En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // PSG-OM (2-1)

Les notes du Classique

Belle victoire parisienne au Parc. Marseille a beaucoup déçu. Bon match en première mi-temps, moins emballant en seconde. Hoarau et Erding ont marqué : le déclic ?

Modififié
PARIS-SG

Edel (7) : Passation de pouvoir définitive entre Greg Coupet et Apoula. Edel a été décisif sur deux occases de fin de mi-temps : arrêt sur un tir de Gignac (45 +1) et sur reprise de Ayew (90+2). L'Arménie en force ! Le Cameroun aussi.

Jallet (6) : A bien défendu en forçant son adversaire direct, Valbuena, à se recentrer et en muselant un Gignac percutant. Bon apport offensif vers Giuly. Porte un peu trop le ballon sur les montées, mais, bon... même Depardieu a des trous de mémoire. Nobody's perfect.

Armand (6) : Costaud dans l'axe face à du lourd (Gignac, puis Brandao). Solide. Solide & costaud. On sent quand même que les montées dans le couloir gauche lui manquent un peu. Eh, ouais, Sylvain ! C'était le bon temps tes offensives. Mais Paris se faisait toujours tauler...

Sakho (7) : On croyait voir Diawara et on a vu Sakho. Donc, deux points pour le Sénégal... A compris que la sobriété était la qualité numéro 1 des bons défenseurs axiaux. Armand et Sakho sont les deux parpaings du Mur Parisien.

Tiéné (6) : Comme pour Jallet, il a blindé son couloir. Résultat : Rémy est passé à la trappe. Donc sacrée performance. Toujours en mouvement, c'est ça qui lui a permis de ne jamais se faire surprendre par l'ailier droit marseillais. Bien vu, mec !

Giuly (6) : Grosse activité dans son couloir, des accélérations habituelles le long de la touche et des passes précises vers l'intérieur. Un petit bémol : en première mi-temps, il a systématiquement joué le centre vers Erding et Hoarau. Dommage ! Il aurait pu entrer dans les 16 mètres et provoquer au moins une fois Heinze : au pire c'était un corner, au mieux c'était un penalty. Trop collectif, Ludo... Les sales habitudes chopées au Barça...

Makelele (6) : C'est quoi vieillir bien ? C'est faire comme Big Mak (40 ans âge réel) : peu toucher le ballon mais guider la manœuvre par le geste, la voix et le placement. La ligne défensive haute du PSG, c'était lui. Comme Montgomery à El Alamein (novembre 1942).

Chantôme (6) : Très bon lien entre le milieu et l'attaque. Très mobile, c'est ce qu'il manque à Bodmer. C'est pourquoi Kombouaré le titularise presque à chaque fois. En plus il file des coups ! Donc le kid is allright !

Nenê (7) : Déjà, il ne s'est pas éteint au bout d'une heure. Ensuite il est impliqué sur les deux buts parisiens, surtout le bijou en cloche à Hoarau. Ensuite, il a bien rempli son autre rôle tactique : tenir le ballon pour faire remonter le bloc. Seul bémol : son écarteur sur le nez. Ça fait vraiment trop années 90 (Blur, Oasis, Jospin, Matmatah, Tony Blair, Jim Carey, Maria Carey, Zinedine Carey, Taratata).

Erding (6) : S'il a écouté notre conseil (aller voir Michel Drucker pour remontage de moral), il a bien fait. Auteur du premier but parisien (1-0, 9ème). Des larmes de joie sincères et des duels physiques contre Diawara engagés.

Hoarau (6) : Beaucoup de déviations de la tête vers l'avant et beaucoup de dégagements défensifs dans la surface parisienne, de la tête aussi. Têtu, donc. Sinon, évidemment le deuxième but du PSG en prolongement direct de la passe lobée de Nenê (19ème). Lolo Blanc a apprécié.

Les remplaçants

Bodmer (5) et Luyindula (5) ont remplacé Giuly et Erding à la 67ème. RAS. Bodmer a blindé au milieu et Luyindula a gêné la relance olympienne en faisant le pressing. Quelques relais...

Les notes de l'OM, page suivante.

[page]
MARSEILLE

Mandanda (5) : Pas décisif. Il relâche dans les pieds de Erding sur le premier but et il sort un poil trop tard sur le duel avec Hoarau sur le second. Sinon, Hugo Lloris fait au moins 30 arrêts de classe universelle à chaque match de l'OL...

Azpilicueta (4) : En grosse difficulté face à Nenê et complètement contenu sur ses montées face à Tiéné. Le genre de match où on subodore l'erreur de casting commise par Deschamps au mercato. Aspi, c'est l'ami espagnol dans « Plus belle la vie » mais qui commande toujours du Chianti à l'apéro.

Diawara (5) : Fébrile, Soulé... Kaboré à la rue, il s'est retrouvé en première ligne avec les attaquants parisiens qui arrivaient lancés. A donc commis des fautes. Et puis des relances hasardeuses. Match à oublier...

Heinze (5) : Chahuté lui aussi en défense centrale, en difficulté dans les duels aériens et dans le replacement. Plus convaincant en latéral gauche, comme à MU. Sir Alex a toujours raison.

Taiwo (4) : Couloir gauche bouché, donc montées délicates. Sinon, pas trop moche défensivement dans les duels mais souvent en retard sur les débordements de Giuly. Taye fera mieux à la prochaine CAN.

Lucho (4) : On devrait lui mettre au moins la moyenne vu qu'il a marqué le but marseillais (23ème). Mais ce serait comme filer le bac au rattrapage à un glandeur grâce aux options Arts Plastiques et Mécanique-Scooter. Lucho se laisse aller depuis quelques matchs. Pas mauvais mais poil à la main. Et puis Paris, c'est pas Zilina, putain, merde, bordel !

Kaboré (2) : Jean-Claude Dassier a bossé à TF1, il sait ce que c'était Kaboré en 6, ce soir. Un accident industriel.

Be. Cheyrou (4) : Pas mauvais, volontaire. Il a essayé de maintenir la barque à flot. Mais, bon, le milieu marseillais s'est fait globalement bouffer et Benoît avec.

Rémy (4) : Coup d'arrêt pour Loïc. Pas bon, pas “percussif”, pas percutant. Pourtant il ne s'est pas encore fait cambrioler. Que dire ce plus que de réciter tous les patronymes à la lettre D du Bottin des Bouches-du-Rhône ?

Gignac (5) : Dédé n'a pas été super bon, c'est vrai. Mais il a pesé, frappé de loin, tenté de déborder. Il est même à l'origine du but de Lucho. Question envie, si tous les Marseillais avaient joué au niveau d'André-Pierre, l'OM n'aurait perdu que 3-2.

Valbuena (6) : L'honneur de l'OM, c'est lui. Ne se cache pas, ne triche pas, demande le ballon, fait une partie du boulot de Lucho en décrochant plus bas et en essayant de relancer la machine dès le rond central. Question engagement et motivation, si tout les Marseillais avaient joué au niveau de Mathieu, l'OM aurait fait match nul 2-2.

Les remplaçants

Abriel (3) : A remplacé Kaboré à la 46ème. Il a fait jeu égal avec Charles au début, donc pas terrible. Ensuite, par habitude il s'est déporté dans le couloir droit.

Ayew (5) : A remplacé Valbuena à la 74ème. Pas mal, mais il est entré trop tard. A failli égaliser à la 92ème sur une reprise détournée par Edel. Et puis c'est pas Valbuena qu'il aurait dû remplacer.

Brandao (4) : A remplacé Rémy à la 78ème. Quand Deschamps a commencé à comprendre que c'était foutu, il a lancé le Brésilien pour « faire ricochet » : des fois, en centrant fort devant les buts, ça va au fond au hasard en tapant sur quelqu'un. Brandao a manqué de hasard.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 1
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
À lire ensuite
Ici c'est Madrid