Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nice-Schalke 04

Les passeports européens de Lucien Favre

Lucien Favre est arrivé à Nice auréolé d'une triple couronne d'entraîneur de l'année en Allemagne. Une garantie qualité indéniable. Mais sur la scène européenne, les états de service du Suisse sont-ils aussi costauds que ses exploits en Bundesliga ?

Modififié

Le meilleur pour le début avec le Servette

Coupe de l'UEFA 2001-2002

La saison 2001-2002 est la dernière que le Servette s'apprête à jouer dans son vieux stade des Charmilles. Alors, pour les adieux, Lucien Favre prévoit un cadeau grandiose : une épopée européenne de derrière les fagots. À guichets fermés de bout en bout pour leurs matchs à domicile, les Grenats tombent successivement le Slavia Prague, le Real Saragosse et le Hertha Berlin, futur employeur de Favre. On est encore à l'époque de la C3 à élimination directe du début à la fin, même si le système du repêchage des 3es en C1 est déjà bien installé. Avec un groupe phare dans l'histoire du Servette et quelques futurs ou anciens familiers de la Ligue 1 (Vitorino Hilton, Alexander Frei, Wilson Oruma), Lucien Favre emmène ses troupes jusqu'en huitièmes, grâce entre autres à un 3-0 magistral contre Berlin. Mais dans le top 16, Valence explose les Suisses dès le match aller et met fin au rêve. Pour Favre, c'est la confirmation qu'il transforme en or tout ce qu'il touche, ou presque.



Le service minimum avec le FC Zürich

Coupe de l'UEFA 2005-2006, Ligue des champions 2006-2007

Lucien Favre débarque au FC Zürich à l'été 2003 et en repart quatre années plus tard. Dans ce laps de temps, il remet le club au sommet de la hiérarchie helvète avec une Coupe en 2005 et deux titres de champion en 2006 et 2007. De quoi mériter amplement sa distinction d'entraîneur de l'année juste avant son départ pour le Hertha Berlin. Mais contrairement à ce qu'il a réussi à Genève, l'actuel entraîneur du Gym se prend les pieds dans le tapis sur la scène européenne.


Lors de la C3 2005-2006, il parvient à sortir les Polonais du Legia Varsovie avant de tomber contre les Danois de Brøndby au tour suivant. Un adversaire largement abordable comme le Red Bull Salzbourg l'année suivante, qui détruit dans l'œuf les ambitions européennes de Zürich en tour préliminaire de la Ligue des champions.



La quête inachevée avec le Hertha Berlin

Coupe de l'UEFA 2008-2009, Ligue Europa 2009-2010

Passer de la première division suisse à la Bundesliga, c'est changer de monde pour Lucien Favre, même s'il quitte les premiers rôles en Suisse pour le 13e budget d'Allemagne. Pas de souci pour celui qui avait sorti Yverdon de l'ombre quelques années plus tôt. Une dixième place en 2008, puis une quatrième un an plus tard, avec une leçon de football contre le Bayern Munich. Sur la scène européenne en revanche, c'est un peu plus poussif. Même si Lucien Favre a sa dose de chance : un ticket pour la C3 2009 via le classement du fair-play dont bénéficient l'Allemagne et le Danemark, et des tirages qui vont bien. Les Irlandais de Saint-Patrick après le Factor Ljubjana, il n'y a pas de quoi faire un DVD de l'épopée des Berlinois. D'autant qu'en phase de poules, ils se font laminer avec deux nuls et deux défaites, dont la dernière par 4-0 sur la pelouse de l'Olympiakos. Favre aura beau décrocher une inespérée 4e place en Bundesliga pour s'offrir le droit de rejouer la saison d'après, il se fera licencier peu après avoir battu Brøndby en barrages. Et verra donc le Hertha sortir sans lui de la phase de poules avant de se faire taper par Benfica.



Un aperçu de Champions avec Gladbach

Ligue des champions, puis Ligue Europa 2012-2013, Ligue Europa 2014-2015, Ligue des champions 2015-2016

Si la fin a été catastrophique, l'histoire de Lucien Favre avec les Poulains reste à ce jour son meilleur millésime. À l'hiver 2011, il récupère un club moribond à sept points du premier non-relégable en Bundesliga après 22 journées. Quelques mois plus tard, il réussit à sauver le club, à l'arrache. Et un an après, il l'emmène en Ligue des champions grâce à une 4e place inattendue. Mais la magie prend moins facilement au niveau continental : le Borussia se fait sortir en barrages par un Dinamo Kiev plus expérimenté et doit se rabattre sur la Ligue Europa. Où les Poulains sortent de leur groupe, derrière Fenerbahçe, mais devant l'Olympique de Marseille et Limassol. Avant de se casser les dents en seizièmes de finale face à la Lazio.


Deux saisons plus tard, un parcours quasi similaire : un barrage victorieux contre le FK Sarajevo, puis une première place de groupe devant Villarreal, le FC Zürich et Limassol. Pour une nouvelle sortie de route dans le top 32 avec une élimination par le FC Séville, futur vainqueur de l'épreuve. Lucien Favre n'a alors pas totalement terminé son histoire avec les Fohlen : l'aboutissement semble à portée de main avec la qualification directe pour la Ligue des champions 2015-2016. Mais un début de saison catastrophique et une défaite initiale 3-0 à Séville viennent à bout de la patience de Favre, qui jette l'éponge et laisse Gladbach finir sa campagne sans lui. Pourra-t-il faire mieux avec Nice ?



Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


lundi 21 mai Euro Millions : 45 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti ce mardi Hier à 20:07 Le Header Bin Challenge du fils de Marcelo au Real Madrid (via Facebook SO FOOT)
Hier à 19:05 La saison la plus frustrante d'Europe ? (via Facebook SO FOOT) Hier à 18:05 Les ultras du CS Constantine craquent des milliers de fumis (via Facebook SO FOOT) Hier à 17:56 C'est dans longtemps, la Coupe du monde ? (via Facebook SO FOOT) Hier à 14:33 Famara Diedhiou suspendu pour avoir craché sur un adversaire 21
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom
Hier à 13:05 La liste des 23 de la Croatie pour le Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) Hier à 13:03 La liste des 23 de l'Argentine pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) Hier à 13:02 La liste des 23 de l'Espagne pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) Hier à 12:38 L'attaquant anglais Grant Holt se met au catch 10 Hier à 11:00 Huesca promu en Liga pour la première fois de son histoire 14
lundi 21 mai Nainggolan prend sa retraite internationale 98