En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options

Les podiums de la C1

Pour le tableau final de la Ligue des Champions, sofoot.com revient, après chaque tour, sur les gars qui ont surpris et sur ceux qui ont déçu. Avec des podiums, des médailles et tout le tralala.

Modififié
Les confirmations :

Anelka (Chelsea) : Enfin à son poste : deuxième attaquant, dans une ligne offensive à deux pointes. Reste à convaincre Ancelotti (et les cadres de l'équipe) que Chelsea doit continuer avec ce schéma.


Robben et/ou Ribéry (Bayern) : De la vitesse mais surtout le retour d'une valeur qui se faisait rare ces dernières semaines sur les terrains de football : la spontanéité. A la fin, toute la défense de l'Inter s'attendait à un énième slalom du Hollandais. Ce fut une frappe vicieuse, qui s'est presque transformée en passe décisive.


Diawara et/ou M'Bia (Marseille) : La charnière centrale de l'OM a confirmé son immense potentiel dans un match au sommet. Si les deux réalisent la même performance au retour, les Marseillais pourraient créer l'exploit : arriver en quart sans attaque, grâce aux arrêts de Mandanda aux tirs au but.



Les déceptions :

Torres (Chelsea) : En revoyant le match, Ancelotti a sûrement dû se sentir rassuré : la faible prestation de Torres n'a apparemment rien à voir avec son positionnement. Contrôles ratés, appels fantôme, c'est juste de la méforme. Pure et simple.


Gourcuff (Lyon) : Dans les temps forts de l'OL face au Real, il aurait pu emballer le match, sa technique lui permettant de gagner de précieux dixièmes pour ajuster des décalages. Mais non, il évolue toujours avec le frein à main.


Cambiasso (Inter Milan) : N'a pas su exploiter un caviar d'Eto'o et ça l'a perturbé pendant tout le match.



Les révélations :

Kraft (Bayern) : Jusqu'à présent, en Allemagne, on essayait de ne pas trop en faire sur le jeune portier du Bayern, comme si ce n'était pas vraiment un phénomène... Il va maintenant falloir apporter aux yeux de l'Europe, surtout à ceux de Leonardo, la preuve du contraire.


Fanni (Marseille) : L'avis général s'était rangé machinalement derrière l'avis de Ferguson : la défense de Marseille, c'est du physique, point barre. Fanni s'est donc fait plaisir en s'offrant un grand pont sur Rooney, puis un autre derrière.


Lovren (Lyon) : Le Lyonnais montait en puissance en championnat, il a prouvé qu'il était aussi capable de s'élever sur la piste aux étoiles. Huit millions d'euros pour un stoppeur hargneux comme ça, et si finalement c'était une bonne affaire...



Ceux qui n'ont pas le niveau :


Antonsson (Copenhague) : C'était quand même déjà sympa d'arriver jusque-là, hein...


Brandao (Marseille) : On va souvent lui reparler de cette frappe d'Ayew au second poteau où il ne s'est pas jeté pour couper la trajectoire. Un peu un revival de son raté monumental la saison passée face au Milan AC. Faut croire que cette compétition, ce n'est pas trop son truc (non plus).


Gibson (Manchester United) : La preuve que Manchester a pris ce match par-dessus la jambe. Mais Ferguson savait qu'il pouvait se payer ce luxe.


Ceux qui nous ont fait marrer :

Cristiano Ronaldo (Real Madrid): Qui veut faire un saut digne du All Star Game pour récupérer un ballon et qui se froisse la cheville en retombant, se tordant de douleur.


Ancelotti (Chelsea): et son bonnet bien trop en arrière, laissant apparaître à moitié ses cheveux. Aucune dégaine.


Nani (Manchester United) : Très sollicité en première mi-temps par des Mancuniens chambreurs, désireux de voir Heinze se ridiculiser à la course. C'est pas gentil les mecs, vraiment pas...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 1 heure L2 : Les résultats de la 22e journée
il y a 6 heures Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 2
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
À lire ensuite
Au four et au moulin