1. //
  2. // Finale
  3. // France-Portugal (0-1)

Les notes du Portugal

Auteurs d'un match moyen mais cohérent, comme souvent depuis le début du tournoi, les Portugais ont pu compter sur un Rui Patrício exceptionnel et la rentrée providentielle d'Éder, un héros inattendu.

Modififié
4k 39
Les notes de la France

Portugal



Rui Patrício (8) : Un monstre. Il aura tout arrêté, dans toutes les positions. Et même lorsque son entrejambe a failli, il a pu se reposer sur sa béquille. Rui Baraka.

Cédric (5) : Un match sans histoire, pas forcément inquiété par Payet, Coman lui a fait du mal pendant 15 minutes, avant de se perdre dans des dribbles inutiles. Une Soares plutôt tranquille donc.

Pepe (7,5) : Pepe est fait de kevlar ou d’acier trempé, il est inbougeable. Et à l’image de son Euro, le défenseur aura été tout simplement monstrueux. C’est du moins ce qu’on croyait jusqu’à ce qu’il ne rencontre André-Pierre Gignac qui lui a fait subir le coup du tourniquet. Pas de quoi déstabiliser sa tête de tortue, sauvée par le poteau

Jose Fonte (5) : Bonjour, je viens changer la baignoire, José Fonte plombier. Plus compliqué quand il s’agit de relancer.

Raphael Guerreiro (7) : Quel joueur ! Une erreur de marquage sur Griezmann qui aurait pu coûter cher, mais un match impeccable en dehors de cela. Aurait même pu envoyer Mark Clattenburg à la morgue s’il avait placé ce coup franc un demi-centimètre plus bas.

João Mario (6) : La dernière fois qu’un Jean-Marie avait fait trembler la France, c’était en avril 2002. Rebelote au Stade de France ce soir. Mais cette fois-ci, il gagne.

William Carvalho (5) : Une morphologie qui n’est pas sans rappeler celle de Patrick Vieira et une orientation du jeu parfois intéressante. Le milieu du Sporting est un faux lent, mais un vrai régulateur. Ou l’inverse, c’est selon.

Renato Sanches (5) : Un coup d’épaule sur Payet d’entrée pour montrer qu’il n’était pas là par hasard. À part quelques fulgurances, le sosie de Tracy Champman s’est un peu perdu ensuite. On ne parle pas encore de révolution, mais l’avenir est prometteur. Remplacé par Éder (8), qui a démontré que l’on peut avoir la carrière de Nolan Roux et être le héros d’une finale européenne. Éder quoi…

Adrien Silva (3) : Un petit pont de tonton Pat pour commencer, une reprise de volée ratée des 20 mètres. Et une vitesse d’exécution inquiétante au moment où il avait les meilleures opportunités portugaises. Adrien est né à Saintes et ce n’est pas pour rien qu’il joue en charentaises.
Remplacé par João Moutinho, qui s'est tenu la tête alors qu'il était touché à la poitrine. La fameuse science du jeu.

Nani (4) : La jeune fille au pair a voulu prendre les choses en main une fois Ronaldo sur la touche. Nani fait ni à faire.

Cristiano Ronaldo (Gloire éternelle) : Un frisson de plaisir a parcouru le stade de France quand Payet l’a séché. En même temps qu’un grand sentiment d’inquiétude secouait Champigny, Velizy et toutes les villes en Y de la banlieue parisienne, il a récidivé jouant à « je sors je sors pas » . Et puis, il y eut les larmes, les consignes sur le bord de la touche, et encore les larmes. À croire que sa sortie a fait du bien… Mais la star tient enfin son grand trophée. Alors qu’importe, la ligne de palmarès est suffisante pour dégainer ses 74 abdos. Bravo champion. Remplacé par Ricardo Quaresma et ses lauriers sur la tempe, qui a tenté de s’illustrer sur un ciseau et dans son style purement gonzo. Un joueur plus Pornhub que TMC.



Par Raphaël Gaftarnik et Arthur Jeanne, au Stade de France
Modifié

Dans cet article

10 pour Fernando Santos, un putain de tacticien !
Earvin Johnson Niveau : DHR
Note : -2
Message posté par Spaggiari
10 pour Fernando Santos, un putain de tacticien !


Il va falloir faire la différence entre un grand tacticien et un grand meneur d'hommes je pense.
burruchaga Niveau : CFA2
Nani a fait un super match ! comme tous les Portugais d'ailleurs, et les Français. Bref, c'était une très belle finale.
Pepe l'extincteur , meilleur défenseur du monde.


Eder monstruex avec son jeu de corps et décisif , extraordinaire.

Moutinho qi footbalistique et intelligence de jeu hors normes.

Rui patricio un mur.

Petite pensée pour l'entraineur portugias qui a bouffé tactiquement deschamps haut la main.
Clairement pas un "grand" Portugal, mais ils ont été solides et opportunistes.
Paradoxalement, la sortie de Ronaldo leur a fait du bien et a peut-être davantage perturbé les français que les portugais.
JestroGoal008 Niveau : District
Pepe Ballon d'or!
Sur sofoot en 2014: "c'est pas avec Eder comme coequipier que cristiano va gagner quelque chose avec le portugal.
Euro 2016: Eder en solo donne à la selection portugaise son premier titre avec cristiano comme spectateur depuis le banc de touche.
Note : -1
Eder le magicien qui fait main et arrive à persuader l'arbitre que c'est Kocielny

L'arbitre s'est vu offrir une canne blanche par le staff Portugais
Sidney ★ Niveau : CFA2
Note : -1
Entre les deux extraterrestres offensifs mondiaux, C. Ronaldo est donc le premier à remporter un tire majeur avec sa sélection (même si Messi a disputé 3 finales et remporté les Jeux Olympiques).

Qu'on ne dise pas qu'il a servi à rien à cet Euro: sans son triplé contre la Hongrie le Portugal n'avait aucune chance de sortir des poules. Troisième de son groupe, en plus...

Juste récompense pour ce joueur exceptionnel.
Ahmed-Gooner Niveau : CFA
Fonte et Carvalho 5 ??
Quaresma aura quand-même réussit à nous sortir son coup du foulard en pleine finale d'un Euro...
RAPHAËL GAFTARNIK n'oublie pas d'aller courir nu pour le but d'Eder ! ;)
RAPHAËL GAFTARNIK n'oublie pas d'aller courir nu pour le but d'Eder ! ;)
Ahmed-Gooner Niveau : CFA
Note : -1
Le Portugal a quand même une superbe génération de jeunes qui monte (cf l'Euro U21 perdu en final mais ou l'équipe a démontré tout son potentiel notamment en balayant l’Allemagne 5-0 en 1/2), bravo à Santos d'avoir fait confiance à ces jeunes tout en gardant la même efficacité tactique depuis les qualifs, quand on pense qu'il y a 2 ans ils se faisaient humilié au Brésil.

C'était clair que le Portugal allait être l'équipe piège une fois ils avaient éliminé les croates, ils se sont même défait à leur tour des équipe pièges (comme la Pologne), c'est peut être pas beau à voir mais vu les conditions et l'état d'esprit du groupe et de Ronaldo (dont je suis pas fan) en tête, ils n'ont rien volé à personne, on rappelle sans cesse qu'ils ont gagné qu'un match dans les 90 mais personne pour dire qu'ils sont invaincus.

Et je comprend pas en quoi la France ferait un meilleur champion.
Note : 1
Message posté par Earvin Johnson
Il va falloir faire la différence entre un grand tacticien et un grand meneur d'hommes je pense.


Elle a été faite ce soir, le tacticien d'un match a gagné.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les notes de la France
4k 39