1. // Ligue 1 – 2e journée
  2. // OM/Sochaux

Les nouvelles griffes de Sochaux

Éric Hély, coach vainqueur de la Gambardella 2007, n’est plus intérimaire mais titulaire sur le banc de Sochaux. Avec un groupe à reconstruire, un groupe qui a commencé par perdre la semaine dernière...

Modififié
0 3
Le bilan de l'été
Page blanche à remplir. Encore. Marvin Martin, leader technique du FCSM, modèle aussi dans le vestiaire de tous les jeunes issus du centre de Seloncourt, « le Teddy » Richert et « le Jérémie » Bréchet ont quitté le Doubs. Perquis et Boudebouz, en cas de belles offres, pourraient suivre. Pas de quoi faire peur au club, qui porte dans son ADN le gène du renouvellement obligatoire, avec en recrues Roy Contout, Ishmael Yartey, les vieux Daf et Kanté ainsi que Pouplin en doublure dans les cages. La préparation, la première sous la houlette d’Éric Hély, s’est d’ailleurs très bien déroulée (Sochaux invaincu) même si cela n’est pas nécessairement gage de bon début de saison. Preuve en est, la défaite à Bonal pour l’ouverture de la saison contre Bastia (2-3).

Le coefficient de résistance au PSG
Pas fameux avec quatre victoires depuis 1990 contre les Parisiens, dont une seule au Parc en décembre 90 (deux caramels de Franck Priou et Baždarević), du temps où Frédéric Jaillant sévissait sur le plateau de Téléfoot le dimanche à l’heure de l’apéro. Il n’y a pas si longtemps, pour la der de Plessis à la présidence, Sochaux avait même eu l’occasion de faire plonger le PSG en Ligue 2. C’était sans compter sur Amara Diané. Coefficient de résistance proche de 0 donc, à peine corrigé par deux blazes opportuns au sein de l’effectif du FCSM: Edouard Butin (n°20) et Thierry Doubaï (n°4). 0,1 + 20 + 4 = 24,1%.

Ça va se terminer comme ça le 21 décembre 2012.
Alors que l’establishment Peugeot attend l’apocalypse en Suisse, Sochaux, fer de lance du professionnalisme dans le foot français, veut boucler la boucle et tenter le tout pour le tout. Genghini ajuste sa moustache et part secrètement dès septembre aux States à la rencontre de Michael Bay. Le Ricain et Nanard débarquent dans le Doubs avec Shia LaBoeuf une semaine plus tard. Le plan est aussi simple que diabolique : utiliser toutes les Peugeot stockées dans les usines voisines du stade pour construire un énorme Transformers, une machine de guerre. L’euphorie est totale dans le 2-5. Genghini est persuadé que Shia est le petit frère de Franck Leboeuf, les jeunes de l’équipe sochalienne, fans du blockbuster américain, se mettent en quatre pour aider à la construction du robot soldat. « Je prends le bras gauche et pas un autre  » quémande le volontaire Boudebouz. Même Jean-Claude Plessis, impressionné par la folie du projet, revient au bercail, en chef de meute, le cigare au bec, et se fait appeler Hannibal. Les Sochaliens se prendront quand même une volée mais périront avec un sacré panache. So Chaulywood.

Le portrait robot
15% North Face – antigel à porter
15% Gentiane de Franche-Comté – antigel à boire
20% Masia – berceau de qualité
20% Pierre Moscovici – tombeur de gauche
30% Peugeot – voiture de fonction

La banane de la saison
Prix forcément décerné à… Yaya Banana, arrivé en janvier 2012 dans le Doubs, en provenance de l’Espérance de Tunis. Ce grand défenseur de 20 ans, sorte de fusion physique entre Momo Dagano, Djila Diarra et Guirane N’Daw, a même parfait ses gammes au centre de formation du Achille Football Club, au Cameroun. Et le dernier Camerounais à avoir foulé la pelouse de Bonal s’appelle Valéry Mézague, qui avait la mauvaise habitude de faire quelques malaises, séquelles de son accident de la route en 2003, qui lui valut trois jours de coma. Banana, Achille et coma. Trop de mots clés pour ne pas décerner la palme à Yaya. Qui effectue son retour dans le groupe lionceau pour ce déplacement au Vélodrome.

Le joueur à suivre
Ishmael Yartey, décrit au sein du club comme un « Ryan Giggs africain » , même si, aux dernières nouvelles, il n’a pas mouillé les draps avec la femme de son frère. L’ailier gauche de 22 ans, repéré par le FCSM lors du Mondial U17 en 2007 avec le Ghana, répond aux standards des joueurs Black Stars : très endurant, techniquement très propre et solide. Baladé par Benfica de prêt en prêt, il a explosé véritablement au Servette la saison dernière. Le club suisse n’a pu économiquement se l’offrir définitivement. Le FCSM, en voisin, a sauté sur l’occasion et espère en tirer le maximum, tant sur le terrain que sur son compte courant, à l’image récemment d’un Ideye Brown ou de Maïga.

Ce qu'il va se passer cette saison
Sochaux répare son gadin de la première journée par une victoire pleine de panache au Vélodrome. Sloan Privat cale un cachou décisif de la tête sur un des multiples caviars de Boudebouz, infernal. Les jeunes donnent tout lors des grosses affiches, avec un nul glané à Paris (Pierrick Cros en état de grâce), une victoire à Bordeaux (sur un csc de Maurice-Belay) mais n’arrivent pas à se surpasser à Ajaccio, Lorient ou Valenciennes. Tranquillement installé en milieu de tableau à la trêve, Sochaux toussera en hiver, déstabilisé par le départ à la toute dernière heure du mercato de Ryad Boudebouz, pour 8 millions d’euros, à l’OM. Oui, l’Algérien s’est encore amusé des Olympiens le 12 janvier. José a craqué : « C’est un Karim Ziani, en mieux » . Éric Hély lance alors la perle franco-bosnienne native de Belfort, Sanjin Prcic (prononcez ), 18 ans. Le petit meneur de jeu formé au club, à l’élégance toute youg’, genre Pixie Stojkovic, régale mais se fait découper par Kévin Anin, en avril, au Stade du Ray. Sochaux termine 12e et perd sa demi-finale de Coupe de la Ligue, contre le LOSC, aux tirs au but, sur une panenka réussie de Micka Landreau.

Le nom du derby pourri en ico
Le savanico contre Lyon – version cheap
Le felinico contre Lyon – version classe, à l’italienne

La chanson de la saison
« Je ne peux l’acheter » - Les Lionceaux


« The empty page » - Sonic Youth


Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bon article.

"qui porte dans son ADN le gène du renouvellement obligatoire"

C'est tellement ça...
J'ai beau ne pas avoir la gueule de bois en ce dimanche, je n'ai pas compris cet article.
malheureusement je pense que ça sera le savanico..
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 3