tu ne serais pas étonné du contenu :)
Caribou West Niveau : DHR
Florian Cadu ou non, faire un article sur les petits poucets des championnats sans citer de joueurs autre que Neymar, deux noms de coachs, et plus de statistiques démographiques que footballistiques (Guingamp qui a 1/69ème de la population lyonnaise et 1/121ème de la marseillaise, sérieux...) ça donne un article bâclé, et c'est dommage tant le sujet aurait pu être intéressant...
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Est-ce que tu sais si Florian Cadu et Romain Canuti sont une seule et même personne ? Une telle faiblesse d'analyse chez 2 réguliers de chez Sofoot ce serait quand même terrible
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
Oui, en même temps, excepté Markus Kaufman, qu'on ne voit plus beaucoup par ici et quelques interviews sympas, les articles sont majoritairement, tous auteurs confondus, de qualités très médiocres. Heureusement qu'il reste des commentateurs de haut niveau, c'est encore ce qui rend So Foot différent des autres médias.
Vous etes chaud pattate les gars aujourd'hui! C'est parce que c'est lundi?
Soyez indulgent serieux, certes l'article est pas terrible mais pas la peine de lyncher les journalistes non plus...

Entre cet article et le top 100 Sud Am, c'est un veritable bain de sang...
Rien a voir mais magnifique pseudo!
7 réponses à ce commentaire.
HerbyCohen Niveau : CFA2
Mettre RB, Hoffenheim, Köln avec ces équipes c'est beau... Sauf que ces clubs sont tout, sauf ce que l'article veut spécifier en fait puisque les deux premiers ont beaucoup, beaucoup d'argent et le troisième est dans la continuité de la saison passée, donc tout sauf une surprise. Prendre le SC comme exemple aurait été bien plus judicieux.
Caribou West Niveau : DHR
Lepizig a beaucoup de ronds, mais l'investissement actuel de RB dans son équipe première n'a pas permis de monter une grosse cylindrée qu'on attendait aussi forte dès son baptême du feu.
Pas de clinquant, pas de stars, une équipe aussi jeune que le club.

Certes, ça sera bientôt un des clubs qui investira le plus en Allemagne, mais pour le moment, ça reste un petit poucet.
absolument d'accord. Hoffenheim et Leipzig sont des Clubs blindés, artificiels et inconnus hors de l'Allemagne (et tant mieux...), mais en aucun cas des "Petits". Les "Petits", c'est Ingolstadt, Freiburg et Darmstadt. Et encore, quand on voit l'état des Clubs du Nord...
GrunWeiss? T'es pour le Werder?!
3 réponses à ce commentaire.
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : District
Qui ne leur EST pas réservé. Merci.
blue_army Niveau : CFA2
liepzing , le nouveau coqueluche des parieurs , moi j'adore cette equipe , j'espere qu'ils se qualifieront en ldc sans va les aider à grandir plus rapidement
Cet article sur les championnats europeens me rappelle que dans un passe pas si lointain on avait droit de temps en temps a un check-up des autres championnats d'Europe, ceux qui sont moins connus.
C'etait assez cool, d'autant plus que ca permettait de sortir un peu des debats PSG/OM, Barca/Real, ketchup/mayo habituels.
Alors voila, s'il etait possible de faire renaitre cette rubrique (et pourquoi pas de nous faire voyager un peu plus loin aussi), ce serait sympa, et surement plus constructif que les breves ecrites a partir des mises a jour des footeux sur les reseaux sociaux.
Ja valide à 100%, le Moyen-Orient et l'Asie centrale regorgent de sujets de football extrêmement intéressants ! Sortons un peu de l'Europe et de l'Amérique du sud.
1 réponse à ce commentaire.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Leipzig et Hoffenheim des rayons de soleil... C'est impossible, tu le fais exprès pas vrai Florian, hein dit ? Tu ne peux pas être aussi ignare et écrire des articles avec pignon sur rue, ce n'est pas possible, il y a forcément quelquechose là-dessous...

En attendant de comprendre j'espère que Ali Farhat va te priver de dessert.
 //  15:47  //  Aficionado du Togo
Note : 3
Leipzig c'est pas vraiment une surprise, perso j'aurais mis LAS PALMAS
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Je plussoie totalement ! Depuis le début de saison, si on faisait un ratio entre le budget du club et la qualité du jeu proposée (ainsi que les résultats, malgré un léger tassement depuis quelques journées), Las Palmas serait sûrement numéro 1 en Europe ! Je sais que c'est très subjectif mais honnêtement, je ne vois aucun autre club d'un grand championnat qui joue aussi bien, à budget (plus ou moins) égal...
1 réponse à ce commentaire.
Eibar, huitième, pourrait "chuter de son piédestal" selon l'auteur. Le ventre mou est un piédestal, donc. Je comprend mieux l'esprit Liguain, soudainement.
filgood75000 Niveau : District
Woh les gars relax demain c'est congé et en plus vous pourrez vous gavez de vos superbes équipes à x millions d'euros en ligue des champions ...La je crois que c’était juste une tentative certes un peu maladroite pour nous parler de quelques équipes qui bousculent(un peu) la hiérarchie dans leurs championnats respectifs .Résultat l'auteur se fait déglinguer , SO FOOT aussi et les ''commentaires sont meilleurs que les articles blablabla '' c'est juste à mourir de rire . Yen a qui ne se prennent pas pour de la mer... ici et qui manquent un peu de recul voir d'un minimum de respect .Vive le foot !
Le saigneur de l'anal Niveau : DHR
Moi, je l'aime bien Kombouaré. J'ai trouvé ça debile la façon qu'a eu Paris de le jeter au début de "l'aventure Qatarie " parce qu'il n'était pas assez hype. Pourtant de mémoire, il avait pas de résultats si degueux il me semble. Un beau pied de nez au "foot business bankable " ses résultats avec "l'en avant".
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 22