Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  • Portugal-Maroc Aujourd'hui à 14:00
  • Uruguay-Ar. Saoudite Aujourd'hui à 17:00
  • Iran-Espagne Ce soir à 20:00
  1. //
  2. // Anderlecht-PSG (0-4)
  3. // Notes

Les notes du PSG

Troisième clean sheet de rang, troisième match où le PSG défend mal, troisième victoire de rang, troisième match brouillon, les rencontres de C1 se suivent et se ressemblent pour le PSG. Surtout pour Alphonse Areola, décidément le meilleur Francilien du milieu de semaine.

Modififié

PSG



Areola (7) : Il va se passer quelque chose de terrible dans le monde. Le PSG en est à mi-chemin en phase de poules et jusqu’ici son meilleur joueur est le double A. N’Dombele peut dormir tranquille, sa barre tremble toujours.

Daniel Alves (4) : Quand on se présente avec des faux airs de M.Pokora version Amérique du Sud, on joue avec le diable. En l’occurrence, il s’appelait Onyekuru. Pendant 90 minutes, le trublion tatoué s’est fait balader et faisait vraiment ses 34 piges.

Marquinhos (6) : Une soirée tranquille pour le futur papa. Il a terminé le match avec le brassard. Pour le responsabiliser. D’ici peu, il changera des couches et ne s’occupera plus de son chien.

Kimpembe (6) : La saison NBA a repris, il peut d’ores et déjà postuler pour le titre de meilleur défenseur de l’année. Les paluches de Mutombo, les épaules d’Olajuwon, la moustache d’Ewing, le vice du Shaq.

Kurzawa (4) : À quelques jours de la sortie du biopic consacré à Tupac sur Netflix, le gaucher avait mieux à faire que venir tenir son couloir en Belgique. C’est pour ça qu’il est resté chez lui. En claquettes-chaussettes.

Thiago Motta (5) : La Motte-Picquet, Lamotte-Beuvron, La Motte-d’Aigues, La Motte-Chalancon, La Motte-en-Champsaur. Thiago Motta était lui aussi en mode tourisme. Remplacé par Draxler, touriste à mèche façon contrôle orienté digne d’une BMW.

Verratti (5) : Un caviar pour Mbappé pour lancer son match avant de filer sous la couette. Il se réveille pour régaler Cavani au cœur de la première mi-temps avant de retourner pioncer. Remplacé par Lo Celso, viande argentine de qualité.


Rabiot (5) : Précipitations : 0%. Taux d’humidité : 78%. Température : 18 degrés. Vent : 5 km/h. Le climat était pourtant idéal pour sortir la calèche royale, mais le Duc a fait une sortie digne d’une Miss Météo du Grand Journal. Jolie. Mais gênante. Mais jolie. Mais gênante.

Mbappé (6) : Ramenez-lui April O’Neil, il est enfin prêt à devenir un homme. Buteur d’entrée, il ajoute même une passe décisive à sa montagne de stats insolente. Mais en étant plus précis et moins gourmand, il aurait bouclé son match avec un triplé dans la besace. On en revient à lui demander de faire du Messi à l’âge où Alizée surfait sur le succès de son premier album, Gourmandises.

Cavani (5) : Le Matador marque de son meilleur pied, la tête. Ensuite, il fait sa spéciale, des contrôles ratés, des occasions vendangées, des appels et de la dévotion. Laurent Blanc l’a toujours dit : « Edi, on le connaît, il a marqué, il marque et il marquera. » Remplacé par Di María qui postule pour remplacer l’emoji « Caca » dans le prochain Iphone, mais qui s’est quand même rappelé qu’il avait un smartphone Android, alors il a planté son petit but syndical sur une opération portes ouvertes de la défense belge.

Neymar (5) : Un match à l’image de sa nouvelle teinture de cheveux : moche. Mais comme Ibrahimović en son temps, le Brésilien termine quand même avec un pion. Autour de son coup franc victorieux, des mauvais choix, des dribbles inutiles, peu de courses et des vendanges tardives. Toi, un lundi soir, dans un mauvais five à Aulnay-sous-Bois après un dimanche trop arrosé.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 09:26 Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises lundi 18 juin Froger vers l’USM Alger lundi 18 juin Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre