Espagne - Copa del Rey - 16e de finale - FC Barcelone/Alavés

Par Robin Delorme

Les nouvelles pépites de la Masia

Le Barça peut s'acheter qui il veut ou presque, son meilleur investissement restera toujours la Masia. De ce centre de formation sont sortis Xavi, Iniesta, Messi, Fàbregas, entres autres. Présentation des nouveaux petits jeunots qui aujourd’hui tapent à la porte.

Note
12 votes
12 votes pour une note moyenne de 3.88/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Deulofeu (FC Barcelone)
Deulofeu (FC Barcelone)
62 minutes durant, le Barça s’est pavané avec une équipe de canteranos face à Levante, dimanche dernier. Autrement dit, les onze joueurs présents sur le pré étaient formés à la Masia. Encore mieux, huit d’entre eux sont natifs de Catalogne. Et en ces temps où les sentiments d’indépendantisme sont en vogue, la maison Blaugrana n’était pas peu fière de cette première historique. D’autant que son Barça a infligé un cinglant 4-0 au club valencien, avec maîtrise et solidité défensive en prime. Bref, avant d’affronter le Deportivo Alavés en Copa del Rey, le FCB s’avance serein. Sa victoire à l’aller 3-0 en terre basque lui permet même de faire tourner son effectif pour donner du temps de jeu à ses jeunes. Et les jeunes pépites, ce n’est pas vraiment ce qui manque au Mes que. En voici quatre.
Gerard Deulofeu, le crack

Il y a de ça une semaine, face au Spartak Moscou, Tito Vilanova offrait ses premières minutes de la saison à Gerard Deulofeu. En équipe première, entendons-nous. Car, malgré ses tous juste 18 printemps, celui qui répond au patronyme de Deulofeu Lazaro n’en est pas à ses premières fulgurances. Arrivé en 2003 à l’âge de 9 ans au Barça, le natif de Riudarenes a fait toutes ses classes à la Masia. Précoce, le minot, au caractère bien trempé, intègre l’escouade professionnelle sous l’égide de Guardiola. Deux petites apparitions et c’est tout : le divin chauve ne veut pas le griller et l’envoie parfaire sa formation avec la réserve. Une anti-chambre dont il prend rapidement le contrôle. De par ses dribbles chaloupés, sa technique fine et sa pointe de vitesse, cet ailier dans la plus pure tradition barcelonaise effectue une première saison pleine ponctuée par un récital lors des championnats d’Europe des moins de 19 ans. Et ce nouveau millésime pourrait bien être celui de la confirmation : après seulement 12 apparitions, il squatte la place de Pichichi de Liga Adelante avec huit buts. Pas de doute, on entendra parler de ce Deulofeu.



Sergi Roberto, le prototype

Contrairement à son comparse offensif, Sergi Roberto fait, lui, preuve de beaucoup moins d’excentricités. Relayeur de formation, l’homme à mèche est la définition même du milieu de terrain made in La Masia. Un profil qui n’a pu que plaire à Pep Guardiola : « C’est un footballeur qui apporte quelque chose de différent, c’est un fin dribbleur et il déséquilibre souvent les défenses. C’est un gars formidable et il a de grandes chances d’atterrir en équipe première. » Signe de cette confiance, Guardiola lui offre ses premiers frissons – un match de Copa del Rey mis à part – dans les arrêts de jeu de la demi-finale remportée au Santiago Bernabéu un certain 27 avril 2011. Avant de le renvoyer à ses études au Barça B, histoire de ne pas lui brûler les ailes. Dans un poste à la Xavi-Iniesta, il s’impose vite comme l’un des tauliers de la réserve. Membre des équipes jeunes de la Roja depuis les moins de 17 ans, il n’est pourtant pas plus appelé que ça par Tito Vilanova. Un nouvel entraîneur qui ne s’en fait pas pour son jeune poulain : « Il pourrait faire partie de l’équipe première, mais nous devons aussi tenir compte des joueurs qui occupent le même poste et qui sont très bons (…). Le Barça tient avec Sergi Roberto, son milieu de terrain pour les années à venir. »


Jean-Marie Dongou, le lourd héritage de futur Eto’o

Pas vraiment parti en bon terme du FCB, Samuel Eto’o y a pourtant laissé un héritage. Et avec le bien nommé Jean-Marie Dongou Tsafack, il s’est peut-être même trouvé un successeur. Le chemin est encore bien long, mais la comparaison coule de source. Le Camerounais s’est fait repérer par la Masia grâce à la fondation Samuel Eto’o. Sitôt débarqué dans la capitale catalane, le natif de Douala est surclassé de deux, voire trois catégories. Ce qui ne l’empêche pas, dès sa première saison, d’enfiler plus de soixante pions… Une précocité qui l’a désormais installé avec l’équipe réserve du Barça. Et ce, à seulement 17 ans. Reste maintenant à prouver que cette vélocité et cette habileté se confirmeront au très haut niveau. Un pari tenu par les têtes-pensantes azulgranas. Sauf que derrière cette histoire de bisounours, il y a une menace. Et comme souvent, elle est riche et sans scrupule. C'est le Manchester du tout nouveau directeur sportif Tixi Bergistan. Ancien de la maison Blaugrana, il scruterait de près la situation contractuelle du joueur dont l’engagement avec le Mes prend fin en juin prochain.


Gabriel Muniz, le sans-pied

La vidéo avait fait le tour de la planète football : un gamin brésilien de onze ans, des moignons à la place des pieds, en train de dribbler son monde lors d’un stage de l’académie du club catalan à Rio de Janeiro. Son rêve était de jouer pour le Barça, alors le Barça l’a recruté. Depuis septembre, Gabriel Muniz, né sans pied, est un nouveau pensionnaire de la Masia, et ce pour son plus grand bonheur. Alors, simple opération de comm’ ou vrai pari sportif ? Au final, peu importe : le gamin réalise son rêve et le club Blaugrana peut encore se targuer d’avoir un cœur gros comme ça. Et puis Messi a bien gagné quelques centimètres, alors pourquoi Gabriel ne pourrait-il pas voir ses pieds pousser ?
Parier sur les matchs de FC Barcelone

 





Votre compte sur SOFOOT.com

25 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par CharlesJ le 28/11/2012 à 17:11
      

    C'est sympa de parler du gamin sans pied, mais à un moment faut être cohérent avec ce qu'on écrit plus haut, je ne vois pas en quoi il "tape à la porte de l'équipe première" ...

    Bref un article qui fait très fortement penser à ceux de Footmercato qui a fait de ce genre de "présentations" sa marque de fabrique (avec les rumeurs inventées de toute pièces), surtout que les recherches ne sont pas très poussées, et que n'importe quel internaute suivant un peu le football connaissait déjà les 3 joueurs cités.

  • Message posté par MaxMaga le 28/11/2012 à 17:11
      Note : 1 

    S'il n'a pas de pieds le petit Muniz peut toujours faire carrière à l'OM

  • Message posté par yanusdechien le 28/11/2012 à 17:14
      

    Le Dongou est impressionnant de facilité pour marquer!
    Par contre le coup de com' avec le Gabriel sans pied ça suffit...

  • Message posté par Toto Riina le 28/11/2012 à 17:14
      

    Sergio Roberto joue vraiment très propre, mais Vilanova aurait du le laisser à Eusebio Sacristán au Barcelona B parce qu'avec les A il a vraiment peu de temps de jeu peut-être ce soir contre Alavès c'est le bout du monde

    Deulofeu doit s’améliorer devant le but et il doit lâcher la balle car il garde trop le ballon, je l'ai vu avec la Rojita a l'Euro U19 c'est un sacré mangeur...

    Vous auriez dû choisir Grimaldo l’arrière gauche titulaire du Barcelona B, a 17 ans c'est le plus jeune de l'équipe et un des meilleurs, ils l'ont prit il y a 4 ans à Valence, un futur Jordi Alba...

  • Message posté par Niko Bellic le 28/11/2012 à 17:18
      

    Rien de nouveau sous le soleil Catalan. Ces jeunes sont connus depuis plusieurs années maintenant. Mais, je mettrais bien une pièce sur Deulofeu futur BO, un jour. (PS. Quel nom de merde quand même ^^)

  • Message posté par Romazzurra le 28/11/2012 à 17:23
      

    Énorme MAX MAGA ! J'adhère !

  • Message posté par Südkurve28 le 28/11/2012 à 17:33
      

    Ouais enfin j'attends de voir. On a beaucoup sucé et encensé tout ce qui sortait de la Masia, pourtant on oublie qu'il y a eu des échecs (Bojan, Jeffren) et des mecs qui jusqu'ici n'ont pas confirmé (Tello, Cuenca). Attendons un peu avant de balancer du "crack" (quel horrible mot d'ailleurs) à tout va concernant les jeunes du Barça. Au passage les défenses de Liga Adelante font vraiment très peur, on croirait assister à un match de championnat brésilien. Finalement Neymar a sa place tranquille en Espagne.

  • Message posté par fredliga le 28/11/2012 à 17:34
      

    Moi, j'en vois au moins deux en plus :
    - Rafinha, le frère de Thiago. Il joue un rien plus avancé que son frère mais à l'air encore plus talentueux
    - Grimaldo : latéral gauche 16 ans (peut être 17 maintenant, faudra que je vérifie), et très courrement appelé pour jouer avec le barca B déjà.

  • Message posté par fredliga le 28/11/2012 à 17:45
      

    @ Toto riina, désolé pour la répete sur Grimaldo, j'avais pas lu ton com.
    Et au passage, je suis tout à fait d'accord sur deulofeu : "chupon".
    Ca se travaille, mais pour l'instant,il veut trop en faire et à parfois du mal à lacher le ballon. Plus du style à faire le dribble en trop plutot que la passe.
    Mais bon, il est jeune, faut supposer qu'il apprendra.

  • Message posté par Pepèrearnaud le 28/11/2012 à 18:11
      

    Non mais... [...] Tixi Bergistan?

    Sérieux mec, t'es trop fort! Ou le gars qui rêvait de devenir Sauca: après Sex Fabregas, Tixi machin!

  • Message posté par vale le 28/11/2012 à 18:16
      

    Le seul problème avec Bojan et Jeffren, c'est que certains ont cru voir en eux les cracks qu'ils ne seront jamais. C'est pas un défaut de formation (c'est de ça qu'on parle hein) mais une erreur de management.

  • Message posté par rasputin le 28/11/2012 à 18:25
      

    Joueur sans pieds et alors ? Gregorini est bien un gardien sans bras

  • Message posté par Messi Enano le 28/11/2012 à 18:35
      Note : - 1 

    Aucun d'eux ne reussira, le generations dorées sont rarissimes par definition, ils finiront comme eternels espoirs et donc joueurs anomymes.
    De plus et contrairement a ce que tout puceau (en)culé de base pense, le Barça a autant dépensé ses 4 dernieres annees que le Real (rien que Villa et Sanchez, c'est 90 M a eux deux, Ibra c'est 70 M). Mais la propagande continue et s'accroche tel un morpion...

  • Message posté par Jordyclasie le 28/11/2012 à 18:39
      Note : - 1 

    On les a tous vus jouer, ils soànt archi-moyens.
    je suis super inquièt pour le Barça.
    Ca craint méchamment pour eux!

  • Message posté par Jordyclasie le 28/11/2012 à 18:40
      Note : - 1 

    La Masia n'a sorti qu'une seule génération, certes merveilleuse, et tout le monde continue de se palucher dessus.
    Si vous kiffez les Bojan, pedro, tello, Alcantara et Cuenca, c'est que vous avez un serieux problème

  • Message posté par Rasko le 28/11/2012 à 18:44
      Note : 1 

    ça trolle sévère ici...

  • Message posté par one_of_the_amoks le 28/11/2012 à 19:24
      

    arf max maga...sal.aud mais marrant.

  • Message posté par CharlesJ le 28/11/2012 à 19:59
      Note : 1 

    @ Jordyclasie :

    Une seule génération la Masia ? Pour commencer, la Masia telle qu'on la connait existe depuis moins de 40 ans, donc leur demander de former 10 générations ça serait un peu abusé.

    Mais puisque tu sembles croire que seule la génération Iniesta / Messi a percé, tu devrais aller te renseigner, ne serait-ce que sur wikipedia, tu te rendrais compte que si des joueurs comme Guardiola, De la Pena, Arteta, Reina ne sont pas champions du monde, ce sont néanmoins de très bon footballeurs qui y ont tous été formé ...

  • Message posté par CharlesJ le 28/11/2012 à 20:02
      

    Edit : J'avais zappé que Reina est le 3ème gardien espagnol, il est champion du monde, désolé pour la faute d'inattention.

  • Message posté par momobarca le 28/11/2012 à 21:14
      

    Ils forment déjà la base des sélections espagnoles de jeunes, alors ceux qui disent qu'ils sont surévalués... Des joueurs comme Marc Bartra ou Sergi Roberto sont titulaires en espoirs avant même d'être titulaires en club. La concurrence est rude, il faut dire! Deulofeu est clairement une future pépite, qu'il faut prendre le temps de polir. Sergi Roberto joue de temps en temps avec les A depuis quelques années, Bartra est un très bon DC désormais pro, Rafinha est aussi prometteur que son frère, sans compter Grimaldo ou Dongou.
    C'est le deuxième article quand même Tixi Bergistan, faut arrêter la fumette monsieur. Mais c'est vrai que City a eu une recrue de choix avec l'ancien directeur sportif, seulement City n'est pas Barcelone, je ne suis pas sûr qu'en voulant prendre tous leurs joueurs ça fonctionnera...

  • Message posté par Coach Kévinovitch le 28/11/2012 à 21:22
      

    Pfff, tous des Pavon, Meija, Raul Bravo en puissance. Eh oui, même ces mecs-là ont été vendu comme des futurs grands.

    Sinon Giovani dos Santos va bien?

  • Message posté par Mathieu le 28/11/2012 à 21:43
      

    @ MaxMaga
    Je ne pense pas que l'OM soit intéressé. Un gamin sans pied qui frappe mieux que Kaboré et dribble Diawara c'est pas bon pour le moral des troupes !

  • Message posté par Mathieu le 28/11/2012 à 22:00
      

    Jordyclasie
    Pour compléter le message de CharlesJ, Amor, Barjuan, Celades, Ferrer, Luis Garcia, Gabri, Rufete pour ne citer que quelques uns. Ce ne sont pas des ballons d'or, évidemment, mais ça reste de bon joueurs. Tu peux ne pas aimer le Barça mais il est difficile de dénigrer le travail la masia.

  • Message posté par total14 le 29/11/2012 à 01:46
      

    Encore le syndrome de la boule de crystal par ici... Je pense qu'on peut parler des qualités de ces joueurs, mais de là à dire qu'ils vont finir au placard ou ballon d'or c'est kompliziert!!!
    De plus, il faut arrêter de s'étonner que l'on parle bcp de la masia quand on voit le palmares récent de ses joueurs...
    J'ai fait une petite recherche facile sur wiki pour découvrir en fait que 9 joueurs de la masia (bon ok ya les deux gardiens remplaçants de la sélection) ont gagné au moins championnat d'Europe et coupe du monde. 7 d'entre eux ont gagné au moins une ligue des champions. Sans parler de Messi!!!
    Il reste plus qu'un pas (pas si vilain à faire) pour dire que c'est la Masia qui domine le football mondial depuis 4 ans.... Il est vrai qu'il s'agit d'une grosse génération à succès que le club n'a jamais connu auparavant. Sinon aussi loin que je me souvienne y a toujours eu un ou deux joueurs du cru dans le onze de base, ce qui, en soit, n'est pas forcément exceptionnel, mais cela reste à souligner car pas tous les grands clubs peuvent s'en vanter!


  • Message posté par med78 le 29/11/2012 à 11:00
      

    Concernant Deulofeu, c'est intéressant car la façon dont le club gère son cas montre qu'ils ne veulent pas revivre le cas Bojan.
    Bojan a été le premier joueur important made in Masia qui a été promu après l'éclosion de Messi, et les attentes ont été trop hautes pour lui, il ne pouvait que décevoir, le club aurait dû le faire jouer en équipe B pour qu'il s'aguerrisse notamment au jeu plus physique, du coup après une bonne première année et des périodes plus ou moins bonnes (il a par exemple relégué Ibra au banc et marqué beaucoup de buts importants à la fin de la liga 2010, notamment à Séville et Villareal), il a fini par passer beaucoup de temps sur le banc et perdre en automatismes/confiance.
    La pression que met le club à Deulofeu, et les piques régulièrement envoyées (il est souvent envoyé sur le banc par Eusebio, et Villanova a souvent tendance à le convoquer sans lui donner de temps de jeu) sont destinées à lui apprendre un peu d'humilité.
    Le temps dira si ça marche, mais ça montre que le club apprend des erreurs comme le cas Bojan.


25 réactions :
Poster un commentaire