Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Clasico
  2. // Barcelone/Real Madrid (5-0)

Les notes du Clasico

Séance SM au Nou Camp ce soir, avec grosse fessée pour tous les Madrilènes, qui jouaient avec un mec qui avait une tache de sang dans le dos. Le Barça aurait mérité une note collective.

Modififié
Barcelone


Valdes (6) : N'a pu se mettre en évidence qu'une fois et c'était pour cisailler Cristiano Ronaldo dans la surface. Apparemment, ça ne valait pas le penalty. Mouais.


Abidal (6) : A souvent été le dernier à toucher le ballon lorsque les Blaugranas faisaient tourner en fin de match. Ce n'est jamais bon signe pour un arrière gauche.


Piqué (6) : A un moment, il a fait une passe en profondeur dans le vide. C'était vers la 30e minute. C'était la passe la plus manquée de la soirée pour les Catalans. Du coup, sanction.


Puyol (8) : A encore fait son taff proprement, le cheveu toujours soyeux, même quand il a démonté Benzema à dix minutes de la fin.


Alves (6,5) : Pas le plus en vue des Barcelonais. N'a pas vraiment eu besoin d'apporter offensivement et n'avait pas grand chose à faire en défense.


Busquets (8) : Le videur de la surface barcelonaise. T'as des chaussures fluos ? Tu rentres pas. T'as une coupe tecktonik en 2010 ? Tu rentres pas.


Xavi (9) : Son ouverture du score pleine de lucidité, son rôle dans les immenses séries de passes confisquant le cuir aux Madrilènes, sa petite provoc' sur Ramos en fin de match alors qu'il venait de sortir. Xavi doit avoir le Ballon d'Or.


Iniesta (9) : Un fantôme qui reste dans l'ombre, ça devrait passer plutôt inaperçu. Celui-ci réussit l'exploit de crever l'écran à grands coups de crampons. Iniesta doit avoir le Ballon d'Or.


Messi (9) : Non, en fait c'est plutôt Messi qui doit garder son trophée. Malgré sa trop grande gourmandise parfois (notamment en début de seconde mi-temps, où il frappe au lieu de décaler Villa), le bonhomme reste le putain de meilleur joueur du monde. Ses deux passes décisives pour Villa dans le dos de la défense sont là pour le prouver, comme sa faculté à faire dix touches de balle en une seconde.


Villa (9) : Un doublé et une passe décisive. Merde, mais en fait c'est lui l'homme du match, non ?


Pedro (8) : Un 8 passerait presque pour une mauvaise note aujourd'hui. Pourtant Pedro a marqué et fait un gros match. Bémol : trop perso une fois dans le match, alors qu'il pouvait conclure une action à mille passes d'un centre victorieux en première mi-temps.


Bojan (4) : Entré à la 76e à la place de Villa, se prend les pieds dans le tapis sur une balle en profondeur avant même d'avoir touché le cuir. Rien de mieux par la suite.


Jeffren (9) : A joué 5 minutes, a marqué un but. Disons que ça vaut un 9, allez hop.


Keita (?) : Bah... Heu... On va noter l'entraineur plutôt.


Pep Guardiola (9) : Pas pour le coaching, mais pour avoir réussi à faire passer CR7 pour le méchant et à rester le gentil alors qu'il a balancé le ballon au lieu de le lui rendre, à la demi-heure de jeu. Le début d'une belle échauffourée et la fin du jeu jusqu'à la mi-temps.


[page]
Real Madrid


Casillas (4) : Difficile de noter un gardien qui a pris cinq buts sur lesquels il n'est jamais fautif -allez, le 2e à la rigueur. Disons qu'il n'a rien fait pour rassurer son équipe.


Marcelo (1) : Bon, ok, sur l'ouverture du score, Marcelo peut encore dire que c'était pas de bol, mais sur le deuxième but, faudra nous expliquer pourquoi Pedro lui prend cinq mètres en un mètre. Sorti à l'heure de jeu pour Arbeloa.


Pepe (3) : A bien tenté de juguler le flot barcelonais dans l'axe mais n'y arrivait qu'en faisant des fautes.


Carvalho (3) : Pas mieux.


Ramos (2) : Impuissant, castré par Villa pendant tout le match, Ramos lâche les chiens dans les arrêts de jeu en mettant un gros kick à Messi et une baffe à Puyol. Oui, là, c'est le rouge, Sergio.


Xabi Alonso (3) : Les deux milieux défensifs madrilènes ont été complètement étouffés par le pressing hyper haut de leurs adversaires. Donc pas seulement Xabi Alonso, mais on avait un truc super intéressant à mettre dans le commentaire sur Khedira.


Khedira (3) : Personne ne se demande pourquoi Khedira avait une tache rouge dans le dos de son maillot qui s'est élargie pendant toute la deuxième mi-temps avant de devenir jaune ?


Cristiano Ronaldo (5) : CR7 reste CR7 donc quelques morceaux d'actions à sauver mais son regard perdu en fin de match en disait long sur son désarroi : oui, il a perdu une grosse bataille dans sa rivalité avec Leo Messi en ne parvenant pas à faire jouer son équipe. Deux « tomahawks » non cadrés et une frappe moisie de 35 mètres, ça fait pas un bon match.


Özil (3) : Sans doute l'erreur tactique de Mourinho. Le Special One avait annoncé qu'il voulait le laisser sur le banc dès le début du match, et puis finalement non, et puis finalement il l'a sorti à la mi-temps. Un bégaiement qui ne lui ressemble pas.


Di Maria (6,5) : A essayé de suppléer Benzema dans le rôle du mec qui crée les occasions. Pas évident. Une grosse frappe du coin gauche de la surface en première mi-temps qui aurait pu surprendre Valdes.


Benzema (5) : On a envie d'être indulgents parce que l'attaquant de pointe avait peu d'occases pour montrer ses qualités dans cette partie. Mais quand même, il faudrait qu'il offre quelques solutions aux gens qui sont derrière lui, sinon on ne va pas s'en sortir.


Lass Diarra (6) : Entré à la mi-temps à la place d'Özil. Apparemment on ne lui avait pas dit le score, c'était le seul qui courait en fin de match.


Arbeloa (2) : Démonte Messi à la 75e, pousse Pedro à la 85e. Manifestement il était juste entré pour foutre son p'tit bordel, le Don Arbeloa.


Mourinho :-) : Vivement les vidéos de la conf de presse d'après-match.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge dimanche 15 juillet Rooney inspire DC United 3
À lire ensuite
Le Barça tape dur