1. //
  2. //
  3. // Nice-Schalke 04

Les passeports européens de Lucien Favre

Lucien Favre est arrivé à Nice auréolé d'une triple couronne d'entraîneur de l'année en Allemagne. Une garantie qualité indéniable. Mais sur la scène européenne, les états de service du Suisse sont-ils aussi costauds que ses exploits en Bundesliga ?

Modififié
1k 11

Le meilleur pour le début avec le Servette

Coupe de l'UEFA 2001-2002

La saison 2001-2002 est la dernière que le Servette s'apprête à jouer dans son vieux stade des Charmilles. Alors, pour les adieux, Lucien Favre prévoit un cadeau grandiose : une épopée européenne de derrière les fagots. À guichets fermés de bout en bout pour leurs matchs à domicile, les Grenats tombent successivement le Slavia Prague, le Real Saragosse et le Hertha Berlin, futur employeur de Favre. On est encore à l'époque de la C3 à élimination directe du début à la fin, même si le système du repêchage des 3es en C1 est déjà bien installé. Avec un groupe phare dans l'histoire du Servette et quelques futurs ou anciens familiers de la Ligue 1 (Vitorino Hilton, Alexander Frei, Wilson Oruma), Lucien Favre emmène ses troupes jusqu'en huitièmes, grâce entre autres à un 3-0 magistral contre Berlin. Mais dans le top 16, Valence explose les Suisses dès le match aller et met fin au rêve. Pour Favre, c'est la confirmation qu'il transforme en or tout ce qu'il touche, ou presque.



Le service minimum avec le FC Zürich

Coupe de l'UEFA 2005-2006, Ligue des champions 2006-2007

Lucien Favre débarque au FC Zürich à l'été 2003 et en repart quatre années plus tard. Dans ce laps de temps, il remet le club au sommet de la hiérarchie helvète avec une Coupe en 2005 et deux titres de champion en 2006 et 2007. De quoi mériter amplement sa distinction d'entraîneur de l'année juste avant son départ pour le Hertha Berlin. Mais contrairement à ce qu'il a réussi à Genève, l'actuel entraîneur du Gym se prend les pieds dans le tapis sur la scène européenne.


Lors de la C3 2005-2006, il parvient à sortir les Polonais du Legia Varsovie avant de tomber contre les Danois de Brøndby au tour suivant. Un adversaire largement abordable comme le Red Bull Salzbourg l'année suivante, qui détruit dans l'œuf les ambitions européennes de Zürich en tour préliminaire de la Ligue des champions.



La quête inachevée avec le Hertha Berlin

Coupe de l'UEFA 2008-2009, Ligue Europa 2009-2010

Passer de la première division suisse à la Bundesliga, c'est changer de monde pour Lucien Favre, même s'il quitte les premiers rôles en Suisse pour le 13e budget d'Allemagne. Pas de souci pour celui qui avait sorti Yverdon de l'ombre quelques années plus tôt. Une dixième place en 2008, puis une quatrième un an plus tard, avec une leçon de football contre le Bayern Munich. Sur la scène européenne en revanche, c'est un peu plus poussif. Même si Lucien Favre a sa dose de chance : un ticket pour la C3 2009 via le classement du fair-play qui bénéficie à l'Allemagne et au Danemark, et des tirages qui vont bien. Les Irlandais de Saint-Patrick après le Factor Ljubjana, il n'y a pas de quoi faire un DVD de l'épopée des Berlinois. D'autant qu'en phase de poules, ils se font laminer avec deux nuls et deux défaites, dont la dernière par 4-0 sur la pelouse de l'Olympiakos. Favre aura beau décrocher une inespérée 4e place en Bundesliga pour s'offrir le droit de rejouer la saison d'après, il se fera licencier peu après avoir battu Brøndby en barrages. Et verra donc le Hertha sortir sans lui de la phase de poules avant de se faire taper par Benfica.



Un aperçu de Champions avec Gladbach

Ligue des champions, puis Ligue Europa 2012-2013, Ligue Europa 2014-2015, Ligue des champions 2015-2016

Si la fin a été catastrophique, l'histoire de Lucien Favre avec les Poulains reste à ce jour son meilleur millésime. À l'hiver 2011, il récupère un club moribond à sept points du premier non-relégable en Bundesliga après 22 journées. Quelques mois plus tard, il réussit à sauver le club, à l'arrache. Et un an après, il l'emmène en Ligue des champions grâce à une 4e place inattendue. Mais la magie prend moins facilement au niveau continental : le Borussia se fait sortir en barrages par un Dinamo Kiev plus expérimenté et doit se rabattre sur la Ligue Europa. Où les Poulains sortent de leur groupe, derrière Fenerbahçe, mais devant l'Olympique de Marseille et Limassol. Avant de se casser les dents en seizièmes de finale face à la Lazio.


Deux saisons plus tard, un parcours quasi similaire : un barrage victorieux contre le FK Sarajevo, puis une première place de groupe devant Villarreal, le FC Zürich et Limassol. Pour une nouvelle sortie de route dans le top 32 avec une élimination par le FC Séville, futur vainqueur de l'épreuve. Lucien Favre n'a alors pas totalement terminé son histoire avec les Fohlen : l'aboutissement semble à portée de main avec la qualification directe pour la Ligue des champions 2015-2016. Mais un début de saison catastrophique et une défaite initiale 3-0 à Séville viennent à bout de la patience de Favre, qui jette l'éponge et laisse Gladbach finir sa campagne sans lui. Pourra-t-il faire mieux avec Nice ?



Par Nicolas Jucha
Modifié

Dans cet article

L'épopée avec le Servette, grandiose.
JoséLebos Niveau : DHR
Le Gym n'a aucune ambition en Europa sinon de se faire plaisir.
Première participation, tout roule en Ligue 1, l'euphorie de l'an dernier n'est pas retombée.
Les 1/8 sont jouables, mais ce ne sera pas la fin du monde si on fait un parcours made in Ligue 1.
HS mais ça fait mal de voir Servette en deuxième division alors que sauf erreur, il s'agit du troisième club le plus titré de Suisse derrière GC et Bâle.

Seulement deux clubs romands en Super League, espérons que Servette ou Xamax puisse remonter à la place d'une équipe suisse allemande. Cela risque d'être compliqué avec le FC Zurich qui semble être le candidat favori pour la promotion.
Message posté par JoséLebos
Le Gym n'a aucune ambition en Europa sinon de se faire plaisir.
Première participation, tout roule en Ligue 1, l'euphorie de l'an dernier n'est pas retombée.
Les 1/8 sont jouables, mais ce ne sera pas la fin du monde si on fait un parcours made in Ligue 1.


@José
C'est dommage de dire que le GYM n'a aucune ambition en C3 ! Les joueurs devraient avoir envie de jouer les jolies affiches qui se présentent au delà des 8e ! Quand je pense que les joueurs de Tottenham ont fait la gueule l'an dernier parce que Pochettino privilégiait le championnat à la C3 !

Quant au club, il a clairement du retard sur un plan économique par rapport aux grands de L1 qu'il cherche à rattraper. Un parcours européen lui remplirait les caisses, et aurait plus d'impact qu'un bon championnat sur son aura. Quand on recrute un entraineur en Bundesligua et des joueurs un peu partout en Europe, c'est pas pour se limiter à la France !
En tout cas, le discours officiel du club est le suivant : priorité à la Ligue Europa en alignant la meilleure équipe possible.

J'ai vraiment hâte d'être à ce soir et d'assister à ce match après 19 ans de disette européenne. J'espère que le poble nissart répondra présent mais j'en doute pas pour pareil événement...

Je m'attends à un match très compliqué face à un adversaire habitué à cette compétition. Si quelqu'un a vu les deux premiers matches de Schalke, je serais curieux d'avoir son avis.
Je pense qu'il faudra attendre qu'une équipe (pas sur qu'elle soit alémanique en plus) commence a ramer sérieusement en Superleague, coule et traîne son spleen une saison supplémentaire au moins en Challenge League avant de pouvoir voir monter Xamax...
Difficile a dire si s'accrocher a Zurich cette saison pourrait suffire a les coiffer au poteau en fin de saison mais ça j'en doute sérieusement. Zurich est un cran au dessus.
Message posté par totti10
HS mais ça fait mal de voir Servette en deuxième division alors que sauf erreur, il s'agit du troisième club le plus titré de Suisse derrière GC et Bâle.

Seulement deux clubs romands en Super League, espérons que Servette ou Xamax puisse remonter à la place d'une équipe suisse allemande. Cela risque d'être compliqué avec le FC Zurich qui semble être le candidat favori pour la promotion.


En effet, troisième club le plus titré.

On remonte tranquillement la pente, le club repart sur de très bonnes bases. La montée n'est clairement pas pour cette année, Zürich est favori, mais d'ici 1-2 ans, selon le résultat de cette année on pourra commencer a espérer. La deuxième division de cette année est cependant super intéressante.
Message posté par Presidente
En tout cas, le discours officiel du club est le suivant : priorité à la Ligue Europa en alignant la meilleure équipe possible.

J'ai vraiment hâte d'être à ce soir et d'assister à ce match après 19 ans de disette européenne. J'espère que le poble nissart répondra présent mais j'en doute pas pour pareil événement...

Je m'attends à un match très compliqué face à un adversaire habitué à cette compétition. Si quelqu'un a vu les deux premiers matches de Schalke, je serais curieux d'avoir son avis.


Sans être expert du sujet, je peux te dire que Schalke est dernier de BuLi après 2 journées.

Après une défaite initiale à Francfort (1-0), où l'équipe a été menée tout le match sans parvenir à se révolter ou à produire du jeu, les allemands restent sur un match bcp plus abouti contre le Bayern à domicile, avec cependant une nouvelle défaite 2-0 à la clé.

bref, sur la forme du moment, les nissarts partent favoris ce soir, mais la fameuse expérience européenne peut évidemment jouer contre eux.
Message posté par Mr. Patate
En effet, troisième club le plus titré.

On remonte tranquillement la pente, le club repart sur de très bonnes bases. La montée n'est clairement pas pour cette année, Zürich est favori, mais d'ici 1-2 ans, selon le résultat de cette année on pourra commencer a espérer. La deuxième division de cette année est cependant super intéressante.


J'espère que tu as raison et que le SFC remontera. J'allais souvent voir les matchs à la Praille à une certaine époque, ça me rappelle des bons souvenirs.

Oui la Challenge League est particulièrement relevée cette année, espérons que Xamax arrive à tenir sur la longueur!
ah le Xamax ça me rappelle ma jeunesse, en plus si je ne m'abuse ils faisaient souvent de très bon parcours en Europe fin années 80s début 90's
Message posté par Val_Cancun
Sans être expert du sujet, je peux te dire que Schalke est dernier de BuLi après 2 journées.

Après une défaite initiale à Francfort (1-0), où l'équipe a été menée tout le match sans parvenir à se révolter ou à produire du jeu, les allemands restent sur un match bcp plus abouti contre le Bayern à domicile, avec cependant une nouvelle défaite 2-0 à la clé.

bref, sur la forme du moment, les nissarts partent favoris ce soir, mais la fameuse expérience européenne peut évidemment jouer contre eux.


Ouais il paraît qu'ils ont fait un très bon match contre le Bayern. Je crois qu'il y avait encore 0-0 à dix minutes de la fin...

On verra bien ce que ça va donner. Si on peut éviter une branlée ce serait cool.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 11