Les premiers mots de Sterling à City

Modififié
4 22
Libéré, délivré.

Ce mardi, l'un des plus gros transferts de l'histoire a eu lieu en Angleterre. En effet, c'est bien Raheem Sterling, considéré comme un traître à Liverpool pour avoir tourné le dos au club, qui a enfilé la tunique de Manchester City contre la coquette somme de 70 millions d'euros. Mais qu'importe, le jeune ailier de 20 piges a signé un contrat de 5 ans avec les Sky Blues et a montré toute sa joie en conférence de presse :

« C'est un grand moment pour moi et ma famille. Je suis juste très content que tout se soit bien fini. J'ai hâte de prendre le chemin de l'entraînement. La chose qui m'enthousiasme le plus, c'est de rejoindre une équipe de classe mondiale. Nous sommes capables de gagner de nombreux trophées année après année. Je suis tellement impatient de retrouver la compétition. » Et même si le natif de Kingston s'est brouillé avec son ex-club, il n'a pas oublié de lui faire ses adieux.

« Ça a été un long voyage depuis QPR. Je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont aidé sur ce long chemin. Je veux remercier Rafa Benítez de m'avoir pris à Liverpool à 15 ans. Je veux saluer aussi Kenny Dalglish pour avoir cru en moi alors que j'étais très jeune. »

Et pour Brendan Rodgers ? « Je tiens à le remercier pour m'avoir donné ma chance en équipe première.  » Ah, quand même. MN
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bon au moins il nous a épargné le "C'était mon rêve depuis des années de venir jouer dans ce club mythique"...
Un p'tit "Easy money" n'aurait pas été de trop !
Et aux dernières nouvelles, Liverpool serait prêt à faire une offre de 45 patates pour Benteke!
Ca y'est ils commencent à faire de la merde, devraient plutôt s'acheter une cellule de recrutement.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 22