En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Real-PSG (3-1)

Les notes du Real Madrid

Isco et Marcelo en feu, Asensio qui fout tout en l'air, et Ronaldo le robot sans émotion, voilà les hommes forts qui ont permis au Real de dégoûter le PSG mercredi soir.

Modififié

Real Madrid




Navas (6) : Même les boxeurs corrompus ne se couchent pas aussi vite que lui sur la frappe d'Adrien Rabiot. Mais aussi sur celle de Kylian Mbappé.

Nacho (5) : Le soldat parce qu'il se donne à fond, le flic lorsqu'il faut taper dans les chevilles, l'indien lorsqu'il crie partout, l'ouvrier quand il envoie des parpaings en guise de centres et l'Indien parce qu'il se fait exterminer par Neymar l'Américain. Un Village People, quoi. « Nacho, nacho man » .

Ramos (6) : Un vrai menteur. Avec sa petite raie sur le côté et sa barbe finement taillée, il entend se faire passer pour le gendre idéal. Alors que c'est le plus beau des salopards. Sergio le mytho.

Varane (6,5) : « Sang-froid : Maîtrise de soi qui permet de ne pas céder à l'émotion et de garder sa présence d'esprit. » Exemple : l'attitude de Raphaël Varane dans sa surface de préparation.

Marcelo (8) : Le koala, aussi nommé paresseux australien, est une espèce de marsupial arboricole herbivore, particulièrement connu pour être tout mignon et pour ne pas être très actif. Marcelo a la même dégaine, est plutôt mignon, mais il court dans tous les sens.

Kroos (6) : Ça fait des années qu'on le trouve beaucoup trop fort pour ses adversaires, mais en même temps, on ne lui envoie que des touristes comparé à son talent. Toni Yoka.

Casemiro (6,5) : Une tête monstrueuse, une force de la nature, mais qui parvient à séduire la belle Maison-Blanche à force d'abnégation et de discrétion. Casimodo. Remplacé par Lucas Vázquez (79e) en fin de match, pour enfoncer la lame.


Modrić (7) : Malicieux et attachant malgré son tout petit corps et sa tête d'elfe. Le nouveau Dobby.

Isco (6,5) : Si les râteaux, les passements de jambes, les feintes de corps, les ouvertures géniales et l'élégance en général étaient des drogues très lucratives, il en serait le baron ultime. Pablo Iscobar. Remplacé par Asensio (79e) pour les dix dernières minutes, histoire de balancer du caviar.

Benzema (4) : On le respecte pour tout ce qu'il a pu accomplir dans sa carrière, mais ça devient un petit peu gênant en ce moment. Rim-K de Madrid et Rim-K du 113, même combat. Remplacé par Bale (68e) peu après l'heure de jeu. SOS Ouistiti.

Ronaldo (7) : Il a assassiné le PSG sur un penalty et un but tout naze. Il pourrait presque plaider l'accident. Comme Nordahl Lelandais.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 21 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 8
À lire ensuite
Les notes du PSG