Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Bayern Munich-Real Madrid (1-2)

Les notes du Bayern

Le Borussia Dortmund a son mur jaune, le Bayern Munich a Manuel Neuer. Mais même avec un portier robotique en forme, les Allemands se sont écroulés en raison d'une charnière centrale pas au point.

Modififié

Bayern Munich



Neuer (10 - 2 buts - 1 petite boulette + 8 arrêts) : En plus d’être réglé à la perfection, le robot allemand fait peur aux attaquants adverses vu qu’il n’est pas humain. Comme Pellè qui avait loupé son tir au but à l’Euro devant le gardien et qui a récemment reconnu qu’il ne voulait pas « se moquer » , les attaquants madrilènes ont souvent flippé au moment où il fallait le contrarier. En même temps, les snipers se font désormais shooter par des robots tueurs. Mieux vaut donc se calmer sur la gâchette. Sauf quand on s'appelle CR7 et qu'on est capable de pirater un système informatique.

Lahm (5) : Les contres des arêtes madrilènes, il les redoutait. Il l’avait annoncé. Mais quand on a quinze ans de cuisine derrière soi, on sait normalement à quoi s’en tenir. À son rythme, chef Philipp s’est donc doucement farci sa petite viande. L’a désossée et présentée en fines lahmelles. Sauf qu'il s'est trompé de recette. Pas suffisant, donc, pour décrocher une nouvelle étoile.

Boateng (3,5) : Pas le meilleur Boateng ce soir. On aurait préféré voir la folie du frère. Ou de ses fans.

Vidéo

Martínez (3) : « Javi, c'est fini / Et dire que c'était le remplaçant de mon dernier amour / Javi, c'est fini / Je ne crois pas que tu retourneras sur la pelouse un jour. » Et pas que pour le rouge.

Alaba (4) : David Luiz + David Silva + David Beckham = David Alaba. Vous n’y croyez pas ? Résolution de l’équation : l’énergie du premier + le talent du deuxième + l’élégance du troisième = un latéral autrichien. On délire ? C'est vrai. Alors multipliez le tout par le charisme de David Hellebuyck.

Xabi Alonso (♥) : La bombe que tu as connue au début des vacances et que tu ne reverras plus jamais après la saison. Du coup, tu profites de chaque moment avec elle pour la regarder et espérer prendre du plaisir. Même si elle est beaucoup moins fun et moins jolie qu’au départ. Nous a quittés avec regret et colère pour Bernat, moins sensuel et plus réaliste.

Vidal (5,5) : Après avoir ouvert le score, il a vendangé un penalty. Mais cette tentative de une-deux avec Thomas Pesquet est le genre d'audace qui mérite d'être saluée.

Thiago Alcántara (5) : En ce moment, il se partage le statut de meilleur milieu d’Europe avec Kanté. Bah y a pas à dire, de magnifiques jambes restent plus sexy que 25 poumons. Mais sont moins utiles.


Robben (6,5) : Sa prestation a vaguement dit quelque chose à Florentino Pérez. Sauf qu’à l’époque, les images étaient en noir et blanc. Raison pour laquelle il n'avait pas vu le talent.

Ribéry (6) : Provoque un penalty, à l'origine du premier but. Ce mec-là a découvert l’élixir de jouvence. Toujours la même gueule, toujours aussi rapide, toujours aussi explosif. Ses cellules semblent rajeunir au fil des années. Non Zlatan, ce n’est pas toi Benjamin Button. Remplacé par Douglas Costa, qui possède quant à lui un organisme normal.

Müller (?) : Mais pourquoi Ancelotti a-t-il décidé de jouer à dix en apprenant l'absence de Lewandowski ?

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais
    Partenaires
    Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier
    À lire ensuite
    Les notes du Real