En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 28e journée

Les quatre de tête accélèrent, Schalke accuse le coup

Ce week-end en Allemagne, le Bayern, Wolfsburg, Gladbach et Leverkusen ont tous gagné, alors que Schalke n'est pas parvenu à battre Fribourg, qui défend chèrement sa place en Bundesliga. Partout ailleurs : de la folie, des buts et des stades pleins, comme d'habitude.

Modififié

L'équipe du week-end

Après avoir pris le Bayern au piège il y a deux semaines et écrasé Hoffenheim la semaine dernière, Gladbach a récidivé en se payant Dortmund dans le Borussen Derby. Sans trop de soucis en plus. Après seulement 28 secondes de jeu, Wendt ouvre déjà le score, profitant d'une frappe de Johnson repoussée par Weidenfeller. Le troisième but encaissé par le BVB lors de la 1re minute cette saison. Derrière, les hommes de Lucien Favre ont parfaitement défendu, avant de doubler la mise sur un contre supersonique d'Hermann de 60 mètres qui sert Raffael sur un plateau et de s'envoler grâce à Nordtveit sur corner. La réduction du score de Gündoğan en fin de match ne change rien à la destinée d'un BVB privé de Reus et qui ne peut guère plus compter que sur la DFB-Pokal pour voir l'Europe. En revanche pour Gladbach, deuxième meilleure équipe de la Rückrunde, ça sent bon la qualification directe pour la Champions League. Une belle récompense pour une équipe sérieuse et appliquée, avec de belles individualités comme Hermann, mais aussi Xhaka et Kruse.

Vous avez raté Stuttgart-Werder Brême et vous n'auriez pas dû

Lanterne rouge avant le coup d'envoi, le VfB ne comptait qu'une seule victoire lors des onze derniers matchs. Mais en face, c'est le Werder, pas non plus au mieux. Alors le capitaine Gentner donne l'espoir aux siens au quart d'heure de jeu d'une frappe lointaine. Entré à la mi-temps, Selke égalise à la cinquantième. Qu'à cela ne tienne, Ginczek redonne l'avantage aux siens. Mais à la 86e, Vestergaard remet de nouveau les deux équipes à égalité. C'était sans compter sur Ginczek, qui s'offre un doublé dans le temps additionnel grâce à une défense du Werder bien mal alignée. Au final, une victoire aux forceps qui met le VfB à un point de Paderborn, également vainqueur et barragiste, mais laisse la dernière place à Hambourg, réglé 2-0 par Wolfsburg.

L'homme du week-end - Robert Lewandowski


Pas vraiment au top lors de ses premiers mois au Bayern, le Polonais est en train de rappeler qu'il est le Torschützenkönig en titre. Contre l'Eintracht, il a ouvert le score d'un superbe enchaînement coup du sombrero-volée, avant de faire étalage de sa renardise en smashant au fond une frappe de Götze sauvée sur la ligne par un défenseur. Ce doublé porte son compteur à 16 buts en Bundesliga, dont 9 lors des 8 dernières journées. Müller a conclu la marque dans un angle ridicule, tout en étant aussi passeur sur le chef-d'œuvre de Lewandowski, ce qui fait 13 réalisations (record en championnat égalé) et 14 assists pour monsieur double-double. Bien qu'alignant une équipe bis au fort accent hispanique avec quatre Espagnols titulaires (Reina, Bernat, Thiago et Xabi Alonso), le Rekordmeister n'a eu aucun mal à se passer des services de Ribéry et Robben, toujours sur le flanc.

L'analyse définitive


Un pion dégueulasse ne devrait-il pas moins compter qu'un but magnifique ? C'est une piste à creuser à la vision de ce Hanovre-Hertha Berlin, où la partie de flipper de Christian Schulz contre Kraft rapporte autant de points que la splendide volée de Valentin Stocker. En tout cas, à ce rythme-là, Hanovre va finir en 2. Buli.

Spahić a dit


«  Je regrette mon geste.  » Qu'importent ses excuses, Emir, coupable d'un coup de tête sur un steward après l'élimination du Bayer aux penalties contre le Bayern mercredi en DFB-Pokal, n'est plus un joueur de Leverkusen. Son contrat a été résilié par le club. Il en dit quoi, Loulou Nicollin ?

Le geste du week-end


Robert, tranquille

L'image du week-end


Drôle de soirée

La stat inutile : 527


Cela faisait 527 minutes que Bernd Leno n'était pas allé chercher le ballon au fond de ses filets en Bundesliga. Il a finalement cédé à la 78e minute contre Mayence, sur un penalty de Koo, qui a récidivé de la même manière 13 minutes plus tard. Sans répercussion pour Leverkusen, qui menait déjà 3-0 grâce à des réalisations de Son, Kießling (enfin en jambe) et Çalhanoğlu sur coup franc, son quatrième de la saison, record.

Et sinon...

-Bast Dost n'est pas qu'un buteur : deux assists pour lui contre Hambourg, dont une pour le premier but de Guilavogui en Bundesliga. Pierre-Emile Höjbjerg a aussi débloqué son compteur.

-Schalke n'a plus marqué depuis trois matchs, et voit la Champions League s'éloigner. On en est à cinq du côté d'Hambourg, qui voit la 2. Bundesliga se rapprocher.
-Ribéry n'aime pas Louis van Gaal.
-C'est la première fois que deux penaltys sont accordés à une équipe dans le même match.
-Djourou et Behrami se seraient mis des droites à la mi-temps du match contre Wolfsburg. Tranquille.

⇒ Résultats et classement de Bundesliga

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88