Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // PSG-Arsenal (1-1)

Les notes du PSG

Maladroits dans le dernier geste, à l'image de Cavani, les Parisiens n'ont pas su faire la différence face à Arsenal. Malgré Serge Aurier et Marco Verratti au sommet de leur forme.

Modififié

Paris Saint-Germain



Areola (6,5) : Avec ses sorties aériennes un peu funky et son arrêt décisif en fin de match aussi solide qu'un couplet de Keny Arkana, il a fait renaître le Frunkp. Son nom, c'est Alphonse Brown.

Aurier (7) : Dans son couloir droit, il n'a cessé d'impressionner par sa puissance et sa vitesse. Ses déboulés sont tellement soudains qu'ils dégagent presque une impression de colère. Vin Diesel n'a qu'à bien se tenir, il est là le prochain héros de Fast and Furious. Remplacé en fin de match par Meunier, qui ne comprend pas pourquoi Arsenal n'a pas refusé le jeu.

Marquinhos (6,5) : Avec ses précieuses relances et interventions, il est tellement serein dans sa manière de défendre qu'il en a presque un petit air hautain. Il mérite bien son nom, le petit marquis.

Thiago Silva (6) : Le capitaine s'est fait très discret ce soir. Point positif : ça veut dire qu'il n'a pas été mis en difficulté. Point négatif : ça veut peut-être dire qu'il n'a pas pris ses responsabilités pour remobiliser ses troupes au moment opportun.

Maxwell (4,5) : Fut un temps où il faisait partie des meilleurs et où on avait énormément de respect pour lui. Mais force est de constater qu'il est temps de laisser sa place, parce que l'âge fait des ravages. On a même quelques soucis pour sa santé. Michel Maxwellebecq.

Verratti (7) : On aurait presque envie de le mettre dans la merde juste pour le regarder s'en sortir et s'écrier « oooooooh » , sur un ton à la fois effrayé et fasciné. Et ça nous excite encore plus quand il s'énerve tout seul au milieu de l'arène. Une bête de foire.

Krychowiak (5,5) : En deuxième mi-temps, il y a eu beaucoup trop de pertes de balle stupides à la relance. Des choses qui n'ont pas leur place dans un match de Ligue des champions. Comme les Z dans son prénom. Remplacé par Pastore à la 79e minute, qui a failli tout changer sur sa première touche de balle.

Rabiot (5,5) : Très esthétique lorsqu'il est noyé dans la chorégraphie générale, on note quand même beaucoup de déchets dans la gestuelle quand on y regarde de plus près. Rabiot Jacob. Remplacé par Thiago Motta à la 74e minute, content de pouvoir faire son footing hebdomadaire.

Di María (4,5) : Après quelques premières minutes de folie, l'Argentin s'est rapidement dégonflé et avait presque l'air honteux d'être aussi mou le reste de la rencontre. Après tout, c'est vrai qu'il a une tête de précoce. PS : va falloir attaquer son ballon un jour, Angel.

Cavani (4,5) : Un but d'entrée, puis des gros ratés derrière. Des appels toujours aussi tranchants, mais pas de finition à la cle-é. Edinson, c'est le mec qui fait tout bien comme il faut pour séduire une fille, mais qui lui verse le dernier verre de vin sur la robe à la fin de la soirée. Un souillon.

Matuidi (?) : En tant que milieu de terrain du PSG, il a largement fait le taf, avec ses nombreuses récupérations et ses courses généreuses. En revanche, en tant qu'ailier gauche, on cherche encore une caractéristique qui répond aux besoins du poste.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Ligue des champions
    PSG-Arsenal (1-1)




    Dans cet article


    il y a 1 heure Le maillot sans sponsor de River Plate bat des records 20
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
    Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 24 samedi 18 août Leeds enchaîne 20
    À lire ensuite
    Paris rate son entrée