Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Planète Foot
  2. // Les plus beaux tifos de 2014-2015

Les plus beaux tifos de 2014-2015

Cette saison, le spectacle a bien souvent été plus présent en tribunes que sur les pelouses. Des spécialistes italiens aux newbies saoudiens, en passant par les ultras bien de chez nous, tous les supporters de la planète s'en sont donnés à cœur joie. Et c'était beau.

Modififié

Borussia Dortmund

Cette saison, les supporters ont été les seuls à être à la hauteur, chez les jaunes fluo. Bien au-dessus des performances moyennes de leur équipe, les fans ont dégaîné deux des plus beaux tifos de la saison. Le premier en mars, à l'occasion de la réception de la Juventus, en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Pour l'occasion, le Mur jaune affiche « 97 » , l'année de leur victoire en finale face à ces mêmes Juventini, avec Karl-Heinz Riedle, Lars Ricken et Ottmar Hitzfeld soulevant le trophée.


Le second face au Werder de Brême, en mai, à l'occasion du dernier match de Jürgen Klopp à la tête du Borussia. Un hommage auquel le coach à lunettes devait s'attendre, mais qui l'a tout de même ému, lorsqu'il a vu son portrait monter sur la Südtribüne, accompagné d'un bien senti « Danke Jürgen » .

Real Madrid

Le mois dernier, les fans du Real ont tout fait pour pousser les Merengues vers la finale de la Ligue des champions. Banderoles affichant les dix C1 déjà remportées dans un virage, Di Stéfano indiquant la route vers la qualif dans un autre. Et pour les relier, Des feuilles aux couleurs du club forment son écusson en tribunes latérales. Superbe, mais pas suffisant. C'est la Juve qui passe.

Lazio

Un derby romain avec les deux équipes sur le podium, cela se fête. Et la fête, c'est un domaine que les fans de la Lazio manient à leur façon. En invitant les hooligans au bras tendu du Wisła Cracovie, par exemple. Ou en claquant un des plus beaux tifos de la saison.

Bordeaux

En 2014-2015, les supporters bordelais ont fait maigrir pas mal de tribunes de l'Hexagone. Il faut dire que les occasions furent nombreuses, pour les Ultramarines, de montrer leur savoir-faire, entre leur dernier match à Lescure et leur première dans ce nouveau stade sans nom. Plus tôt dans la saison, ils s'étaient déjà illustrés avec le tifo le plus original de la saison : un lancé de poudres multicolores spécialement importées d'Inde, à la mi-temps de la réception de Saint-Étienne.

Inter Milan

Peu importe le classement indigne des deux équipes : à Milan, on sait faire un tifo, et on aime bien le montrer. Surtout face à son rival local. Et sur ce terrain-là, c'est l'Inter qui l'a emporté, ce soir d'avril, tandis que les deux équipes ne parvenaient pas à marquer le moindre but. Cette saison, à Milan, on payait son billet pour regarder les tribunes.


Olympique de Marseille

Les Parisiens ont le pognon, l'OM a les ultras. Et quand le PSG se déplace à Marseille, c'est à une démonstration de force en tribunes qu'il fait face, coincé dans un Vélodrome aux allures de Bombonera qui doit ravir Marcelo Bielsa. Quatre tribunes repeintes à la gloire du club phocéen, avec les cordes vocales de 65 000 furieux poussées au max. Mais à la fin, c'est l'argent qui gagne. 3-2 pour Paris.

Al-Hilal

Si, au niveau foot, les clubs asiatiques ne sont pas encore au niveau des Européens ou des Sud-Américains, pour ce qui est d'animer une tribune, ils ont largement rattrapé leur retard. En témoigne le tifo titanesque déployé par les supporters saoudiens d'Al-Hilal, en huitièmes de finale de la Ligue des champions asiatique, face à Persépolis. Les geeks ont pris le jeu-vidéo Mortal Kombat en référence, pour ordonner à leur équipe de « finir » leur adversaire du jour. Mission accomplie : les locaux s'imposent 3-0.

Vidéo

Saint-Étienne

Les derbys entre Saint-Étienne et Lyon sont toujours une belle occasion d'assister à des échanges d'amabilités mûrement réfléchis. Cette saison n'a pas dérogé à la règle, à Geoffroy-Guichard. Avant de faire trembler leurs virages, les fans verts ont déployé un tifo révélant une bestiole furieuse, visiblement prête à en découdre.

Vidéo


Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall lundi 16 juillet La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)