1. //
  2. // 16es de finale
  3. // AS Roma/Feyenoord (1-1)

Les politiques italiens réagissent sur les incidents de Rome

Modififié
4 7
« Touche pas à mes œuvres d'art. »

Le Premier ministre italien, Matteo Renzi, était de télé ce jeudi sur Rai 2, et a ainsi commenté les agissements des supporters néerlandais jeudi à Rome : « C'est un problème que l'on portera devant les instances européennes du football : on ne peut pas voyager en Europe et détruire des symboles de culture ! » Matteo Renzi pointe même le club de Feyenoord : « J'espère qu'il demandera au moins pardon. » Le maire de la capitale italienne, Ignazio Marino, s'est lui fendu d'un joli « Tu casses, tu payes » . En effet, la fontaine Barcaccia à Piazza di Spagna a servi de dépotoir en plus de subir quelques dégâts ce jeudi, en marge du 1-1 entre Italiens et Bataves.


C'est autre chose que les Néerlandais peinards dans leur caravane sur les routes du Tour. VP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

c'est d'autant plus dommage que la fontaine venait d'être rénovée...
Chatte Ayrton Niveau : CFA2
Au match retour, j'espère que les tifosi iront chier dans leurs champs de tulipes
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 7