1. // Les restes du monde

Les Rangers au placard ?

Placé en redressement judiciaire cet hiver, le club le plus titré d’Écosse a été officiellement déclaré en faillite la semaine dernière. Depuis, personne ne sait exactement où et dans quelles conditions la saison des Glasgow Rangers va démarrer : en Premier League avec l’accord des autres clubs ? En 3e div’ pour repartir de zéro ? Ou carrément en Angleterre ? On fait le point.

Modififié
0 16
Un petit point historique, déjà, pour bien situer de quoi on parle. En 140 ans d’existence, les Glasgow Rangers ont enlevé 54 titres nationaux, 33 Coupes d’Écosse, 27 Coupes de la Ligue et 1 Coupe des Coupes, ce qui en fait non seulement le club le plus titré d’Écosse, mais carrément du monde – bien sûr pas en ce qui concerne le prestige des trophées amassés, mais en quantité de ferraille posée sur l’armoire. Paul Gascoigne, Brian Laudrup, Terry Butcher, Ally McCoist, Barry Ferguson, Andy Goram, Claudio Caniggia, entre autres grands joueurs, ont foulé la pelouse d’Ibrox Park et lutté face à l’éternel et seul vrai rival, le Celtic Glasgow. Rangers-Celtic, Celtic-Rangers, les deux formations ont toujours été indissociables, aussi indispensables à l’élite du football écossais, que l’élite du football écossais leur est indispensable pour continuer à garnir l’armoire à trophées et à ravir leurs nombreux fans.

Le « Club12 » en suspens

Mais cette image d’Épinal du football écossais, qu’on croyait éternelle, avec le Old Firm, derby de Glasgow en point d’orgue, pourrait ne plus exister. Du moins pas dans l’immédiat. Car le problème, c’est que pendant longtemps les Rangers ont vécu au-dessus de leurs moyens. Mal gérées, les finances du club ont zappé la case des obligations fiscales. Saison après saison, le fisc britannique a méticuleusement calculé les arriérés de paiement, qui se sont rapidement comptés en millions, puis en dizaines de millions. Jusqu’à ce qu’une plainte soit officiellement déposée au tribunal d’Édimbourg. En février dernier, les sanctions tombent pour les Gers : sportivement, 10 points leur sont retirés en championnat, ce qui laisse un boulevard au Celtic ; extra-sportivement, c’est pire encore, avec un placement en redressement judiciaire. Le président Craig Whyte reconnaît que le club perd dans les 12 millions d’euros chaque saison. La vente de son meilleur élément – Jelavić, à Everton – et l’accord passé avec les joueurs sous contrat de diminuer jusqu’à 75 % leur salaire ne suffissent pas. Le 14 juin, le couperet tombe, les Rangers sont en faillite. On parle désormais d’un contentieux avec le fisc de plus de 90 millions d’euros et d’une dette totale de plus de 150 millions d’euros.

La proposition de l’homme d’affaires Charles Green – à la tête d’un consortium créé au printemps – de procéder à un remboursement partiel des dettes a été retoqué par le fisc. Il n’est plus question désormais que du rachat des actifs du club et de la marque Rangers, pour un peu moins de 7 millions d’euros. Voilà la situation telle qu’elle est actuellement sur le volet juridique et financier. Le flou est tel quant à l’avenir du club que la Scottish Premier League (SPL), l’élite du foot écossais, a dévoilé en début de semaine son calendrier de la prochaine saison, sans les Rangers, mais avec une inconnue, intitulée « Club12 » . Pour que ce « Club12 » soit les Rangers, il faut attendre la décision des dirigeants des 11 autres clubs de la SPL, qui doivent se réunir le 4 juillet. 8 d’entre eux au moins doivent accepter le maintien des Rangers dans l'élite pour que la décision soit entérinée. Si ce n’est pas le cas, le club devrait en toute logique repartir à l’échelon inférieur, en Scottish Football League.

Le Bury FC ciblé

Mais le Sun du jour émet l’idée d’une troisième option qui pourrait intéresser Charles Green et sa bande : transférer le club dans le football pro anglais. C’est possible, à la manière des Gallois de Swansea et de Cardiff, qui évoluent respectivement en Premier League et en Championship. Pour ce faire, l’anonyme club de Bury, club de la banlieue de Manchester, qui évolue en League One, pourrait être racheté… et déménagé à Glasgow dans la foulée. C’est possible aussi, selon le modèle du MK Dons, club fondé il y a un peu moins d’une décennie dans la ville de Milton Keynes après le rachat du club londonien de Wimbledon. Mais les dirigeants de Bury semblent réticents à lâcher leur club…

Donc on récapitule les trois options : 1/ maintien des Rangers en SPL avec l’accord des autres formations d’élite, 2/ rétrogradation à l’échelon inférieur du football écossais ou 3/ redémarrage du club dans la League One (l’équivalent de la D3) anglaise. Dans tous les cas, c’est la grosse, grosse galère pour le club le plus titré d’Écosse, qui ne sait pas de quoi son effectif sera fait, entre les fins de contrat qui ont tous déjà quitté les lieux et les joueurs sous contrat qui ne le seront en théorie même plus avec la nouvelle entité créée par Charles Green. Dans tous les cas, c’est la grosse, grosse galère aussi pour le football écossais dans son ensemble, qui voit disparaître – ou tout du moins être fortement fragilisé – l’un de ses deux poids lourds. Elle n’avait vraiment pas besoin de ça. Pour info, en 2012, la Scottish Premier League a encore perdu trois places au classement UEFA des championnats européens, pour plonger à la 18e place. Derrière l’Autriche, Chypre et Israël.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Oh, y'a bien un prince qui va nous racheter tout ça.

Boutade.
C'est réellement triste pour ce club et ce championnat, surtout si l'on compare la situation financière des Rangers avec celle des clubs espagnols ou anglais (qui est bien pire).
Kevin Quigagne 2 Niveau : DHR
Ah, la « old chestnut » (marronnier) du Sun ou du Sunday Gobshite sur les gros clubs écossais qui veulent rejoindre l’Angleterre, elle a encore un bel avenir devant elle celle-là... Déjà la deuxième fois cette année qu’elle ressort. Y’a un mois, c’était le Celtic qui disait vouloir évoluer soit en Football League anglaise (la FL les envoya promener).

Aucune chance de voir les Rangers en D3 anglaise, non seulement Bury ne serait jamais d’accord, mais la Football League s’y opposerait fortement (sans parler de l’UEFA j’imagine), ainsi que les instances écossaises.

Le cas du Pays de Galles (cité dans l'article) et ses trois clubs pros dans le foot anglais est très différent. A l’époque, fin années 50 ou début années 60 je crois, y’avait pas le championnat adéquat au PdG pour faire évoluer ces clubs.

De toute manière, Pays de Galles et Angleterre sont bien plus proches niveau structurel, administratif et législatif que l'Ecosse. A bien des égards, Angleterre et Pays de Galles ne forment qu’un seul pays : mêmes administrations, mêmes lois, mêmes systèmes scolaires & examens, même NHS, etc. etc.

L’Ecosse est une entité totalement (sauf pour les questions d’immigration et de sûreté du territoire, police et armée).

Rangers ferait mieux de racheter MK Dons au passage!

C’est vrai qu’on pourrait légitimement penser que les Gers auront du mal à obtenir la majorité de 8-4 requis au vote du 4 juillet pour les maintenir en SPL. Surtout que Hearts vient d’annoncer qu’il votera Non au Newco Rangers en SPL. Donc, si ce timbré de Romanov ne bluffe pas, ça fait déjà 1 vote en moins, et il leur en faut 8… (ou 7, ça dépend des sources, certaines parlant de 11 clubs votants et non pas 12, donc tout le monde sauf les ‘Gers).

Difficile quand même d’imaginer les Gers en Scottish Football League, tant les les autres clubs de SPL ont trop besoin d’eux pour survivre.
Si on leur refuse la SPL (possible, grosse colère anti-Rangers en Écosse), la Scottish Football League devrait les reverser en D2 écossaise, et non pas D3 ou D4 comme les instances l’ont annoncé jusqu’ici. En plus, sur les 12 clubs écossais de D2, 6 sont à une heure seulement des Rangers, ça donnerait à cette division un énorme coup de fouet. Donc, option Gers en D2 tout à fait possible.

C’est con pour Bury au fond, ç’eut été marrant de voir les Shakers jouer devant 50 000 personnes à Ibrox !

Pour résumer, je crois que cette histoire de Bury n’est qu’un grossier moyen pour Charles Green de faire pression sur les instances. Même si évidemment, on a déjà souvent parlé des deux géants de Glasgow en Angleterre. Au moment où une bonne partie des Écossais hurlent pour obtenir leur indépendance (via Salmond, PM écossais), ça serait ironique de voir les clubs Jocks migrer plein sud.
pourquoi ne pas intégrer le club dans la ligue 1 (cf le rugby à XIII: les dragons catalans évoluent en ligue anglaise à XIII).
Paradis Aleatoire Niveau : District
Au lieu de racheter des petits clubs comme malaga, psg et autres, les quataris feraient bien de racheter des clubs comme les rangers ...

La au moins, les joueurs iraient sans problemes !
après tout, aux USA et au Canada, les franchises sont bien rachetées et déménagées de ville en ville..
C'quand même moche. C'est comme si l'OM, le Havre ou Auxerre plongeait.
Ah, on me signale dans l'oreillette que ça a déjà commencé.
Kevin Quigagne 2 Niveau : DHR
Allez, encore un NO pour Rangers...

http://www.bbc.co.uk/sport/0/football/18539483

Le vote n'a même pas commencé que les Gers ont déjà deux Non de prévu.

Plus que 3 et ils seront en Football League écossaise... (5 Non et ils sont out).
Kevin Quigagne 2 Niveau : DHR
Et pourquoi les liens internet n'apparaissent plus sur ce forum, quelqu'un peut me dire please ?

Celui qui aurait dû figurer dans mon post précédent est le NO de Dundee United (bbc.co.uk/sport/0/football/18539483)

Steven Gerrard Niveau : District
C'est quand meme dingue comme la mauvaise gestion d'un club résultant d'un petit groupe de personne, vienne aneantir un mythe du football écossais et l'espoir de milliers de fans !

Quel merde, ca fait mal au coeur !
Kevin Quigagne 2 Niveau : DHR
Bon, et de trois contre Rangers... Aberdeen vient d'annoncer qu'ils diront "NO", la source :

http://www.bbc.co.uk/sport/0/football/18539483

Ça sent de plus en plus la Football League écossaise pour les Gers.

Et on dirait bien que "Mad Vlad" (Vladimir Romanov, proprio des Hearts) va profiter du bordel ambiant pour gratter du pouvoir à ce qu'il aime appeler la « Mafia Old Firm ».
Altaïr Ibn La'Ahad Niveau : DHR
"54 titres nationaux, 33 Coupes d’Écosse, 27 Coupes de la Ligue et 1 Coupe des Coupes"

putain*, je ne suis pas fan des Rangers mais en voyant ce palmarès j'avoue que ça me fait mal au coeur de voire un mythe pareil disparaître dans l'indifférence.
Kevin Quigagne 2 Niveau : DHR
Ce qui est lamentable dans ce cas-là (comme tant d'autres, Leeds, Portsmouth, etc. on dépasse la centaine de redressements judiciaires dans le foot britannique depuis 1990), c'est que les supporters vont souffrir, des gens vont perdre leur boulot au sein du club, la communauté va y être de sa poche (dettes non remboursées), le contribuable aussi, bref tout le monde va morfler...

sauf les quelques dirigeants Rangers FC qui ont monté les magouilles financières permettant aux Gers de frauder, dès 2001. C'est bien expliqué ici :

rangerstaxcase.wordpress.com/2011/03/28/what-is-rangers-tax-case-all-about/

OK pour le retrait de points (quoique mais bon) ; OK pour les embargos sur les transferts ; OK pour une bonne amende, etc. Mais reléguer le club en D2 ou D3 ne fera pas avancer la cause du football écossais, archi moribond depuis des années. Faudrait surtout priver les coupables d'exercer toute fonction dans le football. Malheureusement, les instances prennent rarement cette décision, comme on l'a vu dans un tas de cas.

Enfin, cette affaire permettra peut-être de refondre la SPL, comme c'était prévu l'an dernier (vu que certains clubs ont des affluences d'a peine 3 000).
sofiene92 Niveau : DHR
@Kevin Quigagne 2

Pour les liens, ça marche chez moi sous Mozilla en tout cas, il ne faut pas cliquer au début sur "Voir tous les commentaires ()", sinon ils disparaissent !
Kevin Quigagne 2 Niveau : DHR
Ah, d'accord Sofiene, je pige ! Merci beaucoup.
Kevin Quigagne, tu maîtrises vraiment bien le sujet apparemment... J'avoue que tu m'as impressionné.

N'empêche, 54 championnats en 140 ans d'existence, ça fait plus d'un titre tous les 3 ans. C'est pas un club house qu'ils ont pour entreposer les trophées mais carrément un entrepôt.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 16