Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Bayern Munich-Real Madrid (1-2)

Les notes du Real

D’abord en panne en première période, le Real claque une seconde période de feu pour éteindre le V12 bavarois. Parmi les mécanos, Toni Kroos et Cristiano Ronaldo se sont mis du NOS aux fesses.

Modififié

Real Madrid



Navas (6) : La sensation d’avoir livré un beau combat sans toucher de ballon, et de prendre de la place dans son but. D’ailleurs, il a tapé sa sieste en seconde période. Ronflex n’aurait pas rendu meilleure copie.

Carvajal (6,5) : Son court séjour en Allemagne devait lui permettre de prévenir ses camarades à propos de la machine munichoise. Pour se faire bien voir, il a même tapé la discute avec Ch’ti Franck pour demander justice. Un travail payant, puisque la routourne a fini par tourner.

Ramos (6,5) : On ne s’en souviendra pas, mais sa relance plein axe juste avant le penalty est un pur scandale. On ne s’en souviendra pas, mais il aura chipé une fois dans sa vie un coup franc à CR7. Et il racontera avoir encore marqué dans le temps additionnel, mais là, personne ne le croira. Serge le mytho.

Nacho (5,5) : Sur les genoux après avoir tenté d’arrêter le tank Vidal, le gâteau apéro madrilène s’est dit qu’il fallait rester dans le fond du bol, sans chercher à se faire remarquer.

Marcelo (5) : Des high kick à la façon d’un danseur de capoeira et des plongeons aussi longs que ceux de César Cielo. Une petite intox sur Vidal qui sauve son bouillon pris en phase défensive.

Casemiro (6,5) : Un homme fort au milieu, c’est bien. Entouré par Xabi Alonso et Vidal, le Brésilien dira sûrement que Dieu lui a donné la foi, parce qu’il guide ses pas. Une belle croyance.

Vidéo

Modrić (7) : Il fallait des colosses pour contrer l’ogre bavarois ? Non, il fallait juste un cerveau. Et à ce petit jeu, le magicien sait se concentrer pour emmagasiner de l’énergie avant de projeter sur sa victime. Lukamé Hamé Ha. Remplacé par Kovačić (90e+1), un coup à la va-vite.

Kroos (7,5) : Il va falloir que le CNRS se penche sérieusement sur la qualité de ses centres, une pure merveille. Sinon, toujours de la combativité et la classe d’un patron. Un Toni aussi Estanguet que Montana.

Bale (4,5) : Au contre sur le missile de Ribéry, le Gallois a laissé s’envoler une dizaine de neurones avec ce coup de boule. Puis une nouvelle dizaine pour tenter de donner la victoire au Real. Au bout du compte, Gareth est devenu un peu plus con pour la bonne cause. Remplacé par Asensio (58e), qui attend son heure pour exploser à la Dybala.

Cristiano Ronaldo (8) : Du changement. Des mèches blondes comme à son époque mancunienne, un but importantissime après une grosse disette et une expulsion obtenue pour terminer la partie avec confort. Et si le vrai militant d’En Marche se prénommait Christian ?

Benzema (6) : « J’ai marqué un but, mais Neuer l’a arrêté. » 47 ans plus tard, la Benz' pourra dire qu’il possède un point en commun avec le Roi Pelé. Oui, malgré son bon match, les cauchemars du Mondial 2014 sont réapparus. Remplacé par James Rodríguez (83e), là pour élever son prix d’achat.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Antoine Donnarieix
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
    il y a 7 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions il y a 3 heures Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom
    À lire ensuite
    Monaco brouille le Signal