Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // PSG-Anderlecht (5-0)

Les notes du PSG

Layvin Kurzawa est devenu le premier défenseur à planter un triplé dans l’histoire de la Ligue des champions, Marco Verratti a marqué un but en tirant volontairement en direction des cages, Adrien Rabiot a rayonné au poste de sentinelle, Alphonse Areola n’a pas pris de but et Anderlecht a pris une manita (5-0). Soirée surréaliste au Parc des Princes.

Modififié

Paris




Areola (6) : Pour Moody’s, Standard & Poor’s, Fitch Ratings et Dagong, le double A est une notation de haute qualité. Donc un placement très sûr. On a presque envie de les croire.

Daniel Alves (8) : On dit que les femmes marquent un changement radical dans leur vie par une nouvelle coupe de cheveux. C’est sans doute le cas pour le Brésilien, qui a décidé de tout raser. Et d’être bon. Très bon même. Très, très bon même.

Thiago Silva (7) : Demain, quand vous irez dans votre point de vente « point fort Fichet » pour acheter une porte blindée, le vendeur vous proposera un montage du match du capitaine brésilien.

Marquinhos (7) : Pendant le match, le Marquis a regretté l’absence de l’ancien Anderlechtois Grégory Pujol. Parce qu'il aurait pu mettre sur son CV « a passé une soirée tranquille avec Hanni-Pujol » .

Kurzawa (8) : Quand un courant en appelle à l’avènement de Yuri Berchiche – qui n’a pas eu de conférence de presse de présentation –, ça vous situe la cote de popularité du latéral gauche à la barbichette. Il le sait, alors il demande au public de se taire sur son premier but, va ambiancer le poteau de corner façon Francky Vincent sur son deuxième, et demande à Yuri de lui signer le ballon avec lequel il va rentrer à la maison sur le troisième. Quelle vie.

Rabiot (7) : Le Puy du Fou va fêter son quarantième anniversaire. Le clou du spectacle ? «  Le Signe du Triomphe » . On y voit Adrien Rabiot défiler, torse nu, sur un char et défier dix gladiateurs à coups de boucles de cheveux. Évidemment, à la fin, il gagne. Remplacé par Pastore, frisson à usage unique.

Verratti (8) : « Mais frappe, putain ! » Et Marco, il a frappé. Et Marco, il a marqué. Pour ce dernier jour avant le mois sans tabac, il a fêté ça en claquant un petit filet dans un match où il a enfumé tout le monde. Il va vite prendre le cigare, à ce rythme. Remplacé par Lo Celso, frisson pour puriste.

Draxler (7) : Simple, efficace, propre, bilingue, peau impeccable, se coiffe encore avec un sèche-cheveux, l’Allemand a le parfait attirail du gendre idéal et du relayeur idéal quand tu joues à la maison dans le confort. Un cœur.

Mbappé (5,5) : Averti au dernier conseil de classe, il débute son match par une « passe Nike » à son binôme à virgule, mais n’a pas réussi à redevenir le chouchou du prof de maths. En progrès. Remplacé par Di María, frisson concurrentiel.


Cavani (5) : Sur son canapé, bien installé avec son sachet de fraises Tagada dans la main et une petite roteuse posée sur la table, Laurent Sciarra s’est écrié en regardant la maîtrise technique du Matador au cœur du trio offensif d’un match de Ligue des champions : « D’un dauphin, t’en fais pas un requin. »

Vidéo

Neymar (7) : Junior croque une sucrerie d’entrée avant d’aller chercher lui-même les friandises en cognant à la porte du gardien belge avant la pause. Comme après un titre au Final Four NCAA, il est reparti avec les ficelles. Amateur de basket, il est au départ du alley-oop qui amène le deuxième but de Kurzawa. Pour toi, Kobe.

Vidéo

  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Mathieu Faure
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
    Hier à 16:59 Froger vers l’USM Alger
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
    Hier à 12:15 Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre dimanche 17 juin Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 dimanche 17 juin Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 dimanche 17 juin Lozano climatise l'Allemagne 5 dimanche 17 juin Maradona, le cigare et les yeux tirés 62 dimanche 17 juin La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 dimanche 17 juin Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 dimanche 17 juin Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 dimanche 17 juin Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 dimanche 17 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes
    À lire ensuite
    King Julian