En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Gr B
  3. // Celtic-Paris SG (0-5)
  4. // Les notes

Les notes du PSG

Emmenés par un très bon Rabiot, les Parisiens se sont baladés au Celtic Park malgré une prestation offensive parfois brouillonne, à l'image d'un duo Neymar-Mbappé volontaire, mais imprécis.

Modififié

Paris Saint-Germain




Areola (7) : Pas de loup, pas de renard, pas de boulette. La Panique Celtic restera donc un merveilleux opus de Manau.

Kurzawa (5,5) : Après la MSN et la NMC, la CGT : n'en déplaise aux médias de masse, la gauche parisienne était bien en grève ce mardi.

Thiago Silva (6,5) : Il paraît que les footballeurs brésiliens ont des facilités lorsqu'il s'agit de chômage technique.

Marquinhos (6) : Percussions et danses compliquées avec Sinclair. Manu Katché.

Dani Alves (6,5) : Une demi-heure de concentration, une heure de récréation. Cette fois c'est sûr : c'est la rentrée scolaire.

Thiago Motta (7) : Dans un match où on met le pied, le patron de la semelle est roi.

Rabiot (113) : Jeune et ambitieux, parfois vicieux. Le prince de la ville. Remplacé par Draxler (7) qu'on aimerait voir finir autrement que l'autre Julian talentueux : Ross.

Verratti (7) : Tellement en confiance qu'il a frappé de trente mètres. Rendez-vous l'an prochain pour la suivante.

Neymar (6) : Monstre d'efficacité en Ligue 1, le Brésilien a enfilé son costume de carnaval pour la C1. Ses dribbles en trop, ses occasions loupées et sa tendance à chouiner feraient presque oublier son but et sa passe décisive.

Mbappe (6,5) : La défense du Celtic a pris le bouillon et le brouillon. Remplacé par Lo Celso (non noté), école de journalisme argentine.

Cavani (6) : Il a réussi le plus facile : mettre un penalty. Et le plus dur : une caresse délicieuse du crâne sur un centre de Kurzawa.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 23:28 Le low-kick fou de Tony Chapron 134
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom