En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-OM (0-0)

Les notes du PSG

Un Di María catastrophique, un grand Thiago Silva et un Areola au chômage technique. Le 0-0 a été aussi triste que le bulletin de notes des Parisiens.

Modififié

Paris Saint-Germain



Areola (non noté) : Le seul stadier qui a pu s'asseoir face au jeu. Mais sans k-way.

L'OM ferme le Parc

Maxwell (6) : La dernière fois qu'il a vu un Japonais en bleu faire autant d'allers-retours devant lui, c'était quand il jouait à Sonic sur Mega Drive. Du coup, Maxwell a couru aussi. Tout seul. William Sherrer.

Vidéo

Thiago Silva (7) : Après Santiago du Chili, ou Santiago Bernabéu, voilà San Thiago Silva, saint patron de la classe en défense. Et si la prochaine danse de l'été était le recul-frein ?

Marquinhos (6) : Au chômage technique. Aujourd'hui, c'est pas lui qui aurait dû défendre. C'est Papus Camaha.

Aurier (6,5) : Du centre pour rien et beaucoup d'allers-retours. Bayrou avant une présidentielle.

Thiago Motta (5) : Après Santiago du Chili, ou Santiago Bernabéu, voilà Santiags Motta. Les chaussures en cuir de Dick Rivers : usées et has-been. Remplacé par Ben Arfa (6) : le haut du corps de la Chose, le bas du corps de monsieur Fantastique, la tête de l'homme torche, mais le statut de la femme invisible. Les 4 fantastiques à lui seul.

Rabiot (5,5) : Utile mais sans vraie saveur. Rabiot de Danone.

Verratti (5,5) : Enrhumé par Thauvin en début de match, sorti par Emery à l'heure de jeu et pas de roulette à l'entrée de la surface : Marco n'est plus le même depuis son opération. Remplacé par Matuidi (6) que la Ligue créditera d'une passe décisive après avoir considéré le loupé de Cavani comme crime contre le football.

Lucas (4,5) : Des passes mal dosées, des appels mal sentis et finalement trop peu de danger apporté sur son côté. Pas sûr que Lucas soit digne du PSG.

Di María (3,5) : Pas pour rien si le pire parfum des années 2000, par Thierry Mugler, s'appelait Angel. Comme toutes les semaines, Ratatouille a servi la même soupe tiède. Cauchemar en cuisine. Remplacé par Jesé (6,5), qui a plus remué qu'Angel. C'est peut-être ça, le secret.

Cavani (4) : Le seul matador qui louperait un éléphant avec Pascal Olmeta.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici



    Par Swann Borsellino
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Ligue 1 - 10e journée
    PSG-OM (0-0)




    Dans cet article


    Hier à 23:28 Le low-kick fou de Tony Chapron 112
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    samedi 13 janvier Landon Donovan sort de sa retraite et signe au Mexique 21