1. //
  2. // Quarts
  3. // Pologne-Portugal (1-1, 3 tab 5)

Les notes du Portugal

Le Portugal s’est donc qualifié face à la Pologne au terme de la séance de tirs au but, et prolonge son improbable parcours jusqu’en demi-finale – étonnant, pour une équipe qui déploie tant d’efforts pour ne pas gagner ses matchs. Pepe continue de tirer ses partenaires vers le haut, et Cristiano n’est que l’ombre de lui-même.

Modififié
12k 83

Portugal



R. Patricio (4) : À tout instant, on lit une détresse absolue dans les yeux de ses partenaires quand Rui Patator doit intervenir. C’est comme si on leur avait dit : « Jouez comme s’il n’y avait personne dans les buts. » La bonne détente au bon moment pendant la séance des tirs au but : on ne va pas lui en demander plus.

Le Portugal en demi-finales

Eliseu (4,5) : Son adversaire direct a loupé son tir au but et c'est peut-être là la seule réussite de l'homme à la dégaine de Craig David portugais. Et si le hip-hop de rue de Kuba a vaincu le RnB, ça n'a pas empêché Eliseu de faire croquer les supporters en tribunes avec ses centres. En fait, le streaker voulait juste le remercier de ses multiples caviars.

Cédric (3,5) : Un Portugais qui travaille en Angleterre qui joue en France contre des Polonais où tout commence mal, mais tout termine très bien. Cedric Klapisch.

J. Fonte (6,5) : Toujours aussi dur de pousser la Fonte après le boulot. Surtout quand Pepe vous surveille.


Pepe (8,5) : Pepe a une réputation de boucher, une trogne de cannibale et un instinct de survie effroyable. Il a passé son match à éteindre les feux de forêt déclenchés par ses coéquipiers, il a filé des grands coups de tatane dans tous les ballons qui échouaient dans sa surface, il a sacrifié son corps, tout en grignotant Lewandowski morceau par morceau. Une ode à la sauvagerie. Aux origines de l’homme, il y a Pepe.

W. Carvalho (6,5) : Pas frais en fin de match, parfois un peu lourd, mais souvent le bon choix. William Serein. Remplacé par Danilo (non noté), qui a tenté d’orienter le jeu, et pratiquement tout envoyé en 6 mètres.

João Mario (3) : Une prestation douloureuse, presque gênante. Jean-Marie ressemble fortement à Vert-Gris, dans Game of Thrones, mais il n’a pas grand-chose d’un immaculé sur le terrain : il est même plutôt du genre à en mettre partout. Remplacé à l’instant précis où la coordination de ses membres semblait l’avoir définitivement lâché, par un Ricardo Quaresma (5) qui a troqué les grigris contre l'efficacité. Résultat : deux tirs, deux qualifications.

R. Sanches (18) : 18 piges, première titularisation à l’Euro, il a les clés du camion portugais, et dès la première minute, on ne voit que lui. Il est partout, tout le temps, il veut trop en faire, il en fait beaucoup trop, il a une bouille d’ange, et il envoie des gros caramels. En revanche, va falloir arrêter les comparaisons avec Edgar Davids, les mecs (parce que c’est à Tracy Chapman qu’il ressemble, en vrai). Ou à Tracy Chapman qui fait du Foot US.

Adrien (4,5) : Cédric, Adrien, Raphaël… Non, non, on n’est pas de retour en CM1 à l’école primaire Chateaubriand de Morigny-Champigny. Adrien s’est pourtant comporté en sale gosse, toujours dans les mauvais coups, toujours prêt à mettre la jambe ou le bras ou la tête pour mettre fin à une offensive adverse. En revanche, bonjour l’absentéisme en attaque… -1 pour cette mèche absolument innommable. Remplacé par João Moutinho (5), qui s’est avéré le partenaire idéal en fin de match, quand plus personne ne pouvait courir – le rythme de la Ligue 1, au fond.

C. Ronaldo (2,5) : Ça, c’est le Cristiano qu’on aime, celui qui déclenche une frappe chaque fois qu’il touche le ballon, celui qui balance des gros coups francs dans le mur, celui qui essaie de choper des pénos, pendant que ses potes lui envoient des obus de 40 en guise de passes. 120 minutes de souffrance et d’auto-parodie. Même pas une panenka pour finir. Vivement la demi-finale.

Nani (3,5) : Depuis le début, on a fait fausse route, Nani n’est pas un vrai joueur de foot : c’est un personnage de jeu vidéo, contrôlé à la manette par un type caché en tribune. Un type pas très bon, en plus, qui ne connaît pas trop les combos pour sortir les gestes techniques, mais qui essaie quand même. +1 pour la succulente remise décisive pour Renato Sanches.



Par Julien Mahieu
Modifié

Dans cet article

Pepe "O Monstro"
Note : 3
Cristiano, sur les 2 dernières competititions, il doit faire partie des 50 plus mauvais joueurs.
Normal quoi et certains nous disent qu'il fait partie des 20 meilleurs joueurs au monde, la blague!
Zimedine Zimdane Niveau : CFA2
Note : 1
Quand est-ce que quelqu'un va enfin relever que ce poste de 9 est absolument pas ce qu'il faut à ronaldo

Le type est un fantôme, ses coéquipiers balancent sans arrêt sur lui, on dirait un match de championship

il touche pas un ballon propre et après on dit "Oh qu'il est nul"

Quant à le soit-disant penalty inexistant, sur n'importe quel autre joueur l'arbitre siffle pénalty


Pour en revenir à Sanches, une perle, une merveille, des couilles grosses comme ça et la hargne d'un petit viking

Il était partout, à la récupération, à la relance, en attaque et en défense

Un but de classe et un pénalty plein de sang froid

MVP du match avec Pepe qui a été imprenable
Note : 7
Message posté par Zimedine Zimdane
Quand est-ce que quelqu'un va enfin relever que ce poste de 9 est absolument pas ce qu'il faut à ronaldo

Le type est un fantôme, ses coéquipiers balancent sans arrêt sur lui, on dirait un match de championship

il touche pas un ballon propre et après on dit "Oh qu'il est nul"

Quant à le soit-disant penalty inexistant, sur n'importe quel autre joueur l'arbitre siffle pénalty


Pour en revenir à Sanches, une perle, une merveille, des couilles grosses comme ça et la hargne d'un petit viking

Il était partout, à la récupération, à la relance, en attaque et en défense

Un but de classe et un pénalty plein de sang froid

MVP du match avec Pepe qui a été imprenable


Je sais même pas pourquoi tu continues à développer. Je suis d'accord avec toi, mais c'est inutile quoi.
Faut vraiment rien connaître au ballon pour venir nous dire que le Portugal c'est du lourd offensivement... surtout quand sur d'autres topics les mecs ont expliqué que les Higuain, Di Maria, Agüero, etc c'étaient pas du sérieux.
Cristiano a été mauvais ce soir, rien à dire d'autre. Il a pas eu non plus des caviars mais peu importe, il a merdé. Un match raté quoi. Comme pleins de joueurs l'ont fait.
En 1990 et 1992, ça aurait insulté van Basten.
En 1994, ça aurait craché sur Baggio au 1er tour.
En 2002, ça aurait rigolé de Raul.
etc etc etc
Sérieusement, à quoi bon discuter avec des mecs qui le font passer pour un joueur de CFA2? Il n'y a qu'en France et sur les forums internet qu'on le remet en question.
Faut zapper, les haters sont dans leur posture.
Message posté par 5-1
Cristiano, sur les 2 dernières competititions, il doit faire partie des 50 plus mauvais joueurs.
Normal quoi et certains nous disent qu'il fait partie des 20 meilleurs joueurs au monde, la blague!
Psychedelic Train Niveau : District
Note : 4
Message posté par Dux de Adamastor
Ronaldo perd pas un ballon du match quand il le reçoit dans les pieds, crée plusieurs décalages dangereux, fait des appels en permanence, va au duel seul face à la défense centrale et au milieu Polonais pendant tout le match (arrive même à gagner quelques ballons) et on le note sur les deux occasions ratées, plus le coup franc ?

Aucun danger n'arrive par le côté d'Eliseu et le gars se tape même pas la moyenne parce qu'on le juge sur son apport offensif ?

João Mario fait un match de psycho dans le pressing et la couverture du latéral, face aux flèches Polonaises bien plus rapides que les joueurs Portugais et il n'a pas la moyenne non plus ?

Ca rage vraiment tant que ça qu'on ait sorti les Croates ?

Le Portugal est solide défensivement, construit plutôt bien, mais a peur de jouer le ballon dans les pieds à l'approche des seize mètres et se contente de balancer dans la surface en espérant que Ronaldo s'en sortira seul face à deux défenseurs centraux, plus le latéral, plus le milieu défensif qui revient en couverture. Au bout d'un moment, si on veut jouer comme ça, on fait débuter Eder à côté de Ronaldo, au moins ça en fera deux.


Adamastor, voilà qui me parle, tant en pseudo qu'en analyse.

Pour moi, trois mecs se détachent. Pepe, comme beaucoup l'ont souligné. Sanches, même si beaucoup moins de jus en seconde. Carvalho, pour moi, il est très juste, je le trouve assez énorme, sans fioritures, sur tout les ballons, vite et bien fait. J'aime beaucoup sa gestuelle, on dirait qu'il tisse une toile. Après, c'est vrai qu'il joue peu vers l'avant...

Je mettrai Nani et CR dans un lot en dessous, mais pour des raisons différentes : Nani souvent dans les bons coups, et CR, tout ce qu'il réussit en club, il le foire ici... Des explications? Trop de lumière, trop de pression? En attendant le réveil... Comme toi, je note néanmoins qu'il joue plus collectif, et on l'a vu parfois redescendre pour casser une relance polonaise.

João Mario? Pfff, je le calcule pas pendant le match, c'est incroyable d'invisibilité. Silva? A peu près le même niveau. Les expériences de coach Santos derrière : Cedric après le premier but, ça a été ; Eliseu, j'apprécie ses efforts, mais c'est juste : n'apporte rien offensivement, et défensivement... Chaud. Les nouveaux rentrants, hors Danilo, on avait l'impression qu'ils étaient aussi cramés que les autres au bout seulement d'une demi heure de jeu... N'ont rien apporté.

Bref, ça manque de jeu et... D'une pointe? Corners et centres au troisième poteau, ou alors y'avait personne à la réception quand ils étaient bons : faut dire que ceux qui savent centrer sont ceux sensés être à la réception. Pas de don d'ubiquité, même en foot... Moi chuis pour l'entrée d'Eder en 2de, mais on perdrait forcément en solidité au milieu et derrière... Oii, parce qu'il faut garder les deux ailiers...

Je me dis que le Portugal apprend des leçons de la Troïka -et de la Grèce!- : après les années folles, la récession, on fait avec ce qu'on a pour essayer d'aller le plus loin possible.
Psychedelic Train Niveau : District
Note : 4
Message posté par Dux de Adamastor
Au même temps, l'alternative en pointe c'est Eder et pour l'avoir énormément subi, ça ne marche pas.

Fernando Santos sort un 4-4-2 ultra bizarre (avec un 6 et trois milieux centraux, plutôt que des ailiers) pour compenser l'absence de 9 digne de ce nom dans ses choix. Le pauvre était tellement désespéré qu'il a testé des mecs de Championship en match amical avant d'improviser un machin où Nani et Cristiano n'ont pratiquement aucune responsabilité défensive. Après, la tactique fonctionne bien, sur le papier, le problème est la manie Portugaise, ancrée dans l'ADN footballistique du pays depuis Figo, Conceição, Pauleta et Nuno Gomes, de centrer vers la surface.

Quand t'as un seul attaquant au dessus d'1m80 comme possibilité pour les reprendre de la tête, ça ne passera pas.

Au final, l'équipe n'est dangereuse que lorsqu'elle joue le ballon au sol. J'aimerais bien qu'on s'inspire des Polonais et qu'on profite du talent balle au pied de nos mecs pour trianguler comme la Pologne l'a beaucoup fait.


+1 pour ton dernier paragraphe : j'y pensais justement en regardant les polonais sur pas mal de belles actions... Genre celles qui te ramènent 10 ou 12 ans en arrière!
Je réponds jamais aux commentaires mais franchement la tienne m'énerve. Quoi le Portugal défend dans un autobus tu dis? Pfff. Tu regardais où pendant le match? Ou bien tu veux parler pour la Pologne?

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le Portugal en demi-finales
12k 83