1. //
  2. // 7e journée
  3. // Montpellier/Monaco (2-3)

Les punchlines de Loulou Nicollin

Modififié
3 11
Louis Nicollin distribue les pains.

Le MHSC en grande difficulté en Ligue 1 (lanterne rouge avec 1 point en 7 rencontres), son président Louis Nicollin monte au créneau, et Rolland Courbis prend cher. Alors que le fils Nicollin, Laurent, a déclaré hier « espérer que Rolland sera avec nous jusqu'à fin mai, nous sommes ensemble dans ces moments difficiles » , son père est beaucoup moins enthousiaste : « On n'a pas le choix, de toute façon, on va le garder. En tout cas, ne croyez pas que je vais le licencier, c'est niet. Il ne m'aura pas. C'est lui qui nous a mis dans la merde, donc c'est à lui de nous en sortir, sinon il ne s'appelle plus Courbis. Parce que s'il descend en L2, qu'est-ce que son image va prendre. Je crois qu'il ne serait pas mécontent si on le licenciait. Vous en connaissez, vous, des entraîneurs qui partent sans rien ? »

Dans les dents.
AM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

un pouget dans chaque orteil Niveau : CFA
Je sais pas si c' est de la bipolarité mais hier (ou jeudi) je l' ai entendu sur RMC et les propos étaient beaucoup plus mesurés. 2 ou 3 tacles façon Loulou mais rien d' aussi tranchant sur Courbis.

C' est petit de la part des journalistes de l' interviewer après l' apéro pour obtenir des déclas fracassantes.
Il n'a pas forcément tort de maintenir son coach, lors du dernier match ils étaient tout proche de lancer leur saison contre un gros, il va falloir être patient mais surtout maintenir l'effort qu'ils ont été capables de produire.
Abdeljames Niveau : DHR
En gros il dit "démissionne, j'ai pas envie de te payer des indemnités".
ChaslesDean Niveau : DHR
Avant une punchline, c'était une phrase percutante et souvent réfléchi balancé dans une chanson.

Mais grâce à Sofoot, maintenant ça veut des clashs lancés par des débiles, vu que maintenant Nicollin, Mourinho, Favard et Dupraz sont devenus les rois de la punchline.

Merci beaucoup.
"Vous en connaissez, vous, des entraîneurs qui partent sans rien ?"

Ben oui, l'entraîneur argentin sur lequel tu chiais allègrement l'an dernier, rappelle-toi...
Bielsa est parti sans rien, dignement : contrairement à Courbis qui s'accroche au poste pour ne rien perdre des quelques millions qu'il peut empocher. Les masques tombent...
Note : 1
@chalsesdean

Le roi incontesté c'est El-Hadji Diouf, suivi de près par Peybernes
J'vois pas l'rapport avec Bielsa mais passons.
Je trouve qu'il a raison. Déjà cet été il a prévenu qu'il ne comprenait pas le mercato géré par Courbis mais qu'il le laissait faire à sa guise, par contre il fallait qu'il assume ses résultats avec son équipe. Du coup c'est logique qu'il le laisse se démerder et assumer.
Bon après, est ce qu'il faut continuer cette politique jusqu'à la relégation c'est une autre histoire mais pour l'instant c'est normal.
J'vois pas l'rapport avec Bielsa mais passons.
Je trouve qu'il a raison. Déjà cet été il a prévenu qu'il ne comprenait pas le mercato géré par Courbis mais qu'il le laissait faire à sa guise, par contre il fallait qu'il assume ses résultats avec son équipe. Du coup c'est logique qu'il le laisse se démerder et assumer.
Bon après, est ce qu'il faut continuer cette politique jusqu'à la relégation c'est une autre histoire mais pour l'instant c'est normal.
J'vois pas l'rapport avec Bielsa mais passons.
Je trouve qu'il a raison. Déjà cet été il a prévenu qu'il ne comprenait pas le mercato géré par Courbis mais qu'il le laissait faire à sa guise, par contre il fallait qu'il assume ses résultats avec son équipe. Du coup c'est logique qu'il le laisse se démerder et assumer.
Bon après, est ce qu'il faut continuer cette politique jusqu'à la relégation c'est une autre histoire mais pour l'instant c'est normal.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 11