1. //
  2. // Quarts de finale

Les quarts vus par ... Poison

Meilleur pote de Michael Ciani depuis leur BEP carrosserie commun (So Foot #71), Poison n'y connaît strictement rien en foot, ce qui ne l'empêche pas de vibrer à chaque fois qu'il voit son copain jouer. Tentative de décryptage des quatre quarts de finale retour de C1... qu'il n'a pas tous vus, il faut l'avouer.

Modififié
0 2
En fait, c'est sur son Facebook que Poison a été le plus saignant, livrant un live du tonnerre. « Bordeaux-Lyon, le match est commencé et c'est chaud, Gourcuff est en place » . « Faut que Cissokho se calme ! Belle action de Diarra, putain de barre... » . « Et but de Chamakh, yep yep ! » . « Wendel, super » . « Bravo Bordeaux, on se concentre sur la Ligue 1 » . Une demi-heure après la fin des hostilités, ça donne ça :

Bordeaux – Lyon (1-0)


« J'ai appelé Mika (Ciani) dans l'après-midi, une quinzaine de minutes, normal, mais j'ai pas voulu lui parler du match car j'avais peur de le déconcentrer. On a parlé de tout et de rien. Le soir, j'avais des plans à droite à gauche pour voir le match, mais j'ai préféré le mater seul chez moi, au calme. C'est pas resté calme très longtemps. Quand Chamakh a marqué, j'ai pris mon fils dans les bras, je l'ai porté et secoué en l'air. Il a 6 ans et s'appelle Clyron. J'ai un autre fils, il a un mois aujourd'hui et s'appelle Pharell-Michael. Pharell comme Pharell Williams, ouais. Et Michael comme Michael Ciani, car c'est son parrain. D'ailleurs, l'anniversaire de Michael, c'était la veille, le 6, le jour de la sortie du clip. Bref quand Chamakh a marqué, j'étais trop content, et puis en plus, sachant qu'il est en guest dans mon clip, c'est bon pour mes affaires ! D'ailleurs, sachant que l'actionnaire des Girondins de Bordeaux est aussi le boss de M6, on va essayer de voir pour qu'il s'arrange pour que le clip soit bien exposé (Ciani est le boss du label Orbeats Music, qui produit Poison, ndlr). Ouais donc, quand y'a eu le but, j'ai hurlé, t'as pas idée. Les voisins sont habitués, mais en général, c'est la musique et le home cinéma qui font un boucan pas possible. Pour revenir au côté sportif, Bordeaux a fait le match parfait. C'est à l'aller que ça s'est joué. Si Lyon avait pas eu le penalty après la main de Chalmé, c'était bon. Et sur les deux matches, on frappe deux fois sur la barre... Tssss, nan, Bordeaux sort la tête haute. Place au championnat, maintenant » .

Manchester United – Bayern Munich (3-2)


« Je pensais que Manchester allait passer. Ça me fait un peu chier qu'ils se soient fait éliminer parce que Manchester, quand j'étais petit, je trouvais que ça avait de la gueule. Mes potes parlaient foot, j'entendais Manchester, Manchester... Et les noms comme Scholes ou Cole, j'trouvais que ça claquait ! Bon, puisque tout le monde enterrait le Bayern, ça me fait aussi un peu plaisir qu'ils soient encore en vie. Et puis y'a Ribéry, bordel » .

Barça – Arsenal (4-1)


« A ce qui paraît, Messi, il a fait que du lourd. Le gars, c'est un OVNI. D'ailleurs, on m'a beaucoup trop parlé de ça aujourd'hui » .

CSKA Moscou – Inter Milan (0-1)


« Déjà, quand tu me parles de Moscou... Attends, t'as vu les autres matches qu'il y avait ? J'regarde pas Moscou, moi. Déjà que j'suis pas trop foot, j'vais pas me mettre à regarder des matches russes, merde. Ah par contre, ça me rappelle un truc : quand Michael était à Lorient, Moscou le voulait. J'lui ai dit : "Arrête, va pas à Moscou, s'il te plaît !'' Pourquoi ? J'sais pas, elle m'inspire pas, cette ville » .

Bonus track : Poison le rappeur


L'actu de Poison, c'est la sortie du clip La ligue des pros featuring Espoir 2000, tourné quelque part entre Abidjan et Bordeaux. « C'est un titre qui figurera dans un album qui fait office de parenthèse festive. Mais après, je vais revenir avec du VRAI rap » . Avant la parenthèse, il y a eu l'album “Vue d'ici”, au sein duquel les tracks Génération Mobutu et African Gangster sont parvenues à faire saigner quelques paires de tympans. Mais au fait, où en est la collaboration avec le beatmaker Mosey aka Pierre Sarkozy ? « Il y a un morceau qui est au frais, on attend le bon moment pour le sortir » , prévient le kickeur du 7-8. Le morceau en question s'appelle Mon fils... En attendant, il y a ce clip, où Ciani et Chamakh apparaissent en guests. L'objectif inavoué du titre est clair : balayer le traditionnel de tube de l'été de Magic System et s'installer à sa place.





A lire : So Foot numéro 71

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est une buse ce Poison, va voir dans les quartiers l'image qu'on a de lui, c'est rien qu'un bidon. Et puis pour appeler son fils Pharrel-Michael... Poison c'est un beauf, il nous fout la honte.
Sérieusement, donnez son vrai métier, on connaît pas de rappeur qui s'appelle Poison.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Bordeaux : vive la crise !
0 2