1. //
  2. //
  3. // Lyon-PSG (1-2)

Les notes du PSG

Toujours aussi moyen dans le jeu collectif, Cavani s’est offert un doublé, passe devant Dahleb au classement des buteurs du PSG et offre une victoire au PSG. Cavani, cet attaquant doux comme du miel.

Modififié
2k 13

Paris Saint-Germain



Areola (4) : Ses initiales pourraient laisser croire à une note haute qualité dans la finance, mais on avait surtout l’impression que le portier sortait des alcooliques anonymes. Des sorties aériennes parfois aléatoires, une balade dans les pieds de Valbuena complètement WTF, pas franchement rassurant sur les corners lyonnais. Du coup, Kevin Trapp a regardé tout ça avec le sourire. Et Sirigu aussi. Et Ronan Le Crom aussi.

Aurier (5,4) : IDS à Arsenal, mercredi, cette fois, Serge est bien entré dans l’enceinte et s’est offert un contre express sur le but du 1-2. Avant ça, il avait caviardé Lucas et raté une chiée de prises de position pour une soirée passée sous le signe de l’atelier centre à ciel ouvert, sans doute gêné par les abeilles du Parc OL. Une vraie distance de sécurité pour défendre, puisqu'il n'était jamais à moins de quatre mètres de son adversaire direct.

Thiago Silva (7) : Le Brésilien n’a pas oublié le sombrero de Darder en février dernier. Ce soir, il s’est fait respecter et a signé une nouvelle prestation de patron. Le shérif est de retour en ville.

Marquinhos (6) : Flèche rouge en première période où tout allait bien, il a commencé la seconde période en se prenant des vagues dans la face sans comprendre ce qui lui arrivait. Brice de Nice mixé avec Boddy de Point Break. Globalement, il a assuré dans son collé-serré avec Lacazette.

Maxwell (5) : Enrhumé par Rafael sur l’égalisation, de nouveau enfumé sur la même feinte en fin de match, le gaucher n’a plus le jus nécessaire pour ce genre de match. Ça commence à se voir qu’il est plus vieux que le premier titre du PSG.

Verratti (6) : La passe Ligue des champions de Yann M’Vila en première période, la roublardise de Frédéric Antonetti après la pause, des dribbles avec la semelle, beaucoup de salive, bref, une soirée comme une autre dans la vie de l’Italien.

Thiago Motta (5,5) : Savaté par Rafael pour le penalty, froissé par Ghezzal sur le but, le VRP Mizuno France est parfait quand ça joue à sa mène, mais en recherche permanente d’oxygène quand ça passe la seconde. En deuxième mi-temps, il a eu l’impression d’escalader l’Everest.

Lucas (5) : Bazardé par Morel dans la surface, mais tout le monde s’en fout. Un raté affreux dans la surface et une friandise ratée sur un décalage de Cavani, mais tout le monde s’en fout. Un contre gâché, mais tout le monde s’en fout. Finalement, tout le monde s’en fout de Lucas. Sauf le comptable qui a fait un chèque de quarante-deux millions pour le ramener au PSG. Remplacé par le héros de l’Emirates, Krychowiak, qui gâche un contre XXL. Belle semaine.

Ben Arfa (4) : Ça devait être son soir. Celui du miel et des abeilles. Et puis la série est devenue un raté. Un tendon d’Achille de Gonalons au palmarès, une confession sur sa condition physique à la pause ( « Je suis mort » ) et une sortie classique à l’heure de jeu. Pour l’instant, Ben Arfa et le PSG, c’est comme Mallaury Nataf sans culotte, c’est gênant. Remplacé par Meunier, tôt ou tard, venu en soirée pour canaliser les montées de Morel et qui se retrouve à envoyer du caviar sur le crâne de Cavani.

Matuidi (5) : Le Kenyan est de retour, et il est toujours aussi bon sans ballon. Dommage, Paris devait jouer avec, ce soir.

Cavani (7,5) : Un match bidon ponctué par deux buts, ceux de la victoire, les deux à une touche de balle. Pendant que la moitié de la terre lui crache dessus, le Matador empile les caramels et double, un à un, toutes les anciennes gloires du club au classement des buteurs. Le numéro 9 n’a pas que ça à faire, il marque des buts et puis s’en va. En patron.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Mathieu Faure
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    liguemoustache Niveau : District
    On va pas se mentir. Meunier est meilleur qu'Aurier et Ben Arfa ne sert à rien. Encore plus à rien que Lucas, c'est dire. Et Cavani est indispensable.
    Dur. Déjà la sortie de Ben A a vu un changement tactique, donc c'est pas du poste pour poste. Ensuite, il a fait qq mouvements intéressants et tir bien les corners, ce qui reste précieux vu que sinon c'est Ratatouille et ses machins bizarres. J l'ai pas trouvé ridicule, loin de là, juste qu'il n'a pas le physique pour faire 90' et donne raison au coach de le voir en sub. Et puis bah Aurier et Meunier, les deux ca va, le but de Cav vient de leur bonne entente. Lucas est en train d'avoir les neurones qui se connecte j'ai l'impression, c'est encore du courant alternatif mais ca mature enfin (un peu). Bref ca commence à prendre forme et si on m'avait dit qu'Unai allait nous mettre Matuidi et Meunier en attaque...et que ca marche en plus...ca rend modeste.
    Lucas j'ai quand même du mal. Sa première mi-temps est pas mal c'est vrai, mais comme contre Arsenal, dans notre période difficile il est quand même assez inutile. Et il faut qu'il fasse plus d'appels intéressants, même si ce soir par moment c'était correct
    Note : 1
    Oui je le trouve perfectible et y a du boulot, disons que c'est la première fois que j'ai l'impression qu'il progresse. Qu'il peut etre autre chose qu'un poulet sans tete, que parfois la lumière se fait en haut meme si c'est pas la 4G qui connecte ses neuronnes footien. Y a un petit coté pas de bol dans son raté, y a des moments ou tu le vois qui essaye de penser avant d'aller s'empaler, y a meme des moments ou il a une vision du jeu, chose nouvelle, du coup j'ai envie de re-croire en lui.
    alaric0108 Niveau : DHR
    Meunier reste un attaquant de formation donc c'est complètement fou de le voir épisodiquement en position d'ailier.
    5 réponses à ce commentaire.
    Putain vos pubs l'entraîneur, quelles plaies ! Une je comprends, mais la vous abusez grave !
    il va falloir songer à recruter au mercato sur les postes avants
    Aurier a fait un très bon match avec beaucoup d'activité, il a été surtout été pénalisé par des ballons donnés dans le mauvais tempo (coucou Hatem, salut Lucas)
    La note est sévère je lui aurais mis 9,3 à titre purement personnel et 100% objectif.
    Skywalker Texas Ranger Niveau : DHR
    Cavani sort un sacré match mais bon aujourd'hui il a quaisment personne capable de le servir décemment, les rares bons centres ont hélas fini sur Lucas, mais quelle plaie c'est pour les défenses !
    j'aimerais quand même qu'on parle du retourné acrobatique hors-jeu de cavani. contrôle poitrine parfait, il retourne son corps à 180 degrés et marque, puis se relève l'air de rien et repart au charbon. serein et tueur, j'ai envie de le revoir faire des actions comme celle-là tous les week-ends.
    Ouaip c'était étonnant, d'habitude il tape à côté. Par contre il fait encore une Cav'action à un moment. Avec un contrôle de la poitrine pas assez bon dans la surface ce qui lui fait perdre du temps. Résultat frappe contrée.
    Joueur inclassable, il marque quand meme, et beaucoup, mais 8 fois sur 10 quand c'est trop simple c'est -jolie expression, je te la pique- une Cavaction. Du type lob lolesque à 38 m du but avec un ballon qui ne semble de toute facon pas cadré. Je ne sais plus si je l'apprécie ou s'il m'énerve. Mais il s'est toujours donné et a une bonne mentalité, donc maintenant qu'il s'est mis dans le sens de la marche l'affectif commence à prendre le dessus. Sauf s'il cavactionne de trop dans LE match décisif de C1 de l'année...
    Note : 1
    Avec votre aide les mecs je définis l'axiome du supporter parisien suivant :

    Si le nombre de Cavagoal est supérieur au nombre de Cavaction, alors le supporter du PSG est Cavafan !
    Il mettra LE but qu'il faudra mettre. Il a la gueule du gars foncera en pleurs vers le virage en essayant d'arracher son maillot. J'en suis convaincu.
    Taupinator Niveau : CFA2
    N'empêche, il va finir tranquille l'année à 30 pions en L1. S'il convertissait toutes ses actions, il en serait à quoi, 98 buts par saison en championnat?

    On voit souvent les ratés de Cavani, mais c'est parce qu'il se crée énormément d'occasions, bien plus que d'autres n°9 du même niveau. J'ai encore en tête la course de 50m qu'il fait contre Arsenal en fin de match pour s'arracher et mettre la tête. Ce type d'action, t'en as pas 36 qui y serait allé.
    Totti Chianti Niveau : CFA
    Pour avoir le même type de gars dans mon équipe de cœur, je vous compris chers parisiens.
    Chez nous, Dzeko, c'est la même, bon avec d'autres qualités (meilleur techniquement et sentant sûrement plus le jeu collectif mais beaucoup moins rapide, incisif et précis dans les appels) mais c'est un joueur qui a un nombre incalculable d'actions/matchs, qui plante beaucoup certes, mais pour lequel tu te dis qu'avec un tout petit peu plus d'efficacité devant le but, son bilan serait sûrement doublé!
    Puis, tu te dis aussi que sans lui, bonjour tristesse.
    Et qu'en fin de compte, ils abattent un tel boulot pour l'équipe, ce qui est très rare dans le football actuel pour un 9, que finalement tu finis par les aimer. Très fort.
    A noter aussi qu'un match où Cavani marque mais vendange beaucoup s'appelle un Cavamatch.

    D'où le deuxième axiome qui découle du tien: Si le nombre de Cavagoal d'un Cavamatch est suffisant pour l'emporter, le supporter est Cavafan, sinon il est Cavadèg
    Chenipan sauvage Niveau : District
    Je crois que c'est Owen qui la meilleur définition du jeu de Cavani:"c'est le meilleur joueur pour faire des appels il faudrait montrer ses appels dans les écoles de foot par contre il faut juste fermer les yeux quand il doit finir."
    Elcocolonel Niveau : DHR
    Tant que le supporter parisien ne cherche pas de Cav'adams on sera sauvé.
    9 réponses à ce commentaire.
    toto_da_don Niveau : CFA
    Note : 1
    Citer M’Vila et Antonetti quand ça parle de Marco c'est insultant...
    Payetazo>>>ElFiasco Niveau : CFA2
    J'ai retrouvé le Marco que j'aime ce soir.

    Activité de porc avec son gros cul qui était partout sur le terrain, une centaine de ballons touchés, des fautes d'enc... qui sauvent son équipe, des râteaux devant sa surface quand toute son équipe transpire du cul, du blablabla vers l'arbitre à chaque faute évidente des parisiens, insulté par le public local, du caviar pour régaler les copains

    C'est comme ça que je l'aime mon petit gros
    Le retourné de Cavani alors qu'il est hors jeu, c'est le truc le plus beau du match.

    Ce soir, on peut lui dire merci.
    rate my mind : 0/100 Niveau : DHR
    y'en aura d'autres.
    on a vu aurier et meunier dans le même match, et ils nous ont fait un beau bébé-but, je dis pas qu'on verra un but de jesé, krykuchu, ben arfa et lucas dans le même match, mais des buts, salvateurs sur dégout, de Cavani, on va en voir !
    Dommage ça aurait été contre Bastia, le HJ n'aurait pas été sifflé
    2 réponses à ce commentaire.
    J'aurais sans doute mis un peu plus à Aurier, compte tenu du fait qu'on n'a jamais vu Morel avec le ballon (j'avais même oublié qu'il jouait).
    Il n'a pas été aidé par Lucas et Ben Arfa, qu'ils l'ont systématiquement envoyé courir vers la sortie de but avec leurs passes trop longues.

    Par contre, ses centres étaient systématiquement à ras de terre et, pour le coup, Meunier à été bien meilleur dans cet exercice avec une seule tentative.

    Sinon, Marco a été royal. Le seul à véritablement sonner la révolte lorsque Paris s'est fait marcher dessus en deuxième mi-temps.

    Matuidi aurait mérité de prendre un rouge, et globalement il n'a servi à rien offensivement. Comme quoi, certains se sont peut-être un peu enflammés après Arsenal... ailier gauche c'est pas pour lui.

    Sinon, j'ai trouvé Paris inquiétant en deuxième mi-temps. Incapables de réagir. Et même en première, lorsqu'ils ont dominé, ils n'ont pas eu tant d'occasions que ça (un peu comme contre Arsenal).

    Alors ok, il manquait Rabiot, Pastore et Di Maria (voire Kurzawa dans une moindre mesure), mais je trouve que Cavani est bien seul pour peser sur les défenses : Lucas est bon pour casser des lignes (et des reins), mais n'a pas l'instinct de tueur, à gauche Matuidi ne frappe jamais à moins de 50cm du but, et les milieux sont incapables de tirer de loin pour faire monter le bloc défensif. Ça manque d'armes offensives tout ça.
    Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
    So Foot, quand vous dites "un match bidon" pour Cavani, vous oubliez qu'il ne peut pas faire du Zlatan, il peut pas toucher 80 ballons par match, techniquement il saurait pas faire. Il a fait un match comme on attend de lui, très serein, très appliqué, réaliste, a parfois donné de bons ballons et à même défendu quand il fallait !

    Un match bidon ? Non, un match bison !
    Comment peut-on noter positivement ce boucher de Motta ? Ce type est une brute, qui compense son manque de technique par des coups, à tous les matchs .... Il aurait eu sa place en 1966 à tacler les genoux du Roi, mais sur une pelouse de 2016, il devrait être interdit de foot ...
    Van Bommel et Cyril Rool doivent être fiers de lui ...
    Heu Motta c'est une brute oui, mais c'est pas pour compenser un manque de technique. Ce serait plutôt pour compenser un manque de vivacité ou d'agilité...
    1 réponse à ce commentaire.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    2k 13