En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Real Madrid-Atlético (3-0)

Les notes du Real

Et trois de plus qui font 103. Auteur d'un triplé en toute sérénité, Cristiano Ronaldo a écrasé la rencontre et les défenseurs de l'Atlético avec. Il faut dire qu'avec Marcelo, Isco et Kroos en lieutenants, CR7 a une équipe digne des plus belles années de l'US Postal.

Modififié

Real Madrid



Navas (6,5) : Une sortie, de l'ennui et une douche. La journée d'un taulard.

Carvajal (6,5) : La pomme ne tombant jamais loin de l'arbre, l'homme qui a pris la suite d'Arbeloa a trouvé le moyen de se blesser, mais d'applaudir ironiquement Filipe Luís, pas assez fair-play selon lui. Remplacé par Nacho (6,5), pas de quoi en faire un fromage.

Varane (6,5) : Il a couru tranquille avec Gameiro et Griezmann. Une soirée à Clairefontaine.

Ramos (6,5) : Pas de coup de tête à mettre pour gagner le match à la 93e. Ce match trop simple ne l'intéressait pas.

Marcelo (7,5) : Depuis 1997 et l'arrivée de Roberto Carlos, la gauche madrilène est forte. Très forte. Trop forte. N'hésite surtout pas à venir en France te présenter pour 2022, Marcelo.

Casemiro (6) : À défaut de presser Ronaldo, Kroos, Isco, Modrić, Benzema, Asensio et Vasquez, l'Atlético aura éteint Casemiro. Un bon point pour Simeone.

Modrić (7,5) : La facilité qu'il dégage provoque un sentiment à mi-chemin entre la fascination et le dégoût. Comme si avant la rencontre, comme sur la Playstation, il choisissait le niveau de l'adversaire pour pouvoir balader son corps de lâche en toute tranquillité sur le terrain. Un génie.

Kroos (8) : Tout est tellement bien senti qu'on ne sait pas si on doit rire ou pleurer. Ou pleurer de rire. Toni Erdmann.


Isco (8) : Comme quoi, PNL, c'est vachement mieux sans le son. Remplacé par Asensio (7) qui se moque des limitations de vitesse en ville. Une putain de mobylette.

Benzema (6,5) : Le problème quand on a des potes beaux et dans la force de l'âge, c'est que même quand on n'est pas trop dégueu, on finit par être un wingman. Mais il y a pire qu'être le Roberto Heras de Lance Ronaldo. Remplacé par Lucas Vasquez (7) qui se moque des limitations de vitesse en ville. Une putain de mobylette.

Ronaldo (10) : Un triplé de plus dans son immense besace qui mérite un petit point statistique. Avec 104 buts en C1, Ronaldo en a marqué quatre de plus que l'Atlético dans son histoire. CR7, c'est aussi 88 buts en 86 matchs européens avec le Real Madrid. Banaliser ces chiffres-là est extraordinaire. Le tout en sortant un bon match, sans croquer plus que de raison et avec le sourire. Une soirée de gendre idéal.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Swann Borsellino
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    C1 - Demi-finales
    Real - Atlético (3-0)




    Dans cet article


    il y a 1 heure Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 7
    Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    À lire ensuite
    Marcelo l'insoumis