Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts de Finale

Les pronos de Raynald Denoueix

Raynald Denoueix pourrait être à la tête de n'importe quelle équipe de Ligue 1. Au lieu de ça, il est consultant pour Canal + et se gave de football chaque semaine. La Ligue des Champions, il connaît très bien. D'ailleurs, il sait qui va l'emporter. La preuve.

Modififié
Real Madrid – Tottenham

« Je n'ai pas beaucoup vu jouer les Spurs, mais je trouve qu'il s'agit d'une équipe très spectaculaire. Offensivement, ils ont des solutions intéressantes avec Defoe, Van der Vaart –chassé du Real d'ailleurs– et le petit Bale. Mais bon, en face c'est costaud. Le Real de Mourinho est très différent des anciens millésimes. Il est beaucoup plus discipliné. Notamment dans la récupération. Là où l'équipe se coupait en deux, elle est compacte. Ils sont impressionnants dans tous les secteurs de jeu : offensivement, défensivement, jeu aérien etc... Mais les Espagnols devront composer avec le calendrier : ils iront chercher leur qualification en Angleterre au retour. C'est loin d'être facile. Je ne pense pas que l'inexpérience de Tottenham soit réellement un handicap. Le Real est sans doute l'équipe la plus expérimentée d'Europe et ça ne passait pas les huitièmes depuis six ans. En termes de jeu, ça reste l'affiche la plus alléchante des quarts. Mais je pense que le Real est favori » .

Manchester United – Chelsea

« Ce sont deux équipes similaires. Elles sont capables de voir venir, d'attendre et d'opérer en contre. On peut assister à un quart de finale très ouvert ou alors à une purge. Un peu à l'image du Manchester City/Manchester United de l'hiver dernier où le non-jeu était flagrant. Ça sera tout ou rien en somme. Mais le fait qu'il s'agisse de deux équipes anglaises ne va pas les inciter à se libérer. Ils se connaissent pas cœur, ont l'habitude de s'affronter. La finale de 2008 à Moscou est oubliée. Je ne crois pas que les souvenirs joueront dans les têtes. En fonction des retours de blessure, MU peut passer. Sinon, ça sera impossible quasiment » .

Barcelone – Donetsk

« Les Ukrainiens sont extrêmement impressionnants. Ça joue bien, le coach est efficace et ils sont en pleine confiance. Battre deux fois la Roma en C1, c'est quelque chose. Mais bon, on a le Barça en face. Pourtant, les hommes de Guardiola sont moins bien. Physiquement, ils sont fatigués. Et je ne parle pas des blessés. Si Abidal et Puyol sont toujours absents contre les Ukraniens, c'est problématique. Idem pour Pedro si sa blessure est de longue durée. Le Barça a quatorze joueurs titulaires. Derrière, il n'y pas grand chose. Afellay n'est pas encore dans le rythme, Bojan est trop tendre et les solutions défensives sont inexistantes. Reste Mascherano et Keita qui peuvent entrer dans le onze facilement. Le seul problème du FC Barcelone, c'est lui-même. L'adversaire importe peu finalement. Si l'effectif est au complet, l'équipe passera sans encombre. Sinon tout est possible » .


Inter Milan – Schalke

« Ce n'est pas si déséquilibré que ça pourrait le paraître. Ce sont deux équipes qui se ressemblent. Elles ont toutes les deux mal démarré la saison, ont connu un changement d'entraîneur. Mais elles semblent redevenir compétitives. Sur le plan européen en tout cas. Mais l'Inter à l'avantage d'être rompu aux joutes européennes et surtout, Leonardo compte dans ses rangs Samuel Eto'o. On l'a vu contre le Bayern Munich. Il a quasiment qualifié les Interistes à lui seul. C'est le facteur X. Les Allemands ont Raul, mais il est en fin de carrière. Pourtant il a l'expérience de la C1 et son profil plaît en Allemagne. Il est présent dans le volume. Ça peut donner lieu à deux matches sympa même si l'Inter semble mieux armé » .

Achetez vos billets pour le FC Barcelone maintenant !

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures Le Belge Tom Saintfiet, sélectionneur de la Gambie 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17