En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // Publi-rédactionnel
  2. // Top 10
  3. // Les dream teams

Les plus belles dream teams de l’histoire du foot - Ajax 73

Composer une équipe de superstars n’a jamais été une garantie de remporter tous les matchs... Encore faut-il trouver un moyen de faire cohabiter tous ces ego démesurés, comme Luke Cage, Jessica Jones, Iron Fist et Daredevil s’unissant pour former les Defenders et défendre New York. En s’inspirant de la bande des super-héros de la série diffusée par Netflix à partir du 18 août, So Foot a décidé de répertorier quelques-unes des plus belles dream teams de l’histoire du foot : des joueurs magiques qui ne s’entendaient pas forcément en dehors du terrain, mais qui savaient associer leurs talents pour faire face à l’adversité !

Modififié

Ajax 73 Krol + Rep + Neeskens + Cruyff

Ruud Krol + Johnny Rep + Johan Neeskens + Johan Cruyff

Les Néerlandais ont une furieuse tendance à être omniprésents lorsqu'il s’agit d’évoquer les plus magnifiques équipes de l’histoire du foot. Mais aucune formation néerlandaise n’aura proposé un football plus merveilleux que l’Ajax entre 1971 et 1973. Sous la houlette de son maître tacticien roumain Ștefan Kovács, l’Ajax perpétue l’idée de football total inventée par Rinus Michels : tous les joueurs participent à l’attaque ou à la défense selon les situations de jeu. Cependant, aussi génial soit leur entraîneur, les Ajacides s’appuient sur un quatuor au talent stratosphérique : Ruud Krol en défense, en mode Luke Cage pour tenir la baraque, Johan Neeskens au milieu, Johnny Rep et Johan Cruyff en attaque. L’Europe du football est subjuguée par ces artistes aux cheveux longs qui réinventent l’idée même de football offensif et s’adjugent trois Coupes d’Europe consécutives en 1971, 1972 et 1973. Après avoir régné en maîtres sur l’Europe, les quatre terreurs se présentent en grands favoris sous le maillot de la sélection nationale lors de la Coupe du monde 1974 en Allemagne. Le rêve des Oranje s’effondre malheureusement en finale, à la surprise générale, à cause d’un but de Gerd Müller. Tant pis : si les Pays-Bas resteront à tout jamais un véritable symbole de la lose, l’Ajax du début des années 1970 demeure, pour l’éternité, l’une des équipes les plus romantiques et les plus rock’n’roll de l’histoire. Malheureusement, Ștefan Kovács n’aura pas le même succès en tant que sélectionneur de l’équipe de France...