Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Bayern Munich-Arsenal (5-1)

Les notes du Bayern

En ballottage défavorable à la pause, le Bayern s’est énervé en seconde période. Et à l’image d’une berline allemande intérieur cuir qui accélère sur l’autouroute, ça pousse fort. Très fort.

Modififié

Bayern Munich



Neuer (7) : Malgré un bras bionique un peu rouillé sur le coup franc de Mesüt Özil, Terminator était encore en vision infrarouge ce soir. Hélas, pour obtenir une clean sheet, il faut un minimum d’aide défensive. Agacé, le voilà qui déclenche des soufflantes sur ses coéquipiers. Manuel New Air.

Lahm (8) : Le débat sur le meilleur latéral droit au monde est à la fois chronophage et absurde, et ce, depuis au moins cinq bonnes années. Laissons la vitesse et la fougue aux autres, Philipp suit son slogan habituel : sense & simplicity.

Javi Martínez (6) : La soirée bavaroise de la Saint-Valentin semble s’être terminée très tard pour le Basque. Malgré lui, son coït s’est poursuivi à l’Allianz Arena dans un délire plus sado-masochiste à la sauce chili con carne. Un fantasme limité à 45 minutes.

Hummels (7,5) : L’intelligence tactique du dernier défenseur pour bien jouer le hors-jeu, de l’assurance dans la première relance, mais un compagnon de défense centrale en gueule de bois. Pas facile de bosser pour deux.

Alaba (6,5) : Hyperactif, ses centres ont mis une pression constante dans la partie. Certes, son sens de la négociation pour obtenir des pénos évidents reste à perfectionner, mais le garçon sait cogner. David à la batte.

Xabi Alonso (7) : Un léger manque d’anticipation sur le but encaissé par les siens, mais pour le reste, c’est toujours oui. Après le football, pas besoin d’études supérieures pour lui. Sa carrière dans le métier d’architecte est déjà toute tracée.

Vidal (7) : Un Sioux déchaîné devant les tuniques jaunes et des tatouages pour compenser les peintures de guerre. AV est resté un enfant dans sa tête, les cuites et les voitures cassées en plus. Mais quand on est un chef de tribu, tout est permis.

Alcántara (7,5) : Sans Silva ni Motta hier, le troisième Thiago a fait honneur à son blase cette semaine, en mode joga bonito. Ah, tiens, c’est marrant : en 2013, il jouait encore au Barça et manquait de temps de jeu.

Robben (8,5) : Les Trois Frères quand tu veux te souvenir des rois de l’humour français, Les 12 Travaux d’Astérix et Obélix pendant les fêtes de Noël, le combo café-clope-caca après la pause déjeuner... Puis l’enroulé du gauche d’Arjen Robben. Les classiques ne meurent jamais. Remplacé par Rafinha (88e), raffiné.

Douglas Costa (6) : Moins à l’affiche que ses deux partenaires offensifs, il reste toujours présent quand il faut lâcher les chevaux avec son moteur V12. À la suite de ses déclarations évasives sur son avenir en début de mois, attention tout de même à la chute libre. Michael Douglas Costa. Remplacé par Joshua Kimmich (84e) une fois arrivé au péage.

Lewandowski (9) : Alors comme ça on cherche à le faire passer pour un mauvais défenseur ? Pathétique. De toute façon, le tueur à gage polonais est au-dessus de ces sottises. Le daron de la classe, c’est lui et personne d’autre. Beaucoup plus Redford que Robert. Remplacé par Thomas Müller (85e), histoire de montrer qu’ils ont plus de puissance...

Vidéo

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Antoine Donnarieix
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Ligue des champions
    Huitièmes de finale
    Bayern Munich - Arsenal (5-1)




    Dans cet article


    Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico il y a 56 minutes Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 6
    il y a 5 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 12